Articles


Samedi, je suis rentré dans un magasin B.T.U. c’est à dire : ‘Bio-Tendance-Ultra’ en pleine campagne au tout début de la Drôme Provençale. Autant dire que pour rentrer, le catogan, la chemise en fibre de bambou et les spartiates en cuir sont obligatoires !

Et puis là, au milieux de chapeaux de laine en forme de coquelicot, de chaussettes qui grattent, de bijoux émaillés, de bougies en cire d’abeilles, de lait de chèvre et de miel de châtaignier, je découvre la délicatesse, le raffinement, je découvre posé là comme dans l’attente de mon regard bienveillant un porte savon en forme de bol en terre cuite fabriqué selon la méthode Japonaise du Raku

Par bonheur et par chance, le potier magique habite à 20 minutes de chez moi, je me mets à rêver, le bol est la forme idéale pour un porte savon, seulement 4 petits points d’appuis donc pas de mousse blanche un peu grasse sous le savon ! En plus, ce procédé de cuisson entièrement réalisée manuellement confère à chaque d’objet un caractère unique. Déjà je le vois en vente dans la boutique Gaiia !

De retour à la maison, premier réflexe pour trouver ce nouveau fournisseur de beautés cuites : Google ! Patatra, je désespère de la matière, je ne parviens pas a mettre la main sur un bout de début d’embryon de site internet dudit potier ! Bien sur il est sur les pages jaunes, mais c’est le week-end, et je voulais voir d’autres photos de ses réalisations… Comme je suis du genre pugnace, je finis par tomber sur une vague page Myspace qui clignote comme un sapin de Noel Nord-Américain (l’Ontario par exemple) avec juste deux photos ou quand tu clique, le zoom est plus petit que l’original, Rhaaaa! Deception, frustration et reflexions :

1 – Je ne peux plus me passer d’internet pour faire des recherches, d’individus, de fournisseurs, de matériels etc…

2 – C’est quoi les Pages Jaunes ?

3 – Même l’artisan du coin le plus perdu de la france, voir du monde se doit d’avoir une présence et une visibilité sur internet au risque de perdre des clients / contacts.

A suivre…
MAJ du 07/09 j’ai appelé, j’ai laissé un message, toujour pas de réponse, et oui, certain artisan sont des conquêtes qui se méritent on dirait !

Communauté: État de ce qui est commun.

Aux vues de toutes les demandes de logo sur la “Saponification à Froid” sur le blog et par e-mail, les relais d’infos dans vos pages Facebook, les nombreuses manifestations de gentillesses et d’encouragements, je me rends vraiment compte aujourd’hui de l’étendue de la communauté des Savonnier(e)s à froid en France et même en Europe (le logo est aussi parti aux USA).

Nous sommes, Philippe et moi heureux de faire partie de ce grand tout, de cette vaste entreprise ou chacun avec nos moyens nous posons les pierres d’un édifice commun et enfin nous sommes fiers d’appartenir à cette belle communauté d’esprits des “Savonniers à froid” qui veulent du bien à votre corps tout en respectant la terre !

(Petit message pour l’ensemble de la communauté des savonnier(e)s à froid !)

Il nous faut clairement communiquer sur la méthode de fabrication de nos savons naturels ou bio: la saponification à froid. Que ce soit sur nos emballages, nos étiquettes, nos blogs, nos sites, nos e-boutiques et dans chacune de nos conversations autour du savon. A force d’expliquer et de démontrer les bienfaits de ce type de fabrication de savon, chacun dans notre coin, nous arriverons un jour à ce que la saponification à froid soit connue et reconnue par le plus grand nombre.

C’est dans cet esprit que nous avons travaillé sur un logo qui apparaitra dans notre e-boutique et sur nos boites de savon. Le parti pris du look type : coopérative agricole sud-américaine est un vrai choix, après tout ce que certain appelaient le sous-continent Américain à élu des femmes et des Indiens présidents, et même avec une géopolitique incertaine, dangereuse et non maitrisé (voir les dérives Amazoniennes entre autre…), ce continent est un vrai creuset d’expériences nouvelles dans l’agriculture, le commerce et la politique… Des actions révolutionnaires au sens premier du terme.

La S.A.F (Saponification à Froid) doit devenir une dénomination qui compte, c’est faire oeuvre de santé publique !

Comme le titre l’indique, voilà à quoi va ressembler a quelques détails près le haut de la page produit de notre futur e-boutique Gaiia.

Aujourd’hui, c’est le premier jour de l’été, mais il fait un temps d’automne, c’est le jour de la musique mais j’ai cassé mon ‘Teppaz‘, le jour ou même les non-passionnés de ballon rond restent médusés devant tant d’égarements et d’étrangetés médiatique, le jour où on découvre une caricature de soi habillé en femme sur un blog (du coup j’en ai perdu mon humour), le jour de l’après “dead-line” du 20 juin, le jour où notre site devait ouvrir ses portes et proposer au monde dans un déchainement d’enthousiasme rarement égalé les savons naturels Gaiia mais plouf patatra, pas d’ouverture, pas de savons, bref, ce devait être un jour de M….

Mais il n’en est rien!

Demain c’est annoncé il fera vraiment beau, certains dans le sud continuent de lécher leurs blessures mais ont prouvé encore une fois la belle solidarité qui nous unit face au pire. Bob Dylan fait une tournée en France, Laurent lavera plus Blanc (presque un titre pour l’Equipe Mag ça), le dessin de moi en fille était une blague de Laure (une amie dessinatrice parfois d’un humour énigmatique et brutal) et ce retard d’ouverture non voulu, pas décidé, subit, s’est révélé être une chance.

La chance d’éviter de petites erreurs de formules (colorants naturels trop fragiles). La chance de voir une équipe comme la “Dream-Team” nous trouver une super accroche, et nous faire avancer dans notre projet en soulevant quelques lièvres. (Plus une énorme surprise à venir en terme de communication). Pour ne citer que ces chances là…

Alors oui, aujourd’hui je ne saurais donner de date pour le démarrage de Gaiia, d’ailleurs je ne veux plus en donner  même si Philippe et moi savons bien que c’est imminent. Ce retard n’est pas si grave en soi, les dates que les hommes donnent n’ont pas toujours valeur de couperet vengeur, le monde ne vas pas s’écrouler, se replier sur lui même et imploser de détresse parce que les savons Gaiia ne sont pas sortit le 20 et 21 juin 2010.

Notre projet vas enfin bientôt voir le jour, transporté jusqu’ici par une belle energie, alors fêtons dignement le retour de l’été…

cityssimo
Et oui, vous ne rêvez pas, la Poste installe des relais colis automatique pour retirer vos achats internet en toute simplicité, 7/7 et 24/24. A part si le distributeur Cityssimo est situé dans une galerie marchande qui ferme le soir comme à Lyon.

J’en parlais dans mon article : Bouge ta Poste avec « So Colissimo »! Ces distributeurs font parties de la nouvelle offre de service “So Colissimo”.

Seulement 5 villes en France pour le moment :
Nantes – Paris – Lille – Aix en Provence – Lyon.

Pour retirer son colis c’est trés simple, lors du passage de votre commande sur le site de savons naturels Gaiia (par exemple), vous choisissez l’option Cityssimo et obtenez un code perso (envoyer par mail et SMS je crois). Dés que votre colis est arrivé, Colissimo vous préviens par mail et SMS et vous n’avez plus qu’a retirer grace a votre code magique vos savons en sortant (tard) du boulot (ou un dimanche)… Voilà j’espère une offre qui vas lever les derniers barrages d’achats on-line anxiogénes comme le numéro de CB et la l’angoisse de la livraison.

Pour en savoir plus voir leur site : cityssimo.fr

la question du choix, du nombre et de la typologie des noms de domaine à acheter pour son site, sa marque, ou son domaine d’activité est récurrente, sur les sites spécialisés chacun y va de son avis d’expert. Je ne m’avancerais donc pas a donner le mien, mais simplement partager le fruit de nos expériences empiriques sur le sujet et nos prises de décisions.

Dans le cas des savons Gaiia nous avons donc achetés en toute logique le nom de domaine au nom de la marque : gaiia.fr.

www
Malheureusement le .com appartient depuis 2001 à un Suédois, Michael D. qui ne l’exploite pas. J’ai donc aujourd’hui envoyé un mail à Michael lui demandant de me céder/vendre gaiia.com (En précisant que nous étions une toute petite entreprise de French Soap-Maker). Il n’y a pas 36 solutions, ou nous attendons en nous disant que au pire le .com est inactif, donc pas trop gênant pour Gaiia, ou dans quelques semaines/mois gaiia.com herbergera un contenu qui pourra nuire à la réputation de notre marque. Le mail envoyé est revenu avec une erreur, mail introuvable! Il me faut maintenant me retourner vers le “registar” Suédois…  Ce qui complique considérablement les choses, le “registar”  va surement vouloir faire un bénéfice sur ce second marché des noms de domaine, ou dans le meilleur des cas me mettre en contact avec un adresse valide de Michael D.

Affaire à suivre donc et de près…

Toujours sur le même sujet nous avons achetés des noms de domaines connexes (proches de notre nom de marque, ou de notre activité).

Et ce pour deux raisons :
1 – La protection de notre environnement concurrentiel proche.
(Les grandes marque achètent parfois en volume des domaines connexes pour bloquer les nouveaux arrivants.)
2 – Pour la création de pages d’informations.

Voici la liste de nos noms de domaines réservés pour les savons naturels Gaiia :
gaiia.fr
gaiia.eu
gaiia.org
gaiia.info
gaiia.be
gaiia-labs.com (nom de la société en Inde)
gaiia-shop.com
gaiia-shop.fr
savon-gaiia.com
savon-gaiia.fr
savons-gaiia.com
savons-gaiia.fr
naturals-soaps.com
savons-bio.com
savons-bio.fr
savons-naturels.com
mon-savon.com
mon-savon.fr
bio-logics.fr (pour notre charte)
bio-logics.net

Le blog pointe pour le moment vers gaiia-shop.com/blog/, mais nous ne savons pas encore si la boutique pointera sur gaiia.fr ou sur savons-gaiia.fr… (Si vous avez des idées la dessus)

Un nom de domaine coute en moyenne entre 5 à 7 euro par an, il serais dommage pour faire de toute petites économies qu’une personne bien intentionné ou non créer un site différent avec votre nom. Vous risquez au mieux la confusion et au pire la décrédibilisation de votre marque. De mon coté, je n’ais plus qu’a espérer avoir des nouvelles des Suédois.

Note de dernière minute je viens d’avoir une réponse du “registar” Suédois:

Dear Franck
Unfortunately that is the only email address we got.

En gros il n’ont pas d’autre adresse mail valide pour ce Michael D. Il vas falloir jouer les detectives privés et “googleliser” son nom pour plus d’infos…

Les inscriptions sont ouvertes pour le salon du e-commerce à Paris. Au programme, trois jours de conférences et de formations. Tout les acteurs de la profession seront présents, alors pour ceux qui veulent se lancer dans l’aventure e-commerce, ou pour ceux qui veulent migrer d’une plateforme à une autre c’est l’endroit idéal. J’y étais l’année dernière et j’y serais encore cette année pour assister à deux conférences et saluer quelques “collègues”. Alors si vous êtes sur le salon le 21 septembre 2010 on pourrais même échanger sur la saponification à froid, les savons naturels ou bio et l’e-commerce devant un café…
e-commerce-2010

Cela fait un moment que je voulais parler du blog et de l’activité d’amis très chers : Aqua-Verde !

Gael, Nadine, Pascale, et toute leur équipe travaillent depuis plus de 20 ans à créer, améliorer, entretenir, des jardins, des espaces vert et des aménagements intérieurs dans le sud de la France (Saint Paul de Vence). A signaler que depuis une quinzaine d’années Gael n’utilise plus de produit Phytosanitaire (pesticides chimiques) pour le traitement des plantes, préférant des traitements plus doux, naturels, biologiques ou organiques. C’est dans cette juste logique que cette équipe de fou furieux du beau et du bien fait s’est lancé dans l’aventure du bassin naturel.

Après de nombreux essais autour de la filtration idéale, de la conception du bassin et toutes ces choses imprévues qui font qu’on ne tient jamais un planning quand on lance un projet (j’en sais quelque chose). Ils ont décidé de montrer tout cela à travers un blog qui parle aussi de photo, de plante aquatique et de jardin…

Un voyage doux et léger comme le vent du sud (j’me comprends !).
aqua-verdehttp://www.aquaverde.fr/

“Faiz” notre photographe est en plein dans l’organisation de la journée photos pour les savons Gaiia. Faut Réussir à réunir tout le monde le même jour, c’est à dire entre 8 à 10 modéles de tous âges. Trouver la bonne heure pour le soleil (toutes les photos seront prisent en lumière naturelle), mettre en place une installation extérieur ou nos modéles pourront êtres pris en photos avec de l’eau, nos savon, de la mousse, sous une douche, se lavant les mains etc…

Dolores et Andrei sont deux de nos modéles, les photos ci-dessous ont été prises par “Faiz” pour les essais.
doroles-gaiia andrei-gaiia