En matière de lien retour, il faut avouer que la plupart des blogueurs manquent d’originalité. Le blog Gaiia par exemple n’a même pas de « Blogroll » de gentils liens vers de gentils sites ou blogs (faut que je m’y mette !).

Là ou d’autre se contente de mettre un simple lien vers un site ami, Laure et Julien nous ont fait un « backlink » illustré ! Faut dire que Laure à de gros moyens à sa disposition :

1 – Un solide talent.
2 – Un solide sens de l’humour.
3 – Un solide compagnon. (enfin, avant son régime…)

Je vous conseille vivement d’aller faire un petit tour sur le blog (illustré) de Laure et plus particulièrement dans la section : LA VIE DES EDULUCATEURS, ou Laure raconte sa vie d’éducatrice spécialisé au contact d’adolescentes en difficulté. C’est à mourir de rire !

C’est par ici : laurepo.over-blog.com

Merci à vous deux pour ce delicieux moment. Tiens ! Je viens juste de remarquer que vous avez rajouté le logo de saponification à froid sur le t-shirt, c’est une idée ! Des t-shirts à porter pour porter la bonne parole des savons naturels à froid !

(Source images : laurepo.over-blog.com)

Zut et super zut ! Mon iPhone perso première génération à rendu sa belle âme ! Du coup j’ai été obligé de faire l’acquisition d’un iPhone 4 pour Gaiia. Mais puisque je vous dis que c’est pour le travail ! La preuve, je viens de le tester avec l’Apps Skype directement avec Philippe à Goa, le son est excellent !
Oups désolé ça sonne…

Voilà un tee-shirt qui représente assez bien l’état d’esprit dans lequel se trouvent parfois les créateurs / entrepreneurs dans la dernière ligne droite. Dès fois j’ai l’impression de ne plus avoir de cerveau (en ais-je eu un un jour ?). Heureusement; la télé-réalité est là pour tenir ma conscience en éveil ! (C’est à quel heure Secret Story ?).

Servi comme un prince chez www.pilo-tee.com !

Voilà de l’e-commerce orienté client comme je l’aime, l’équipe de pilo-tee.com bichonne ses clients et ça se voit.  J’ai reçu mon tee dans un joli papier de soie bleu fermé par une étiquette pilo-tee et pas avec du scotch, un petit mot écrit à la main par Gaëlle et le tout accompagné d’un sticker ! Merci Christophe et Gaëlle. Et même si leurs tee-shirts passent à la télé, ils n’ont pas pris la grosse tête !

Faire ces cosmétiques à la maison est une tendance lourde depuis quelques années pour beaucoup de femmes (je serais curieux de savoir quel est le pourcentage d’homme dans la ‘cosméto’ home-made), et ce pour de multiples raisons qui n’ont rien à voir avec un phénomène de mode, mais sont soit la résultante d’une réalité économique, soit d’une prise de conscience quant aux compositions et la dangerosité de certains produits industriels, ou tout simplement liés au plaisir de créer…

Preuve que cette nouvelle façon de « Consocréer » (J’invente un mot pour l’occasion, c’est la contraction de créer sa consommation) qui passe par le pain fait à la maison, la confection de couches non jetables en coton ou lin biologique, le compostage des déchets « perso » même en ville, de savons naturels ou bio, tout cela démontre bien que ce type de mode de vie est bien ancré dans notre société et dépasse largement le cadre de l’écologie et les clivages de classe pour tendre vers une forme d’éco-citoyenneté, une conscience collective, un élan commun…

Hélène Guinhut journaliste au ‘Monde’ à écrit un article trés intérressant sur le sujet des cosmétiques fait à la maison, et paru aujourd’hui. Voici le début :

Crème anti-âge, lait démaquillant, gel douche, shampooing, ombre à paupières, rouge à lèvres… de plus en plus de cosmétiques sont fabriqués à la maison par des adeptes qui boudent les rayons beauté des grands magasins. La tendance, comme souvent, est née aux Etats-Unis dans les années 1990 avec le savon et le maquillage. Sur Internet, de nombreux blogs français proposent des astuces et des recettes aux « apprentis cosméticiens », qui peuvent aussi s’initier dans des ateliers…

La suite est par là : Les cosmétiques c’est chic…

(Source : Extrait de l’article de Hélène Guinhut, publié dans lemonde.fr le 23.09.10. Et photo de 1956 d’Helena Rubinstein au travail.)


Aprés les céreales Spécial K. des céréales spéciales minceur qui ne font pas maigrir, la marque Nestlé qui n’a peur ni du ridicule, ni de nager à contre courant de l’éco-responsabilité, lance Special T.,  la dosette à thé façon Nespresso , hors de prix et surtout pas écologique du tout !

Décryptage (expression utilisé par les journalistes de M6) :
35 centimes (pour 2,43 grammes) c’est le prix que vous coutera chaque prise de thé !
Soit 144 euros le kilo !

De plus alors que tout les fabricants, les distributeurs et enfin les consommateurs tendent vers des démarches responsables,  et que des marques commencent à proposer comme Casino des dosettes de café biodégradables. Chez Nestlé, clairement on s’en fout, on transforme un produit à la base complétement biodégradable comme le thé en une cochonerie encapsulé qui finira en déchet incinéré ! Un comble !

A boycott « thé » donc !

Autres articles sur le sujet :
Eco89 et/ou peauethique.canalblog.com et bien sur special-t.fr


Samedi, je suis rentré dans un magasin B.T.U. c’est à dire : ‘Bio-Tendance-Ultra’ en pleine campagne au tout début de la Drôme Provençale. Autant dire que pour rentrer, le catogan, la chemise en fibre de bambou et les spartiates en cuir sont obligatoires !

Et puis là, au milieux de chapeaux de laine en forme de coquelicot, de chaussettes qui grattent, de bijoux émaillés, de bougies en cire d’abeilles, de lait de chèvre et de miel de châtaignier, je découvre la délicatesse, le raffinement, je découvre posé là comme dans l’attente de mon regard bienveillant un porte savon en forme de bol en terre cuite fabriqué selon la méthode Japonaise du Raku

Par bonheur et par chance, le potier magique habite à 20 minutes de chez moi, je me mets à rêver, le bol est la forme idéale pour un porte savon, seulement 4 petits points d’appuis donc pas de mousse blanche un peu grasse sous le savon ! En plus, ce procédé de cuisson entièrement réalisée manuellement confère à chaque d’objet un caractère unique. Déjà je le vois en vente dans la boutique Gaiia !

De retour à la maison, premier réflexe pour trouver ce nouveau fournisseur de beautés cuites : Google ! Patatra, je désespère de la matière, je ne parviens pas a mettre la main sur un bout de début d’embryon de site internet dudit potier ! Bien sur il est sur les pages jaunes, mais c’est le week-end, et je voulais voir d’autres photos de ses réalisations… Comme je suis du genre pugnace, je finis par tomber sur une vague page Myspace qui clignote comme un sapin de Noel Nord-Américain (l’Ontario par exemple) avec juste deux photos ou quand tu clique, le zoom est plus petit que l’original, Rhaaaa! Deception, frustration et reflexions :

1 – Je ne peux plus me passer d’internet pour faire des recherches, d’individus, de fournisseurs, de matériels etc…

2 – C’est quoi les Pages Jaunes ?

3 – Même l’artisan du coin le plus perdu de la france, voir du monde se doit d’avoir une présence et une visibilité sur internet au risque de perdre des clients / contacts.

A suivre…
MAJ du 07/09 j’ai appelé, j’ai laissé un message, toujour pas de réponse, et oui, certain artisan sont des conquêtes qui se méritent on dirait !

Heu ! je suis le seul à penser que cette pub est nul ou bien ?

Les messages de Laure écrits sur sa main s’adressaient bien au même nageur Italien qui l’a honteusement trahit en dévoilant leurs photos intimes sur internet ?

Je vous laisse lire leur communiqué, attention y a de gros morceaux de poncif  dedans !

« Le choix de Laure Manaudou s’est imposé comme une évidence pour Cadum : sportive préférée des Français, et utilisatrice très régulière de produits de douche en tant que nageuse, mais aussi jeune maman d’une petite Manon depuis quelques mois. L’histoire de Laure continue de passionner les Français et Cadum est ravi de pouvoir s’associer sur le long terme au destin de cette championne d’exception. »

Quel est le message, le slogan, la nouvelle promesse des Savons Cadum :
« Tout douche, tout doux, tout Manaudou »
Whaouuu les gars! ça donne envie d’en acheter !

J’aime Laure Manaudou, de ce coté là rien à dire, mais autant chez Cadum, ils ont dû utiliser des stagiaires d’été pour faire cette pub… Allez, 2 bons points pour l’encre!

Soyez moderne, envoyez un télégramme !

My-telegram.com est un site au délicieux look de service télégraphique américain des années 50. Aussi facile qu’un e-mail mais tellement plus sensuel… Dactylographiez vos pensées au son de la machine à écrire directement sur le Telegram. Le Telegram est idéal pour un petit mot d’amour, une demande en mariage, une invitation, des remerciements…

La version mail est gratuite mais vous pouvez aussi opter pour la version papier qui marquera encore plus les coeurs et les esprits. Votre message est imprimé sur un bristol couleur caramel estampillé et cacheté My Telegram. Vos écrits sont ensuite distribués par la poste à votre destinataire ravi qui lui trouvera un petit goût de madeleine télégraphique.

Il existe même un Gadget Windows Vista à télécharger pour envoyer des télégrammes gratuits par e-mail directement depuis le bureau. Lien ICI