Je viens tout juste de recevoir mes deux iBrosses 3000 offertes par l’agence de création visuelle : flydesigners.com un joli coup de « com » pour se faire connaitre.

Allez jeter un coup d’oeil sur le site de l’iBrosse 3000 et comprendre comment on peut transformer un bête objet en objet culte et sexy….

A signaler que la iBrosse 3000 à été fabriquée par André Jardin une entreprise Nantaise de Brosserie haut de gamme.

Avec nos amis de « www.peau-ethique.com » nous lançons l’opération Goodwood !

Dans chaque commande Gaiia vous trouverez un flyer présentant les sous-vêtements en coton biologique de www.peau-ethique.com accompagné d’un petit code promo « frais de port offert » pour les 100 prochaines commandes passés sur leur site.

Et de notre coté, les 100 prochains clients « peau éthique » pourrons obtenir un savon Gaiia offert avec le code super-secret que j’ai oublié de » flouter » sur la photo !

« Peau-Ethique fabrique et conçoit une ligne de lingerie en coton biologique et de lingerie en soie, collants, vêtements de nuit et chaussettes, pour toute la famille, du bébé à l’adulte. Elle propose une ligne en coton 100% biologique, confortable, éthique et colorée, pour le bien être de tous, par respect de l’environnement et en commerce équitable pour le respect de l’Homme. »

Perso je suis assez fan de leur « Doudou le lion » en coton biologique, je crois que je suis mûr en ce moment pour être à nouveau papa…

Les puristes de Star Wars vont m’en vouloir pour ce titre un peu moyen…

Voici avec un peu de retard les résultats de notre enquête sur le logo de « Saponification à Froid » suivi d’une proposition quant à son choix et sa future diffusion.

1 – Les avis : Nous ne parlerons plus de la proposition N°3 qui n’a pas retenu l’attention. Le logo N°1 et le N°2 se partagent vos préférences.

2 – Vos remarques : Dans l’ensemble, concernant vos commentaires sur le logo N°2 les mêmes sentiments reviennent souvent :

– Les mains : Le savon est présenté comme une offrande, un objet précieux, délicat, il symbolise le côté artisanal et le partage.

– La goutte : La goutte d’huile posée au dessus du savon était perçue comme la flamme d’une bougie et perturbait la lecture du logo, elle a donc été déplacée.

– L’étoile : Beaucoup se sont demandés quelle était la signification de l’étoile au dessus du texte S.A.F. et se sont interrogés sur sa pertinence. Pour nous, cette étoile au départ symbolisait en même temps l’excellence et une certaine forme de révolution, puis en creusant plus loin la symbolique des signes*, nous avons découvert des choses remarquables : L’étoile à 5 branches est le symbole du microcosme humain et de l’univers en expansion, outre sa qualité de source de lumière, de guide, elle symbolise dans certaines cultures des fenêtres sur le monde. Plus récemment pour les cubains par exemple elle représente les cinq doigts de la main du travailleur… Je comprends que sa singularité puisse surprendre mais j’ai l’impression qu’en la supprimant le logo N°1 serait déséquilibré. A voir donc…

3 – Le texte : Une large majorité préfère l’intitulé : « Saponification à froid » plutôt que « savon à froid », d’autant que le mot savon apparait aussi de façon lisible.

4 – Faire un choix : Que pensez vous, faut-il choisir un des deux ou utiliser les deux ?

5 – La distribution du logo, proposition : Le collège des savonniers à froid et des acteurs de la S.A.F utilisant déjà ce logo pourraient être impliqués dans le choix des futurs requérants d’une manière assez simple. Dès qu’une nouvelle demande sera faite, nous serons tous prévenus par email de cette demande et si, en toute transparence l’un d’entre nous désire s’opposer à cette candidature il pourra le faire savoir. Sinon, comme depuis le début, ce logo sera distribué gracieusement avec le simple engagement moral de ne l’utiliser que dans le cadre de la fabrication de savons à froid ou pour promouvoir la saponification à froid dans les blogs ou la presse.

Sur tous ces points, j’attends les avis de chacun.

(*Dictionnaire des symboles de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant au éditions Robert Laffont / Jupiter).

Juste avant que la France ne se transforme en une sorte de boule à neige géante, le soleil brillait sur les collines de Toulouse. Plus précisément sur la maison de Cécile qui accueillait cette réunion de passionnés de savon à froid et plus largement de produits cosmétiques bio, home-made et raisonnés. Sous l’impulsion de Michel et Swanee se sont retrouvés quelques professionnels, amateurs et acteurs d’un monde en marche, rassemblés sous la bannière du partage et du gout pour les bons produits.


Ces rencontres se poursuivront tout au long de l’année, région par région afin que tout les savonniers à froid de France « Pros » ou non, désireux d’échanger sur leur métier, de transmettre la flamme à d’autres, de susciter des vocations, d’aider ou tout simplement qui ont envie de rompre l’isolement et de se frotter aux créations des autres puissent se retrouver.

Des acteurs historiques de la profession étaient là, tout comme des savonniers installés ou d’autres en devenir. Tous rassemblés autour d’une passion commune, mais aussi et surtout autour d’une certaine philosophie de vie et de travail, de l’amour des bons produits, bien réalisés et soucieux d’une certaine éthique. Tout cela bénéficie finalement à l’utilisateur final non ?

Je remercie chaleureusement tous les organisateurs et salue encore une fois celles et ceux rencontrés samedi dernier, je vous souhaite le meilleur et ajoute qu’au mois de juin, une rencontre devrait avoir lieu en nos locaux à Valence dans la Drome…

(Pour les sources photos : Kafée / Cécile et les autres… Merci.)

Il y a quelques jours, nous avons reçu deux emails d’une toute nouvelle cliente, Isabelle. Des messages que je vous livre tel quel (avec son aimable autorisation) et qui je vous l’avoue nous ont énormément touché Philippe et moi. Ses compliments, délicieux comme des gateaux au miel Tunisien, nous ont procurés le même bien que nos savons à Isabelle…

« Bonsoir,
Utilisatrice depuis peu de vos savons que j’adore et étant designer et graphiste de métier. j’en profite pour vous dire que vos packs cadeaux sont superbes, les noms très bien choisis. Et les savons évidemment excellents ! Une mousse généreuse, des fragrances plaisantes et surtout aucun tiraillement de peau Apres la douche ! Pour moi les meilleurs savons que j’ai testé jusqu a maintenant… J’ai toujours beaucoup de plaisir a lire vos newsletters,  j’apprécie aussi beaucoup l’effort qui est fait sur le montage photo/texte qui accompagne vos articles. Vraiment bravo pour votre entreprise qui je trouve est une vraie réussite. Je vous souhaite bcp de succes et de longévité !!!… :-) »

Merci aussi a vous pour le compliment sur notre agence ! J y travaille depuis 25 ans apres être sortie de l’école Olivier de Serres… et toujours aussi passionnée par mon métier ! N’hésitez pas a m’écrire si vous souhaitez des conseils ou avis sur vos produits, je serai toujours ravie d’y répondre. je suis assez « difficile » et exigente dans le travail et j ai eu un véritable coup de coeur pour Gaiia. J’ai eu le même coup de coeur pour Patrice Cassard et LaFraise puis Archiduchesse, des projets également très réussis a tout point de vue ! Le produit et l’emballage global, logo, site, etc…. :-) J’ai oublié un seul bémol sur un de vos produits… Le porte savon en bois qui déteint sur le savon… Je pense qu’une teinture ou un vernis a du être utilisé pour le bois non?. A moins que ce ne soit l’essence même du bois… c’est le seul hic !!!… le reste est parfait ! :-) il n y a pas de secret, quand on aime son métier et ses produits, et qu’ils sont bien réalisés ça se sent et le client est conquis ! A bientôt pour de futurs achats de ma part, et critiques franches et sincères…

Merci pour ce retour Isabelle. La seul ombre au tableau est ce foutu porte-savon en Bois de Rose qui déteint… Bon nous l’avons changé par un porte savon en bois clair qui à passé ce que nous appelons désormais le « testisabelle » et non, celui ci ne déteint pas, ouf…

De 1960 à 1974: Maurice Brunot crée Le Petit train, un interlude pour faire patienter les téléspectateurs en cas de problème technique ou lorsque les programmes sont en avance sur l’horaire prévu.

Après quelques échanges musclés sur la toile ce week-end un petit interlude s’impose pour calmer le jeu…

(Source greniertv.over-blog.com)

Avec presque 60 commentaires sur le blog, une vingtaine sur notre page FB, et la quantité de mail reçus, je peux d’ors et déjà faire un mini bilan de vos préférences, inquiétudes et avis sur logo de « Saponification à froid ».

Mais en préambule je voudrais expliquer pourquoi j’ai décidé d’ouvrir le débat sur la petite place publique qu’est notre blog plutôt que sur le forum de la future fédération des savonniers à froid.

Au sein de la communauté des savonniers à froid, deux courants d’esprits n’arrivent pas à s’entendre sur au moins un point qui à mon sens est un point d’une importance presque philosophique voir sociétal : Pour qui, par qui, comment et pourquoi.

Pour parler plus simplement, les débats autour d’un logo représentant une méthode de fabrication appartenant à tout le monde doivent-ils êtres traités, discutés et tranchés exclusivement par les savonniers professionnels, ou s’étendre à tous les acteurs et passionnés de savons naturels, artisanaux et à froid ?

Au delà de ça, qui pourra l’utiliser ? Uniquement le petit Landerneau des savonniers à froid en France, ou sera-t-il plus largement diffusé au delà des frontières et encore une fois à tous ceux qui œuvrent au sens large pour la reconnaissance de cette fabuleuse méthode de fabrication ?

Et comment donner l’autorisation d’exploitation de ce même logo ? En faisant remplir et signer un contrat ? En ne le donnant qu’aux professionnels ? Et qui va vérifier et gérer tout cela ? Et à quel coût ?

Vous l’avez certainement compris, je ne suis pas pour l’ultra-protectionnisme qui risque de tout scléroser. Cette méthode de fabrication est une méthode généreuse et doit le rester, il faut et ce dans l’intérêt de chacun, que ce logo qui est depuis 18 mois l’argument visuel et le fer de lance des immenses qualités des savons à froid continue à être diffusé par le plus grand nombre d’entre nous : Les savonniers amateurs, les passionnés de « cosméto » home-made, les blogueuses et blogueurs, les journalistes, nos clients et utilisateurs, les savonniers « pro » etc…

Il est donc évident pour moi que tous ceux qui l’utilisent déjà ou qui vont l’utiliser par la suite participent à tous les débats sur le logo et s’approprient cet outil qui leur appartient.

Pour conclure je voudrais que les choses soient claires, le logo de « Saponification à froid » concerne la méthode de fabrication et n’a rien à voir avec celui que va créer l’institut du savon pour la charte du savon à froid.

Dans le prochain article, je vous ferai un topo des résultats, vous soumettrai le logo définitif et essayerai de faire un peu d’humour après ces deux articles bien sérieux…

Aujourd’hui, j’ai besoin de votre avis sur le logo « Saponification à Froid« . Ce logo à été créé il y a 18 mois dans le but d’identifier visuellement notre méthode de fabrication. (voir le premier article sur le sujet ici). Lors de la phase de création il nous semblait important qu’au moins 5 éléments soient clairement identifiés :

1 – La Méthode de fabrication en texte / Saponification à froid / S.A.F.
2 – La Méthode de fabrication en image / Une main évoquant l’artisanat / Le fait main.
3 – L’objet en texte / Savon.
4 – L’objet en image / Un savon dans une main / Savon fait main.
5 – Un look de label / Forme ronde et dentelée.

Un rond, un texte, un savon dans une main…
Voici comment a été créée ce logo (Le logo N°1) sans qu’à aucun moment nous ne nous soyons inspiré ni n’avons plagié d’autres créations.

C’est tellement simple et évident, que d’autres (aux USA) ont eu la même idée avant nous, il s’agit de « Handcrafted Soapmakers Guild« . Une association d’artisans savonniers américains dont voici le logo :

Effectivement, on retrouve un savon dans une main, le tout dans une forme ovale. Alors oui, il y a des similitudes, c’est indéniable et pourtant à l’époque nous ne connaissions ni cette association ni leur logo. Plus tard, Jessie, une Savonnière à Froid américaine membre de cette même association nous à demandé si elle pouvait utiliser le logo SAF aux USA sur ses emballages en complément du logo de la « Guild ». Personne à ce moment n’a parlé de copie ou de plagiat… Simplement, chacun de son coté de l’atlantique oeuvre dans le même sens, fait le même métier et utilise les mêmes codes : Un savon dans une main !

Certains savonniers Français se sont alarmés il y a peu de cette similitude et m’ont exprimé leurs inquiétudes quant aux risques juridiques et autres accusations de plagiat.

Du coup, de mon coté j’ai d’une part demandé à notre juriste conseil et ami (spécialisé dans le droit des brevets et dépôt de marques) ce qu’il en pensait et d’autre part écrit à notre amie Américaine membre de la « Guild » pour avoir son avis et connaitre le sentiment d’autres membres sur le sujet, voici sa réponse :

 » Il y a effectivement une similitude dans la position de la main, le mieux serait peut-être de transformer légèrement cette partie du logo afin d’éviter d’éventuels futurs conflits. »

D’un point de vue purement juridique, après étude il n’y a aucun risque :
– D’une part leur logo n’est déposé que aux USA (et pas en europe).
– D’autre part le logo S.A.F est déposé en France (sans aucun lien avec Gaiia).

Mais soucieux d’entretenir de bonnes relations avec nos amis américains, nous nous sommes dit qu’ils serait bon de transformer légèrement le logo S.A.F afin de ne plus jamais prêter le flan aux critiques.

Et c’est là ou j’ai besoin de votre avis…
Dans le logo N°2 nous avons mis en valeur le travail artisanal avec les deux mains tenant un savon qui évoquent aussi bien le partage que le coté précieux du savon à froid. Le tout surplombé d’une goutte d’huile, illustration de la particularité des savonniers à froid : la saponification des huiles.

Dans le logo N°3 c’est le savon qui est au centre, avec toujours cette importance des huiles symbolisés part les gouttes. Ce savon volontairement plus épuré laisse la part belle au produit : Le savon.

Qu’en pensez vous, faut-il garder ce logo tel quel, ou choisir le logo 2 ou 3 ?

Nous prendrons en compte tout vos commentaires, d’avance merci…

Cet article est l’oeuvre de Raphael, Savonnier à Froid, artiste, bobo assumé et passionné de moto. Son blog : www.ruedusavon.fr/blog/

J’ai été agréablement surpris par la campagne de publicité pour une grande marque d’aide à la perte de poids, campagne qui tombe a point nommé en ce début d’année, en effet qui n’a pas un peu trop mangé pendant les fêtes ?

Ce qui me donne l’occasion d’écrire sur ce sujet de société : la bouffe la nutrition, sans être un spécialiste de l’effet yoyo, il y a quand même quelque chose qui ne va pas dans le discours des nutritionnistes depuis quelques années quand on lit les fameux « régimes miracles » qui se répandent dans la presse quelques mois avant l’été. (Petite précision : cet article n’est pas sponsorisé par WW). Tout d’abord pour commencer un petit tour d’horizon des régimes les plus farfelus et pour cela il faut regarder de l’autre coté de l’Atlantique, aux Etats-Unis[1] qui, comme chacun sait, sont en pointe dans le domaine alimentaire.

Le régime fourchette : Il s’agit de ne servir que d’une fourchette pour manger lors du diner du soir, oui uniquement le soir car c’est au cours de ce repas que les mauvaises graisses sont le plus susceptibles d’être stocké par l’organisme. Comment ça marche, et bien c’est très simple, le but de ce régime est de réequilibré les différents repas de la journée, en diminuant les quantités le soir et donc de manger plus au petit déjeuner (le roi des repas). Un régime pas si bête donc même si au départ il a été crée pour éradiquer du diner les hambugers, les chips autres cacahuètes.

Le régime paléolithique : ou le régime des hommes des cavernes à base de viande (cuite ou cru c’est selon) et des légumes verts, le but étant de proscrire les céréales (et accessoirement les sucres lents qui vont avec…). Même si au départ c’est pour proner un retour vers plus de naturel dans l’alimentation, au final c’est raté. Et puis il faut tout de même rappeler que l’espérance de vie en ces temps reculés n’était que de 25 ans, un régime donc à prendre avec des pincettes ou des fourchettes c’est vous qui voyez :-)

Selon moi, il n’existe pas de régime miracle, il n’y a que des régimes qui vous conviendrons mieux que d’autres, que vous soyez Dukan ou Cohen c’est votre choix, d’ailleurs les véritables régimes sont ceux qui modifient de manière pérenne notre façon d’appréhender l’alimention, je vais vous donner une règle toute simple qui tient en une ligne et qui vous évitera bien des tracas : « Plus un produit alimentaire est manufacturé, moins il sera bon pour votre santé ».

En bref une banane vous fera moins de mal qu’une pizza industrielle, pas besoin d’avoir fait dix ans d’études de diététique pour comprendre cela. Les plats préparés de manière industrielles vont forcément contenir plus de conservateur, de colorant, d’acide gras insaturé qu’un produit naturel. Gardez en tête cette règle simple et vous verrez que tout ira pour le mieux.

Alors c’est bien beau tout cela, mais quel rapport avec le savon ? … attention pirouette… et bien les savons SAF, ils ne sont pas malaxés, extrudés, chauffés, ils ne nécessitent pas des dizaines d’étapes de fabrications, des conservateurs, des produits chimiques, bref ils sont naturels et selon la même règle ils sont bon pour vous !

[1] Le congrès américain vient de décider que la pizza est désormais considérée comme un légume, à cause sa portion de sauce tomate, quand je vous dis que les Etats-Unis sont à la pointe ! http://www.metrofrance.com/info/la-pizza-consideree-comme-un-legume-aux-etats-unis/mkkr!GVIOpwBkiQrs/

Un petit exemple d’un des nouveaux pack cadeaux Gaiia qui sera en boutique la semaine prochaine : « C’est l’heure du bain« .

Ils seront composés de :
– 3 / 4 / ou 5 savons à froid.
– 1 porte savon en bois clair.
– Une éponge Medium ou une éponge pour bébé.
– 3 bougies de bain naturelles. (à mettre autour de la baignoire)

Le tout livré avec un sac en papier blanc Gaiia, du papier de soie, une carte postale Gaiia.

Les « bougies de bain » sont de fabrication artisanale.
Réalisées sans paraffine par Emilie des bougies Lysanna, ces bougies sont fabriquées avec de la cire de soja garantie sans OGM ni pesticide. Les mèches sont 100% coton non blanchie et non paraffinée, elles sont pré-cirées à la cire de soja afin de garantir une meilleure tenue.

Sans colorant ni parfum de synthèse, nos « bougies de bains » sont totalement naturelles pour une santé et un environnement préservés.

Grâce à son point de fusion peu élevé (environ 50°C) la cire de soja a une durée de combustion deux fois plus grande que la paraffine. Par exemple, nos « bougies de bain » brilleront 6 heures au lieu de 3 pour les mêmes en paraffine.

Nos éponges sont livrées dans un papier de soie, quant à nos « bougies de bain » elles sont emballées individuellement dans du papier de soie puis conditionnées par 3 dans du papier kraft comme sur la photo. Toutes nos bougies sont fournis avec leurs coupelle de verre.

Petite astuce pour un pur moment de détente avec nos Savons à froid :
Rajouter une petite goutte d’huile essentielle de lavande dans nos bougies de bain !