En règle générale, quand je parle ou présente les savons 100% naturels Gaiia, il y a toujours un moment où j’aborde le principe de fabrication de nos savons. Normal, puisque environ 80% des vertus de nos savons proviennent de ce procédé appelé : Saponification à Froid, le reste de ses grandes qualités étant dues aux choix et proportions des matières premières sans oublier le coup de patte du Savonnier.

La fabrication est donc un sujet d’une importance capitale pour appréhender ce qui fait la grande différence entre un savon de type industriel, c’est-à-dire, la grande majorité des savons que l’on peut trouver dans les grandes surfaces et un Savon à froid !

Pour expliquer cette différence il me vient une analogie un peu osée que je teste pour la première fois sur notre blog : l’analogie du savon et de la chaussure.

Je dirais que la comparaison entre un Savon à Froid et un savon industriel (à base de bondillon) est la même qu’entre une chaussure bas de gamme et une chaussure d’un vrai bottier.

La chaussure de bas de gamme :
1 – Sent terriblement la colle, rien n’est cousu.
2 – Le cuir est fragile, terne, froissé et cassant.
3 – Les conditions de travail des employés sont médiocres.
4 – L’utilisation de mercure pour tanner les cuirs est dangereux.
5 – Les rejets de matières nocives pour l’environnement sont légions.
6 – La colle et le DMF* ont parfois provoqué des allergies importantes.

La chaussure de bottier :
1 – Sent le bon et le fait main.
2 – Les matières premières sont de très bonnes qualités.
3 – Fabriquée par des artisans chevronnés et passionnés par leur métier.
4 – Ne contient pas d’agents synthétiques ou pétrochimiques dangereux.
5 – La méthode de fabrication ne participe pas à la pollution de l’environnement.
6 – Ne provoque ni allergies ni sensations désagréables.

Il suffit maintenant de remplacer chaussure de bottier par : Savon à Froid. Relire les 6 points pour comprendre, que bien que faisant tous les deux parties de la même famille, il n’y a aucune comparaison entre un cosmétique lavant, hydratant contenant de la glycérine naturelle, un savon de soin à froid et un vulgaire détergent fabriqué avec de piètres ingrédients, sans enrichissement ni glycérine et tiraillant la peau !
Mais par chance si les savons Gaiia peuvent, eux aussi, devenir de parfaits objets de culte, comme de célèbres chaussures à semelle rouge, leurs qualités restent accessibles au plus grand nombre grâce à notre politique de prix.

La démonstration est certes partisane mais explicite non ? Moi aussi cela m’a fait sourire…

*DMF : Le DMF est un composé contenu dans de petits sachets anti-moisissure. Hautement allergisant, il n’est pas autorisé dans l’Union européenne en tant que produit antifongique. C’est pourtant ce même produit qui a déjà défrayé la chronique dans une affaire de contamination de canapés et de chaussures . «Il suffit d’un contact avec la substance pour déclencher un eczéma, avec des plaques rouges et démangeaisons», déclarait l’Institut national de veille sanitaire (Invs).

Un des multiples avantages de notre méthode de fabrication à froid (outre ses bienfaits hydratants pour la peau) réside dans son aspect économique.
Un savon naturel Gaiia peut être utilisé jusqu’au bout du bout de sa fin ! Sans devenir cassant ni trop mou ni gluant… Au contraire, il garde un bel aspect rigide tout en conservant ses douces propriétés.

Voici quelques exemples de savons naturels Gaiia à différentes étapes de leur vie :

Voici le premier porte savon Gaiia, il est réalisé en Bois de Rose des Indes (Palissandre) et sera bientôt en vente dans la boutique au prix de 5 euro , le temps de créer la fiche produit et à défaut d’écrin, votre savon Gaiia aura son pied d’estale !

Vous le trouverez ici…


Difficile de savoir exactement d’ou viens l’expression “passer un savon” ou “prendre un savon“, mais une chose est certaine, cela ne devrait pas être perçu comme quelque chose de négatif ! Au contraire, il vaut cent fois mieux prendre et passer un savon (100% végétal, naturel ou bio) qu’un gel douche bourré d’ingrédients pétrochimiques.

Gaiia désire vous passer un savon magistral !
Un savon issu de la saponification à froid,
un savon glyceriné et surgras,
un savon avec une réelle action cosmétique.

Voilà pourquoi prendre un savon peut vous faire du bien…


Comment détourner l’histoire, inspiré d’une image qui tourne sur internet en ce moment.

Sebastien, le boss de Jolidragon et des biberons Cloud viens tout juste de m’envoyer des photos de la mise en place de nos savons dans sa boutique en vrai du 53 rue de la république à Sarlat. C’est sympa cette présentation sur une table avec la possibilité de voir les trois faces importantes de la boite et permettre ainsi à ses clients de sentir les savons. Franchement, si c’était pas mes produits la vérité je les achèterais!

Depuis un mois et demi que nos savons naturels Gaiia sont en vente, j’ai déjà eu pas mal de retour  d’expérience client. Pour certains, l’usage quotidien d’un savon à froid comme “l’unique très doux” sur des peaux sensibles sujettes aux tiraillements et aux irritations s’est révélé ultra positif pour ne pas dire miraculeux.

Je cite Régine :

“C’est extraordinaire, je n’utiliserais plus autre chose que les savons Gaiia sur mon visage…”

Et Agnès :

“Avec mon fils, on a la peau super sensible, c’est pas comme mon mari. J’ai testé le colosse gommant sur moi et l’unique à l’argile sur mon fils. Y pas photo, les rougeurs ont disparues et j’ai la peau douce…”

Puis Marie :

“Une mousse douce et fine, une caresse, et puis les parfums sont en même temps envoutant et apaisants. Demain c’est sur j’arrête les gels douches…”

Pour finir, Daniel :

“J’utilise le même savon Gaiia pour la douche, les cheveux et même pour me raser, voilà…”

Et pour n’en citer que quelques uns. Au travers de ces retours, un truc me surprends vraiment, c’est l’utilisation de nos savons en tant que shampoing et mousse à raser fait par nos clients alors que nous n’avons jamais vraiment communiqué sur ce type d’utilisation. Une utilisation intuitive donc. Sabine, sur les conseils avisés de Swanee (voir son test produit ici) se lave les cheveux uniquement avec des savons Gaiia depuis plus d’un mois, et les résultats sont bel et bien là : Beaucoup moins de sur-graissage du cuir chevelu du aux irritations causés par les shampoings liquide (pleins de sulfates entre autre chose), donc plus besoin de se laver les cheveux tout les jours, une vraie victoire après des années en quête du produit idéal !

(Source photo : Cette photo d’un savon Gaiia est tiré du blog soapsession.com crée par Ka fée, un must de la savonnerie à froid)

Dans le cadre de son développement commercial, Gaiia recherche des commerciaux indépendants dans le domaine de la cosmétique bio et naturel. Dans l’ideal, ils disposeraient déjà d’un catalogue et de clients à sensibilité  bio, naturel ou éco-durable.

Si vous voulez nous aider à développer la marque Gaiia et la Saponification à Froid par extension, ou si vous avez dans vos connaissances quelqu’un susceptible d’être intéressé, n’hésitez pas à nous contacter (Voir la page contacts).

Acte 2 d’une petite serie d’interviews d’utilisateurs de savons naturels Gaiia.


Interview de Célia et Lilian venu passer quelques jour dans notre chambre d’hôtes  la Jeannette avec leur adorable petite fille. Ils nous avaient déjà commandés quelques savons via notre e-shop et du coup ils en profitent pour repartir avec un stock de quelques mois.

Question: Quel type de savon utilisiez vous avant de découvrir les savons Gaiia?

Réponse: Essentiellement des gels douches et pendant les quatre dernières années, des gels douches Bio conditionnés en gros flacons d’un litre vendus chez markal, mais depuis notre déménagement à Besançon ne trouvant pas de gros conditionnement nous sommes revenus aux gels douches bio classiques. Du coté de Lilian, il à tourné au Petit Marseillais et au DOP pendant des années.

Question: Pourquoi avez vous decider de changer pour des savons naturels faits à la main et saponifiés à froid et pour les savons Gaiia en particulier ?

Réponse: C’est vrai que comme pour beaucoup d’utilisateurs de gels douches depuis longue date, passer aux savons durs n’est pas franchement une démarche naturelle.  Dans notre cas, nous avons été très sensibles à l’univers des savons Gaiia, la philosophie, la composition, le coté doux pour la peau et doux pour la planète, Le packaging et les noms évocateurs des savons nous ont aidé à choisir plus que les compositions eux mêmes. Et puis, savoir qu’un savon à froid est naturelement glycériné et surgras à fait la différence.

Question: Les savons Gaiia répondent-ils a vos attentes?

Réponse : Curieusement, sur le papier le sensuel avait ma préférence (nous dit Célia) à cause de son nom, de sa couleur et de la présence d’Ylang Ylang et au final, je me sens plus proche d’un unique très doux ou du colosse pour son coté gommant. Pour parler franchement nous nous attendions à des tiraillements, avoir la peau asséché et ça été tout le contraire !

Question: quel est votre savon préféré dans la gamme?

Réponse de Lilian: Moi j’ai craqué pour l’enthousiaste et l’unique nature au cèdre, je ne me laverais plus qu’avec ça. Et je me suis même lavé les cheveux avec !
Réponse de Célia: Moi j’aime toute la gamme, moins le sensuel parce qu’il me rappelle une odeur qui m’avait écœurée pendant ma grossesse. En tout cas j’attends avec impatience les savons Gaiia de voyage dont m’a parlé Franck parce que en étant comme moi trois jour par semaine sur les routes ce serais un vrai plus.

Merci à tout les deux et à suivre…