Stop aux régimes !

Cet article est l’oeuvre de Raphael, Savonnier à Froid, artiste, bobo assumé et passionné de moto. Son blog : www.ruedusavon.fr/blog/

J’ai été agréablement surpris par la campagne de publicité pour une grande marque d’aide à la perte de poids, campagne qui tombe a point nommé en ce début d’année, en effet qui n’a pas un peu trop mangé pendant les fêtes ?

Ce qui me donne l’occasion d’écrire sur ce sujet de société : la bouffe la nutrition, sans être un spécialiste de l’effet yoyo, il y a quand même quelque chose qui ne va pas dans le discours des nutritionnistes depuis quelques années quand on lit les fameux « régimes miracles » qui se répandent dans la presse quelques mois avant l’été. (Petite précision : cet article n’est pas sponsorisé par WW). Tout d’abord pour commencer un petit tour d’horizon des régimes les plus farfelus et pour cela il faut regarder de l’autre coté de l’Atlantique, aux Etats-Unis[1] qui, comme chacun sait, sont en pointe dans le domaine alimentaire.

Le régime fourchette : Il s’agit de ne servir que d’une fourchette pour manger lors du diner du soir, oui uniquement le soir car c’est au cours de ce repas que les mauvaises graisses sont le plus susceptibles d’être stocké par l’organisme. Comment ça marche, et bien c’est très simple, le but de ce régime est de réequilibré les différents repas de la journée, en diminuant les quantités le soir et donc de manger plus au petit déjeuner (le roi des repas). Un régime pas si bête donc même si au départ il a été crée pour éradiquer du diner les hambugers, les chips autres cacahuètes.

Le régime paléolithique : ou le régime des hommes des cavernes à base de viande (cuite ou cru c’est selon) et des légumes verts, le but étant de proscrire les céréales (et accessoirement les sucres lents qui vont avec…). Même si au départ c’est pour proner un retour vers plus de naturel dans l’alimentation, au final c’est raté. Et puis il faut tout de même rappeler que l’espérance de vie en ces temps reculés n’était que de 25 ans, un régime donc à prendre avec des pincettes ou des fourchettes c’est vous qui voyez :-)

Selon moi, il n’existe pas de régime miracle, il n’y a que des régimes qui vous conviendrons mieux que d’autres, que vous soyez Dukan ou Cohen c’est votre choix, d’ailleurs les véritables régimes sont ceux qui modifient de manière pérenne notre façon d’appréhender l’alimention, je vais vous donner une règle toute simple qui tient en une ligne et qui vous évitera bien des tracas : « Plus un produit alimentaire est manufacturé, moins il sera bon pour votre santé ».

En bref une banane vous fera moins de mal qu’une pizza industrielle, pas besoin d’avoir fait dix ans d’études de diététique pour comprendre cela. Les plats préparés de manière industrielles vont forcément contenir plus de conservateur, de colorant, d’acide gras insaturé qu’un produit naturel. Gardez en tête cette règle simple et vous verrez que tout ira pour le mieux.

Alors c’est bien beau tout cela, mais quel rapport avec le savon ? … attention pirouette… et bien les savons SAF, ils ne sont pas malaxés, extrudés, chauffés, ils ne nécessitent pas des dizaines d’étapes de fabrications, des conservateurs, des produits chimiques, bref ils sont naturels et selon la même règle ils sont bon pour vous !

[1] Le congrès américain vient de décider que la pizza est désormais considérée comme un légume, à cause sa portion de sauce tomate, quand je vous dis que les Etats-Unis sont à la pointe ! http://www.metrofrance.com/info/la-pizza-consideree-comme-un-legume-aux-etats-unis/mkkr!GVIOpwBkiQrs/

9 réponses
  1. plume rouillée
    plume rouillée dit :

    un article plein de bon sens… quoique la banane puisse se révelée plus dangereuse que prévue (http://boree.eu/?p=2209)

    Les régimes « paléolithique » ou sensé reproduire l’alimentation préhistorique ( et préhistorique de quand ? parce que le feu a été maitrisé bien avant l’homo sapiens, qui a toujours fait cuire sa nourriture, donc le tout cru…), ça me fait toujours rire, parce que c’est une très bonne vitrine des préjugés sur la préhistoire. En réalité, ils mangeaient aussi beaucoup de légumineuses (style lentille), et des céréales ( en quantité moindre), même avant l’agriculture. Ben oui… quand les hommes se mis à cultiver, ils n’ont pas planté du blé (ou du riz, ou du mais, ou du manioc, etc au choix selon le coin) parce que c’était décoratif, mais bien parce que c’était déjà pour eux une source de nourriture.

    Répondre
  2. natfronton
    natfronton dit :

    J’adore les pirouettes!
    Ton article plein de bon sens m’a bien fait rigolé!
    J »adore ta règle « Plus un produit alimentaire est manufacturé, moins il sera bon pour votre santé »! Que du bon sens!

    Répondre
  3. Pascale
    Pascale dit :

    Je dirais même plus ! J’ai entendu parler d’américaines qui mangent du savon pour se faire maigrir (me demande pas par quel système exactement hein…), de là à dire qu’il faut en faire de même avec les savons Gaiia ! ;))))

    Répondre
  4. swanee
    swanee dit :

    o là là la pirouette…

    on pourrait ajouter, qu’une synergie romarin, menthe poivrée, génévrier dans une huile de massage serait un soin minceur anti rétention d’eau, adéquat en complément de douche tonique avec un savon Gaiia TONIQUE à base de ces mêmes HE.

    Stop aux régimes ! oui à une alimentation équilibrée, couplée à un sport selon ses envies ( marche, jogging, natation ou autres) , et à des soins cosmétiques ciblées pour raffermir, tonifier la peau, gommer la cellulite….

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.