savon-couleur-04

Depuis plusieurs semaines, une des discussions récurrentes avec Franck concerne les couleurs des savons. Vous imaginez que cela laisse place a des discussions animées!

Il se dégage quelques tendances:

* Les savons auront la couleur de ce qu’on ‘met dedans’, sans ajout de colorants. (plutôt Franck)
* On pourrait ajouter des colorants naturels pour que la couleur du savon évoque sa personnalité et /ou ses ingrédients. Classique, mais efficace commercialement. (plutôt moi)

Aussi, comme nous utilisons certains savons le matin, d’autres le soir ou a certaines occasions, le fait d’avoir des couleurs permet de ne pas se ‘melanger les savons’ dans la salle de bain!

savon-couleur-02

J’avoue que les premiers essais effectues avec différents produits naturels donnaient un résultat trop inconsistant. Donc je me suis mis en recherche de produits plus performants et nous avons réalisés quelques essais qui sont assez concluants. Nous avons éliminés les oxydes et autres Mica pour se focaliser sur quelques produits vraiment naturels (végétaux) dans une forme concentrée. Je ne rentrera pas dans les détails des pourcentages, mix, moment de l’introduction dans le mélange etc… mais les colorants utilisés sont issus des produits suivants:

* Curcuma
* Annato (Roucou en francais il me semble)
* Chlorophylle
* Paprika
savon-couleur-01

Evidemment, après les premiers résultats, Franck entreprit de me harceler afin que je prenne des photos pour le blog! et vous pouvez me croire, le bonhomme est pugnace!!! La mauvaise nouvelle – et la triste réalité, c’est que je suis un bien médiocre photographe! Mais, très bonne nouvelle, par chance mon ami Faiz Dadarkar qui me rendait visite ce week-end a beaucoup aimé les produits et nous a offert une série de photos que je trouve très réussies!!! Pour info, Faiz est un ami de Mumbai, qui est Consultant mais qui se révèle être un excellent peintre et photographe. Les photos ont été prises en lumière naturelle.

savon-couleur-05

Alors, j’admets que ces produits ne sont pas du niveau esthétique de certains savons de nos amies savonnières (comme celui-ci que j’adore www.kafee.fr/savon-uzumaki ) mais cela peut correspondre après quelques réglages a notre recherche de sobriété évocatrice.

Petite note de Franck:
Après avoir vu les photos (il y en a beaucoup d’autres) je commence à pencher dans le clan de Philippe et trouver ça très beau. Et vous, que préférez vous ? des savons colorés (naturellement bien sur!) ou non teintés?

(Crédits Photos : Faiz Dadarkar)

Une fois n’est pas coutume, je publie dans son intégralité un e-mail reçu ce matin d’une petite famille qui à pu tester nos savons depuis 10 jours :
pain-savon-01

bonjour Gaiia

De passage a Goa, j’ai eu le plaisir de rencontrer Philippe et de visiter le site magnifique de l’atelier de fabrication. Quand je suis reparti Philippe m’a remis quelques échantillons de pains de savons en me demandant de prendre le temps de les essayer avec ma famille a mon retour en france dans le midi. Il a tout d’abord fallu que j’explique que cela n’etait pas fait pour etre mangé malgrés l’aspect tres appetissant des jolis pains.

En effet « on en mangerai » est la premiere reflexion qui est venue a l’idée de ma femme et de mes filles. Puis mon frere est venu nous rendre visite et a pris plaisir a sentir longuement les différentes senteurs et sa première impression a été « on dirait vraiment du bon savon comme avant (mon frere a 50 ans ).

Depuis dix jours je me lave exclusivement avec et voila ce que j’en dit. Des qu’on commence a le frotter, le savon produit une mousse fine, douce et crémeuse, très agréable. L’effet lavant est parfait pour les mains sales et le reste. La peau ne se desseche pas et ne pique pas apres usage. Chez moi l’eau est tres calcaire, et le savon se rince bien laissant un leger et agréable parfun apres rinçage.

J’ai meme tenté a trois reprise de m’en servir comme savon a barbe et ca fonctionne tres bien sans dessecher la peau. Chacun des menbres de ma famille a aimé le coté trés délicat et agréable des differentes senteurs. Nous allons continuer le test jusqu’a la fin des pains qui ne s’use pas vite et ne fondent pas comme cela peut arriver avec certains savons. Nous esperons tous qu’apres la période de test nous allons pouvoir continuer a nous approvisionner, et oui nous sommes deja fan. Bravo et merci a philippe pour ce petit cadeau qui a touché toute la famille.

Merci Pierre pour ce retour.

sapone

Avant hier, pressé , en faisant les courses dans un supermarché d’Arezzo, je suis tombé sur un savon qui n’était pas dans le rayon cosmétique. les savons étaient présentés dans un coin qui donnait une impression d’artisanat typique et pittoresque (j’aurais du me méfier), et puis ce « savon naturel » (sapone naturale) écrit en haut de l’étiquette à fini par me rassurer.

Donc, vite acheté juste sur une impression sans regarder la composition du produit (ce que doivent faire la plupart des acheteurs d’ailleurs). Ce n’est qu’en rentrant que je me suis penché un peu plus sur l’objet.

Dèjà, le nom du savon VERO MARSIGLIA / VRAI MARSEILLE c’est juste un peu litigieux ! Mais c’est sur les ingrédients INCI que je suis tombé en arrêt :
TETRASODIUM EDTA et TETRASODIUM ETIDRONATE ! des Chélatants donc d’origine synthétique (en gros le premier neutralise en partie le calcaire de l’eau, l’EDTA est aussi utilisé comme stabilisateur de produit vis-à-vis de la dégradation par les bactéries et le deuxième neutralise les ions complexes de l’eau, en particulier le calcaire) ne nous étendons pas sur les méfaits des EDTA tant sur la peaux que sur la nature, mais posons nous une question claire :
POURQUOI A T’ON LE DROIT D’APPELER SAVON NATUREL, UN SAVON QUI CONTIENT DES INGRÉDIENTS SYNTHETIQUES ?

Moi, personnellement j’en ai ma claque d’être pris pour un idiot par des marques qui finalement auraient tout à gagner à être plus honnêtes et plus transparentes sur les étiquettes. Parce que moi (qui suis pourtant sensibilisé au truc) comme les autres, très souvent je me fie au « Facing » des emballages…

Tout cela ne n’empêchera pas de l’utiliser, mais je ne rachèterais plus de produit de cette marque, alors que peut être le reste de leur gamme est très bonne, mais la confiance pour une marque se perd plus vite qu’elle ne se gagne. C’est pourquoi nous seront très vigilant avec Philippe pour être le plus honnête et le plus clair possible en ce qui concerne les savons naturels Gaiia !

noms-savons
Ce matin avec philippe nous avons validé les noms de nos 20 premiers savons 100% naturels fait main qui se scindent en 2 collections :

Voici les noms choisis pour Les « Précieux » :

Le Colosse, l’Evident, le Soyeux, le Sensuel, l’Intuitif, le Gardien, le Fleuri, le Méditatif, le Candide, le Puissant, le Mystique, l’Intense, le Gourmand, l’Envoutant…

savonettesQuel est le postulat de base de la marque « Gaiia » pour ses savons naturels ? La question se pose à propos de deux RDV cette semaine qui me permettent de re-synthétiser notre postulat de départ. Le premier RDV le 3 mars avec un consultant spécialiste des études sectorielles et des affaires règlementaires (cosmétiques). Et le deuxième à Paris le 9 mars aux premiers Ateliers entrepreneurs de Michel de Guilhermier.

Rendre accessible des savons 100% naturels (par saponification à froid) au plus grand nombre. C’est dans ce but que nos savons, synthéses d’une longue recherche sur les matières premières, la composition, le procédé de fabrication, la forme, les couleurs, le poids, le packaging, le prix, les canaux de distribution ont été travaillés et re-travaillés.

Voilà, Je crois que quand je devrais répondre à cette question sur le postulat des savons naturels « Gaiia », je répondrais en une seule phrase : « Rendre accessible des savons 100% naturels au plus grand nombre ».

Dernière minute : Je viens de recevoir nos derniers essais de compositions, c’est officiel notre gamme est validée. La première fabrication démarre très bientôt (environ 5000 savons pour commencer).

mouse
Pourquoi un savon Gaiia (ou un savon naturel à froid) est t’il meilleur qu’un savon industriel ?

A cause de grandes différences :
* La saponification à froid conserve la glycérine naturelle (qui adoucit le nettoyage de la peau), alors qu’elle est absente de la plupart des savons vendus dans le commerce.

* L’ajout d’huile végétale vierge après la saponification permet de conserver toutes les propriétés de l’huile puisqu’elle n’est pas saponifié.

* L’ajout d’huile essentielle, ou autre produits naturels après la saponification permet de conserver les propriétés des ingrédients actifs.

* Il sont totalement naturel et ne contiennent aucun produits chimique.

* Le PH correct de nos savon évite les sensation de tiraillement, d’impression de chaleur, de brûlure et apparition de rougeurs dû au pouvoir détergeant trop puissant de certains tensio-actifs produits à base de dérivés du pétrole (c’est à dire la plupart des savons du commerce).

Et la liste des bienfaits des savons dit « à froid » est bien plus longue… Donc n’hésitez pas (ou plus) à acheter des savons naturels à froid, que ce soit des savons Gaiia ou d’autres marques.

ARRÊTONS DE NOUS METTRE N’IMPORTE QUOI SUR LE CORPS !

savon-vs-gel
Pourquoi choisir un savon naturel ou bio, plutôt qu’un gel douche ?

Sans rentrer dans les détails et en ne parlant même pas de l’accumulation de substance petro-chimiques contenus dans un gel douche classique.
Sans parler des multiples avantages pour l’environnement que l’ont peux trouver dans l’utilisation d’un savon.
Sans non plus mettre en avant les problèmes de tuyaux bouchés a cause des conglomérats de gel et de cheveux.
(Interrogez un plombier la dessus, d’abord il vas se marrer parce que c’est un peu son fond de commerce, puis il vous expliqueras que c’est comme la graisse et les artères et que ça représente un paquet d’interventions.)

Non, parlons simplement d’emballage, de pouvoir d’achat et de confort.

Pour ne pas produire trop de déchet évitez d’acheter des gels douches dans des emballages plastiques.

Avec un savon :
* Vous réduisez vos déchets.
* Vous faites des économies
(le savon dure beaucoup plus longtemps).
* Vous faites du bien à votre peau…

Voila !

savon-argile

Quelles sont les vertues de l’argile dans un savon naturel ?

L’argile est une matière intelligente, elle est à la fois :
* anti-inflammatoire et cicatrisante,
* antiseptique et reminéralisante,
* purifiante et tonifiante,
* adoucissante et nourrissante,
* absorbante et régénérante,
* rééquilibrante et oxygénante,
* décongestionnante et revitalisante…

L’argile verte :
Absorbante, reminéralisante, revitalisante, régénérante, antiseptique, elle régule l’excès de sébum.
L’argile verte est recommandée aux peaux normales à grasses.
Elle est très efficace pour absorber l’excès de sébum.
Elle peut aussi être utilisée en masque capillaire pour réguler la production de sébum des cheveux à tendance grasse.

L’argile jaune :
Absorbante, exfoliante, lissante, tonifiante, élimine les impuretés, ralentit la formation du sébum.
L’argile jaune convient aux peaux sèches et fragiles.
Riche en minéraux, elle est stimulante, oxygénante et tonifiante.

L’argile rose :
Adoucissante, régénérante, détoxifiante
L’argile rose est particulièrement recommandée aux peaux délicates, sensibles et réactives.
Riche en oligo-éléments, elle est adoucissante et redonne de l’éclat aux peaux fragiles.

L’argile blanche :
Absorbante, décongestionnante, apaisante, adoucissante, protectrice, antiseptique, reminéralisante, favorise l’élimination des toxines et la reconstitution cellulaire.
L’argile blanche convient à tous les types de peaux, même les plus délicats.
Elle est reminéralisante et favorise l’élimination des toxines.

Gaiia utilise l’argile (Multani Mini & Terre de Fuller) dans sa gamme de savons naturels l’unique.
Multani-Mitti

 

Tous nos savons sont fabriqués en utilisant la méthode de saponification à froid, processus dans lequel les huiles végétales pures organiques sont saponifiées (transformée en savon) à basse température.
La saponification est le processus consistant à combiner des huiles végétales avec une base forte (Soude) dans des proportions correctes pour former un savon nettoyant, hydratant et glycériné.
Dans la méthode à froid le mélange d’huile végétale est chauffé à un peu plus que la température ambiante, puis mélangé avec la base et eau pour commencer la saponification . Le mélange est remué en permanence et s’épaissit lentement, puis l’huile et la base se combinent pour former du savon.
Cette méthode douce préserve les nombreuses propriétés bénéfiques des huiles végétales
et conserve, comme issu de la réaction du savon, la glycérine végétale, un hydratant riche.
Il reste environ 6.5 a 8% de glycerine naturelle et vegetale dans nos savons alors que les savonniers industriels retirent la glycerine du savon pour la revendre separrement.
Alors que la base de savon est encore liquide, (a la trace) nous incorporont différents additifs tel que des huiles essentielles et autres ingrédients naturels, puis le mélange est versé dans des moules en bois.
Le savon est demoulé apres 24 heures puis découpé à la main apres 2-3 jours. la periode de cure dure de 4 a 6 semaines pour que l’exces d’eau s’evapore et que la reaction de saponification se termine totalement (il peut rester quelques mollecules de soude qui ne sont pas saponifiees).
Glycerine = humectant (attire l’eau, retient l’humidite)
Huiles insaponifiees (surgras)= emollient

Tous nos savons naturels Gaiia sont fabriqués en utilisant la méthode de saponification à froid, processus dans lequel les huiles végétales pures organiques sont saponifiées (transformée en savon) à basse température.

La saponification est le processus consistant à combiner des huiles végétales avec une base forte (Soude) dans des proportions correctes pour former un savon nettoyant, hydratant et glycériné.

Dans la méthode à froid le mélange d’huiles végétales est chauffé à un peu plus que la température ambiante, puis mélangé avec la base et l’eau pour commencer la saponification . Le mélange est remué en permanence et s’épaissit lentement, puis l’huile et la base se combinent pour former du savon.

Cette méthode douce préserve les nombreuses propriétés bénéfiques des huiles végétales.

Et conserve aussi, comme issu de la réaction du savon, la glycérine végétale, un hydratant riche.

Il reste environ 6.5 a 8% de glycérine naturelle et végétale dans nos savons alors que les savonniers industriels retirent la glycerine du savon pour la revendre séparément.

Alors que la base de savon est encore liquide, (a la trace) nous incorporont différents additifs tel que des huiles essentielles et autres ingrédients naturels, puis le mélange est versé dans des moules en bois.

Le savon est demoulé après 24 heures puis découpé à la main après 2-3 jours. la periode de cure dure de 4 a 6 semaines pour que l’excès d’eau s’évapore et que la réaction de saponification se termine totalement (il peut rester quelques molécules de soude qui ne sont pas saponifiées).

Glycerine = humectant (attire l’eau, retient l’humidité).
Huiles insaponifiees (surgras)= émollient

LUCIA

Lors de la fabrication (appelée saponification), le mélange de sels de sodium ou de potassium avec les acides gras de l’huile crée les fameuses molécules-bulles.
Lorsque l’on frotte entre ses mains mouillées le savon, il se forme une émulsion entre l’eau, les molécules-bulles de savon et… les particules de saleté. Celles-ci sont des proies de choix pour les molécules-bulles. Elles se précipitent pour piquer ces particules, s’agglutinant autour, leur tête restant en contact avec l’eau. Il se forme donc trois types de bulle. Les «propres», ne contenant que de l’air, les «moins propres» avec air et un petit peu de saleté, les «sales» avec très peu d’air. Les «moins propres» sont plus fragiles que les «propres» et durent moins longtemps, tandis que les «sales» sont petites et peu visibles. A quantité égale de savon, une eau propre donnera donc une mousse plus stable et abondante qu’une eau sale.

Lors de la fabrication appelée saponification
(méthode de saponification à froid pour nos savons naturels Gaiia).
le mélange de sels de sodium ou de potassium avec les acides gras de l’huile crée les fameuses molécules-bulles.

Lorsque l’on frotte entre ses mains mouillées le savon, il se forme une émulsion entre l’eau, les molécules-bulles de savon et… les particules de saleté.

Celles-ci sont des proies de choix pour les molécules-bulles. Elles se précipitent pour piquer ces particules, s’agglutinant autour, leur tête restant en contact avec l’eau.

Il se forme donc trois types de bulle :
* Les «propres», ne contenant que de l’air.
* Les «moins propres» avec air et un petit peu de saleté.
* Les «sales» avec très peu d’air.

Les «moins propres» sont plus fragiles que les «propres» et durent moins longtemps, tandis que les «sales» sont petites et peu visibles.

A quantité égale de savon, une eau propre donnera donc une mousse plus stable et abondante qu’une eau sale.

En variant les ingrédients du savon et leurs proportions, on peut jouer sur la quantité de mousse produite. On peut constater cet effet à chaque fois que l’on prend une douche ou un shampooing. Plus on sera sale, plus il sera difficile d’avoir beaucoup de mousse.

Pour nos savons,  l’huile de noix de coco à été choisie pour son pouvoir moussant…

Grâce au pouvoir moussant, on peut déterminer la capacité d’un savon à laver, soit son pouvoir lavant. En effet, lorsqu’on mélange du savon avec de l’eau, de la mousse se forme, il y a alors plus de tensioactifs pouvant émultionner une tache. Donc plus il y a de la mousse, plus le savon est efficace.

(Source photo: savon LUCIA.)