Articles

Un des objectifs fixés par l’ADNS (l’Association Des Nouveaux Savonniers) était d’organiser une action lors du plus gros salon du Bio en France, Marjolaine à Paris.  Le but : mutualiser les dépenses et les énergies pour présenter un savonnier membre de notre association par jour pendant les 10 jours du salon. C’était une première dans notre profession où nous considérons les autres savonniers comme des confrères et non comme des concurrents. Pourquoi ? Simple, ensemble nous sommes plus forts face à une industrie cosmétique qui nous/vous raconte des « bullshit* » tous les jours en vous incitant à continuer de vous tartiner le visage, le corps, les mains et le reste avec du pétrole, du plastique, de la parafine et du silicone ! Plus fort aussi pour vous faire connaitre notre mode de fabrication, la saponification à froid dont tout le monde s’entend aujourd’hui pour dire qu’il n’y a pas mieux pour obtenir un véritable soin lavant, doux, surgras et hydratant…

Les nouveaux savonniers, ne sont pas simplement des confrères qui se rassemblent au sein d’une association, ce sont surtout des artisans, des producteurs, des entrepreneurs et des passionnés responsables, convaincus que les questions environnementale et humaine doivent se poser avant la question de la rentabilité. Et ça marche !

Cette opération a aussi été l’occasion de mettre le pied à l’étrier à 4 nouveaux savonniers à qui nous souhaitons le meilleur  du meilleur. (voir les adresses et les noms de chacun sur le site de l’association : www.saponification.org)

Un énorme « poutou » (pas le syndicaliste, mais le truc qui claque avec la bouche ) à tous ceux qui ont participé à cette belle aventure et à tous ceux qui sont venus nous voir dimanche à Marjolaine : Amis, savonniers, nouveaux clients, anciens clients, blogueurs / blogueuses, pharmaciens, distributeurs, photographes, prêtres ouvrier, cosmonautes, rémouleurs de céleris, les dubitatifs et les passionnés… Désolé j’en oublie.

Rendez-vous « next time » sur un autre événement du même genre organisé par notre magnifique association.

*bullshit : Fadaises en Anglais châtié, ou conneries en Américain usuel.

La capsule « tousoptimistes.com » à été lancé dans la stratosphère d’internet il y a trois semaine à l’initiative d’un groupe d’économistes rassemblant un ensemble d’hommes et de femmes de tous âges et de tous univers bien décidés à démontrer que, non la France n’est pas fichue, mais qu’il existe au sein de notre pays suffisamment de ressources et d’énergies pour relever le défi.

« POURQUOI TOUS OPTIMISTES ?
Et si la France se remettait à y croire ?
Le courant de pessimisme qui s’immisce dans l’opinion publique a fait des Français l’un des peuples les moins confiants en leur avenir. Quoi qu’il puisse advenir, quoi qu’on puisse imaginer, le futur apparaît nécessairement plus sombre que le passé, au regard d’un âge d’or irrémédiablement révolu, celui d’une croissance forte et du plein emploi.
leur démarche, la suite …« 

Deux documentaires très intéressants ce soir sur Canal + concernant un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur en France : les entrepreneurs sociaux et solidaires.

Voir le site du mouvement des entrepreneurs sociaux : http://mouves.org/

Résumé du documentaire:
« Les entrepreneurs sociaux se sont créés un métier idéal, dont la vocation est d’aider les autres, de tenter de sauver la planète, tout en étant viable et rentable. Du professeur de sport au routier, en passant par le psychiatre ou l’étudiant en mathématiques, les «innovants» viennent de tous les horizons. En revanche, la raison pour laquelle ils se lancent dans l’entrepreneuriat social est toujours la même : une certaine révolte par rapport à des enjeux sociaux, une quête de sens qui devient impérieuse.

Près d’un emploi sur cinq a été créé par les entreprises sociales en France depuis 2005. Ainsi, plus de deux millions de personnes sont salariées de l’économie sociale et solidaire, soit près d’un employé sur dix. »

(Source : Canal +,  Documentaire de Marion Claus, diffusion le 10/11/2010)