Acte 6 d’une petite serie d’interviews d’utilisateurs de savons naturels Gaiia.

Aujourd’hui c’est David le « boss » de decodeo.com, un site qui associe l’impression numérique aux produits de décoration textile comme des coussins, des nappes, des draps et beaucoup d’autres choses qui prend un peu de son temps pour se présenter et parler de son expérience d’utilisateur de savons Gaiia.

« J’ai été élevé dans un environnement où les images étaient très présentes, entre un grand père artiste peintre, une mère styliste et un oncle architecte naval. Cet environnement m’a aiguisé l’œil pour tout ce qui concerne les couleurs et les harmonies graphiques. N’ayant pas  de talent (graphique) particulier moi-même, j’avais l’envie de me mettre au service de ceux qui en ont un pour les aider à créer des pièces uniques. C’est un peu cela, l’âme de Decodeo… Il y avait cette envie, et par ailleurs, travaillant dans le textile depuis près de 20 ans, je connaissais un certain nombre de professionnels et d’industriels du secteur. Il y a plusieurs années, l’un d’eux m’avaient parlé du numérique, et nous avions déjà évoqué le potentiel de cette technologie. Il aura fallu attendre 2010 pour que je décide de créer Decodeo. Les évolutions technologiques permettent de produire des articles de linge de maison avec impression digitale à l’unité, avec une très bonne qualité si l’image est qualitative elle-même, et une bonne tenue puisque nos produits passent tous en machine à laver sans aucun souci. Decodeo, c’est pour chacun l’opportunité de créer des produits de déco originaux, uniques, et chargés d’affectif, du dessin d’enfant scanné à la création numérique très élaborée en passant par la photo numérique de M. et Mme Tout-le-monde.

C’est dans cet esprit que j’ai conçu le cahier des charges du site: Je le voulais accessible pour tous, que l’on s’y connaisse ou non en manipulation d’images. »

Mais place à l’interview !

1- Question 1 : Quel type de savon utilisais-tu avant de découvrir les savons Gaiia ?
En toute honnêteté, j’étais très gel douche liquide. Ceux qui sentent bon pour se laver sous la pluie tropicale, ou ceux reprenant le logo de l’émission qui porte le nom de la ville la plus septentrionale du monde. J’avais déjà tenté l’expérience de revenir à des savons en morceaux, mais sans succès.

2 – Question 2 : Pourquoi as-tu décidé de changer pour des savons naturels à froid ? Pour Gaiia ?
Je ne suis pas un sensible. Cependant, il faut reconnaître que j’éprouvais quelque fois des démangeaisons, ou la sensation d’une peau mal rincée. Quant aux savons en morceaux achetés dans le commerce, ils ont tendance à hyper assécher la peau, sensation très désagréable. Puis il y a eu la découverte de Gaiia. J’ai suivi l’aventure depuis le début, échangé quelques mails avec Franck, et j’ai « accroché » aux valeurs défendues par cette jeune marque, le tout avant la mise en ligne du site. Ceci m’a permis de découvrir la saponification à froid sans me sentir obliger de commander, puisqu’il n’y avait rien à vendre à ce moment. J’ai été très réceptif au discours « made in Gaiia », car en famille, nous nous sentons de plus en plus concernés par cette prolifération des molécules chimiques dans tous ce qui nous entoure. Par contre, j’ai mis du temps à passer ma première commande.

3 – Question 3 : Les savons Gaiia répondent-ils à tes attentes ?
Complètement. C’est un véritable changement. Ils moussent, mais cela ne fait pas artificiel. La sensation sur la peau est très agréable. Au rinçage, je n’ai pas l’impression d’être tout sec, ni d’avoir encore une couche de savon sur l’épiderme. D’ailleurs, j’utilisais un shampoing spécial acheté en pharmacie, et depuis peu, je me lave les cheveux avec les savons Gaiia. Les enfants s’y mettent également, depuis que nous avons refait une douche digne de recevoir ces beaux savons dans notre salle de bain :-) Ils embaument la pièce et tout le monde aime leur parfum.

4 – Question 4 : Quel est ton savon préféré dans la gamme ?
Pour l’instant, j’ai testé l’Unique, le Puissant et le Colosse. C’est ce dernier qui a ma préférence. Mais dans ma dernière commande, il y avait un intuitif… A suivre donc.

Merci David !

Conclusion : Encore un ancien utilisateur de « Tattiti douche », « Petit Marsouille » et autre shampoing « Glop » aquis à la cause du « savon à froid » !

La boutique:  www.decodeo.com
Le blog:  http://blog.decodeo.com
La page Facebook: www.facebook.com/decodeo

Pendant la période des soldes 2012, nous ne ferons pas de soldes, mais nous offrirons un savon de notre choix pour toute commande de plus de 35 euro qui sera passée à partir du 11 janvier (8 heures du matin) jusqu’au 14 février 2012 !

Pourquoi pas de soldes chez Gaiia ?

Pour une raison toute simple, les soldes voient le jour au XIXe siècle en même temps que les premiers grands magasins sous l’impulsion entre autre d’Aristide Boucicaut créateur du « Bon Marché » à Paris, le but étant d’écouler les invendus de la saison.

Le stock de savons Gaiia n’est pas un stock de savons invendus, mais de savons prêts à être vendus, nuance. Nous ne cherchons pas à nous débarrasser d’une collection pour en vendre une autre. A l’heure du e-commerce, beaucoup d’e-commerçant se sentent obligés de solder leur marchandise de peur de rater une grosse période commerciale. Mais sérieusement, une pratique qui s’est développée pour le monde du textile doit-elle s’appliquer à tous les produits et surtout à tous les métiers ? Un boulanger doit-il solder son pain, un maraîcher ses légumes, un savonnier ses savons ? Non bien sur…

Mais nous ne jouerons pas les grincheux et nous vous offrons durant toute la période des soldes 2012 un savon de plus choisi par nos soins pour vous permettre de découvrir un peu plus notre gamme. Un bon « deal » non ?

Et les commandes passées aujourd’hui subiront le même sort ;-)

Acte5 d’une petite serie d’interviews d’utilisateurs de savons naturels Gaiia.

Pour le premier article de l’année et histoire de partir du bon pied en 2012, c’est Pierre, créateur de la marque de chaussure RAFAEL qui se prête gentiment à notre interview client. RAFAEL est une nouvelle marque de chaussures pour hommes fabriquées en Italie et créée par Pierre, un entrepreneur luxembourgeois d’origine italienne.

RAFAEL a comme objectif de démocratiser le marché du soulier de luxe et proposer une collection de chaussures en cuir de haute qualité, confectionnées par des artisans italiens, à un prix raisonnable. Pour ma part, je suis fan du modèle vernis « Visconti » en cuir ciré sur la photo. Une chaussure à porter aussi bien en jean qu’en smoking…

Pour jeter un petit coup d’oeil sur leur gamme : http://www.rafael-eshop.com.

Mais place à l’interview !

Question 1 : Quel type de savon utilisais-tu avant de découvrir les savons Gaiia ?
J’avais l’habitude d’utiliser des savons liquides achetés en grande surface mais qui m’asséchaient la peau ou lorsque j’en avais l’opportunité, des savons « surgras » en pharmacie, mais à un prix assez élevé.

Question 2 : Pourquoi as-tu décidé de changer pour des savons naturels à froid ? Pour Gaiia ?
J’ai découvert la boutique en ligne Gaiia récemment, par l’intermédiaire de Franck son fondateur, car visiblement nous partageons les mêmes lectures et les mêmes centres d’intérêt sur internet. C’est en lisant son commentaire sur un blog que j’ai découvert sa petite entreprise. L’origine de ses savons et leur composition ont attisé ma curiosité, j’ai donc décidé d’essayer 3 modèles : Le colosse, L’unique et L’enthousiaste !

Question 3 : Les savons Gaiia répondent-ils à tes attentes ?
Ils répondent totalement à mes attentes pour plusieurs raisons :
– Ils sont 100% naturels et pour moi qui suis allergique à certains produits comme le benzoate qu’on retrouve presque dans toutes les compositions des produits vendus en grande surface, je ne risque aucun désagrément sur ma peau (rougeurs, démangeaisons, brûlures).
– Leur parfum est naturel, aucun ajout de produits chimiques afin d’apporter une senteur agréable, les savons Gaiia sentent naturellement bons !
– Ils sont fabriqués à partir d’huiles végétales, ce qui empêche l’assèchement de la peau

Question 4 : Quel est ton savon préféré dans la gamme ?
J’ai une préférence pour le Colosse ! Ma compagne pencherait davantage pour l’Unique.

Conclusion : Encore un client sauvé arraché au monde des « Tattiti douche »,  « Petit Marsouille » et autre shampoing « Glop » !