Et oui, ça fiche un coup mais dans un peu plus d’un mois c’est noël !
Alors parce que nous méritons tous un noël en douceur, nous vous proposons 3 coffrets à offrir pour faire découvrir les douces vertus hydratantes de nos savons à vos proches.

Par ici : nos coffrets cadeaux…

– Un gel pour la douche.
– Un shampoing pour les cheveux.
– Un anti-pelliculaire.
– Un bain moussant.
– Une crème de douche.
– Un gel lavant pour les mains dans une entreprise ou un atelier .
– Un liquide vaisselle.
– De la lessive liquide pour le linge.
– Un produit pour laver le sol / sa voiture /  ou son bébé.
– Un dentifrice.
– De la mousse à raser.

AUCUNE !

La composition de base de tous ces produits est rigoureusement la même :
De l’eau (Aqua) suivi immédiatement par un tensio-actif de synthèse (Sodium Laureth Sulfate) ou pire, son petit frère (Sodium Lauryl Sulfate) encore plus irritant !

Pourquoi s’en priver, explique cyniquement des fabricants comme « Unilever » à leurs cadres. Confirmé pendant une discussion amicale avec un cadre de ce géant mondial du produit lavant pétro-chimique, je le cite (Mais Procter & Gamble, Loréal ou d’autres gros auraient pu dire la même chose) :

« On sait bien que c’est de la merde, mais ça coute pas cher à produire et notre marché est énorme, le naturel et le bio c’est une petite niche pour activistes barbus dont on se fout complètement ! »

Ma sensibilité de presque-barbu éco-concerné en a pris un coup !

Cette substance (Sodium Lauryl/Laureth Sulfate) forme une abondante mousse, donnant l’impression d’être lavé en douceur. Mais en vérité, elle assèche et irrite, du coup par exemple, votre cuir chevelu graisse et sur-graisse beaucoup plus vite vous obligeant à vous laver les cheveux tous les jours et bien sur, à acheter des quantités de produits connexes pour pallier le problème.
Il faut aussi savoir que toutes ces substances ne sont pas complétement dégradables et polluent tous les jours nos nappes phréatiques. D’aucun s’accordent aussi pour dire que les Sodium Lauryl/Laureth Sulfate seraient nocifs pour l’organisme.

ALORS ?

On pourrait donc se laver sous la douche avec du « Paic Citron » ? sans doute, (même de l’écrire ça me fiche la chair de poule). La grande force de cette industrie lourde depuis plus de quarante ans est d’avoir extrêmement segmenté tous les produits lavant en nous faisant peur,  et en nous culpabilisant si nous ne nous servons pas du produit adéquat ! Un peu comme avec les médicaments d’ailleurs…

ET ON FAIT QUOI MAINTENANT ?

Vous vous en doutez, c’est maintenant que je vais vous parler du savon à froid et des savons Gaiia ! Idéals pour le corps, le visage et les cheveux de toute la famille nos savons lavent en douceur, sans assécher votre peau (c’était la minute de pub obligatoire).

Ils nous faut êtres vigilants, apprendre à lire les étiquettes, se méfier de certaines publicités trop vertes (Ushaiia et consorts…). Des alternatives douces existent pour les shampoings, les lessives, les dentifrices et pratiquement tous les produits lavants, il suffit de creuser un peu sur internet pour trouver son bonheur. Ceux et celles qui en connaissent peuvent les laisser dans les commentaires, non ?

(Crédit photo : www.lesenviesdegeorgette.fr)

Un des objectifs fixés par l’ADNS (l’Association Des Nouveaux Savonniers) était d’organiser une action lors du plus gros salon du Bio en France, Marjolaine à Paris.  Le but : mutualiser les dépenses et les énergies pour présenter un savonnier membre de notre association par jour pendant les 10 jours du salon. C’était une première dans notre profession où nous considérons les autres savonniers comme des confrères et non comme des concurrents. Pourquoi ? Simple, ensemble nous sommes plus forts face à une industrie cosmétique qui nous/vous raconte des « bullshit* » tous les jours en vous incitant à continuer de vous tartiner le visage, le corps, les mains et le reste avec du pétrole, du plastique, de la parafine et du silicone ! Plus fort aussi pour vous faire connaitre notre mode de fabrication, la saponification à froid dont tout le monde s’entend aujourd’hui pour dire qu’il n’y a pas mieux pour obtenir un véritable soin lavant, doux, surgras et hydratant…

Les nouveaux savonniers, ne sont pas simplement des confrères qui se rassemblent au sein d’une association, ce sont surtout des artisans, des producteurs, des entrepreneurs et des passionnés responsables, convaincus que les questions environnementale et humaine doivent se poser avant la question de la rentabilité. Et ça marche !

Cette opération a aussi été l’occasion de mettre le pied à l’étrier à 4 nouveaux savonniers à qui nous souhaitons le meilleur  du meilleur. (voir les adresses et les noms de chacun sur le site de l’association : www.saponification.org)

Un énorme « poutou » (pas le syndicaliste, mais le truc qui claque avec la bouche ) à tous ceux qui ont participé à cette belle aventure et à tous ceux qui sont venus nous voir dimanche à Marjolaine : Amis, savonniers, nouveaux clients, anciens clients, blogueurs / blogueuses, pharmaciens, distributeurs, photographes, prêtres ouvrier, cosmonautes, rémouleurs de céleris, les dubitatifs et les passionnés… Désolé j’en oublie.

Rendez-vous « next time » sur un autre événement du même genre organisé par notre magnifique association.

*bullshit : Fadaises en Anglais châtié, ou conneries en Américain usuel.

Votre instant Gaiia :

L’idée est de faire des photos avec Instagram autour de l’univers Gaiia  et / ou des savons Gaiia que vous utilisez.

Il vous suffit ensuite de mettre le hashtag (mot clef) : #mongaiia (attention à bien mettre le signe # devant) en commentaire de votre chef d’oeuvre pour voir votre photo apparaitre en quelques minutes dans notre page « Votre instant Gaiia ».

Nous offrirons un savon Gaiia à nos photographes préférés avec une totale Subjectivité…

It’s time to take a picture !

A l’occasion de Marjolaine le salon du bio, l’ADNS (Association des Nouveaux Savonniers) organise une opération intitulé « 1 jour… 1 savonnier à… »

C’est au STAND P13 que l’association ADNS prend place au salon Marjolaine pour un zoom quotidien sur une savonnerie, un savonnier et son univers.

Et justement, le dimanche 11 c’est au tour de Gaiia, alors venez nous faire un coucou sur le Stand P13, papoter autour du savon à froid. Salon Marjolaine, le 11 novembre 2012 au Parc floral de Paris, stand P13 de 10h30 à 19h.

Nous vous proposerons 6 savons Gaiia à un prix spécial salon !
De 3,50 à 4,50 euro.

– « Que 40 centimes de moins que sur le site ! »
Soit 8,5% de remise allez vous me dire et vous aurez raison, mais j’aime le confort de mon hotel et je veux inviter ma femme dans un resto sympa à Paris, alors faut bien faire des choix non ?