handmade

Un des sujets abordés aujourd’hui avec Philippe outre l’avancement de notre projet et des tracasseries administratives qui dans notre cas se multiplient par deux (France et Inde), était : les « marketplace » autrement dit les places de marché sur lesquels des savons fait à la maison ou en petite quantité peuvent êtres vendus (parmi des tas d’autres produits handmade).

Nous suivons déjà depuis longtemps des sites comme ETSY aux états unis, et DAWANDA en Europe, joyeux mélange de tout ce qu’ont peut réaliser soit même et vendre via une place de marché qui gère la partie technique du site, son référencement etc… Par exemple sur Dawanda vous avez un panier unique pour des emplettes commandés chez plusieurs vendeurs (il faut toutefois régler séparément tout les vendeurs).

C’est pourquoi nous commençons à réfléchir à une future place de marché réservé aux savons fait à la maison ou de petites productions, la question est de savoir si nous voulons créer un site à part, ou inclure cette « marketplace » dans notre e-boutique Gaiia. Ce projet est juste au stade embryonnaire, mais c’est une idée qui nous turlupine depuis un moment afin d’offrir une vitrine et une visibilité sur internet aux fabricants et créateurs de savons saponifier à froid.

Ce principe de place de marché à l’intérieur d’un site marchand existe dans d’autres secteurs comme « Amazone », « PriceMinister », « Rue du commerce » …

A suivre.

0 réponses
  1. Franck
    Franck dit :

    @Swanee: Je ne connaissais pas ALM, merci pour le lien. Bien sur le frein porte essentiellement sur ces questions de règlementation. Pour la non intégration dans un webshop de marque, je suis plutôt d’accord avec toi, il faudrait trouver le model idéal pour mettre en avant et offrir une vitrine aux petits savonniers et au savons handmade (équation difficile à résoudre mais qui occupe nos esprits)

    Répondre
  2. Swanee
    Swanee dit :

    ETSY(américain), Dawanda( Allemand), A little market ( ALM français), comporte une section « savon » mais non conforme à la réglementation cosmétique en vigueur…
    Au fait avez vous vu la participation de ALM à la startup academy?
    http://startup-academy.net/participation-de-la-societe-incubart-alittlemarket-com

    Intégrer une place de marché au sein d’une webshop multiproduit tel qu’amazone, e bay, c’est aisé …moins cohérent pour une webshop d’une Marque. Ce serait plus judicieux de faire cela sur un site dédié.
    De plus, un autre problème se pose et pas des moindres, la réglementation cosmétique, les bonnes pratiques de fabrication, les matières premières utilisés, le local de fabrication…Des vendeurs sur Etsy, et Dawanda, ayant des vidéos sur youtube: Y a de quoi bondir à voir les process de fabrication de certains…Il existe pourtant une législation cosmétique en vigueur dans ces pays également.
    On y trouve une belle créativité, ceci dit…
    Les places de marché handmade, ne se prête pas aisément à une activité handmade réglementée tel que la fabrication de cosmétique pour un particulier lambda…
    C’est à voir si les dirigeants des dites places de marché existantes ont connaissance de cette réglementation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.