Articles


Vous êtes nombreux à vous poser cette question. D’abord sachez qu’une peau atopique est souvent un héritage familial qui prédisposera votre peau à développer une allergie cutanée (dermatite). Merci maman et papa ! En revanche, il est tout à fait possible de bien vivre son atopie. Le secret réside avant tout dans l’hydratation.

Pour ceux qui se posent encore la question : qu’est-ce qu’une peau atopique ?

Lorsque que votre peau présente une atopie légère qui se manifeste par des rougeurs et des démangeaisons ou plus sévère avec de l’eczéma, ou du psoriasis, cela veut dire que son film hydrolipidique protecteur est détérioré  et que sa barrière cutanée peut être altérée. Votre peau protège alors moins bien votre organisme des différentes agressions extérieures. Vous aurez des sensations de tiraillement, votre peau sera plus sensible, plus irritée, plus réactive et quelques fois rugueuse.
L’enjeu pour une peau atopique est donc de maintenir ce film hydrolipidique en bonne santé, avant tout en utilisant un soin lavant doux.

Voici la routine Gaiia spéciale peau atopique ?

1 – SE LAVER AVEC UN SAVON SURGRAS SAPONIFIE A FROID

Utiliser un savon surgras saponifié à froid préserve et entretient votre film hydrolipidique : il lave en douceur et aide la peau à maintenir et/ou reconstituer sa barrière protectrice grâce aux huiles en surgras, à la glycérine végétales qu’il contient et qui restent sur la peau après rinçage. Ils laissent ainsi sur la peau un léger film protecteur et hydrate votre peau en douceur : plus de sensation de tiraillement. Une peau lavée avec un savons surgras saponifié à froid reste bien hydratée et garde sa souplesse.

En utilisant un savon surgras saponifié à froid, vous évitez une cause potentielle de création ou d’aggravation des symptômes d’une peau atotique : les détergents à base de sulfates.

On les retrouve dans les gels douches, ils ont un fort pouvoir détergent et peuvent provoquer de gros dégâts sur une peau atopique. Vous les retrouvez entre autres sous le nom de Sodium lauryl sulfate, Sodium laureth sulfate (SLES) dans la longue liste des ingrédients, et très très souvent, vous ne trouverez aucune huile végétale ou agent hydratant naturel dans ce type de produit.

Chez Gaiia tous nos savons sont surgraissés entre 6.5 et 7.5 % d’huiles végétales dans leur formule. Résultat, ils ne tiraillent absolument pas votre peau, l’hydratent et la laissent incroyablement douce !

Pour les peaux atopiques et sensibles, nous recommandons très fréquemment 3 savons de notre gamme :

UNIQUE TRES DOUX  : ce véritable savon saponifié à froid a été surgraissé à hauteur de 7.5% d’huiles végétales dans sa formule. Ce savon ne tiraille absolument pas votre peau et la laisse incroyablement douce ! Il protège votre peau des agressions extérieures, l’hydrate et l’assouplit en empêchant l’évaporation de l’eau contenue dans la peau.

UNIQUE CURCUMA  : Le curcuma utilisé en médecine Ayurvédique, agit comme un antiseptique naturel et anti-bactérien. Il est particulièrement adapté aux problèmes de peau ultra sensibles tels que l’acné, l’eczéma, le psoriasis…

SAVON DE MARSEILLE TYPE 1  : Notre savon de Marseille Type 1 (100% huile d’Olive) est naturellement peu moussant mais procure une belle crème très onctueuse. Ce savon lave tout en douceur, nourrit et protège les peaux même les plus délicates comme celle de bébé.

2 – S’HYDRATER AVEC UN BAUME REELLEMENT NOURRISSANT
Pour renforcer l’action hydratante d’un vrai savon surgras saponifié à froid, vous pouvez également appliquer un baume qui nourrira et apaisera les peaux les plus sèches et sensibles auxquelles une eau calcaire et dure, peut causer du tort.
Gaiia vous propose son baume universel neutre sans parfum. Il contient de la cire de Candellila (filmogène naturel) et des huiles végétales bio de Jojoba (riche en stérols structurants) ou de Karité (Vitamines A, K et E). Ces ingrédients d’origine végétale nourriront réellement votre peau, ils la protègeront du dessèchement et des agressions extérieures.

Notre baume hydratant universel est multi-usages. Il s’utilise sur le visage et le corps, et permet de réparer les zones sèches et sensibles. Il est aussi idéal en soin bébé !

Par contre, notre baume universel, même si il est très efficace, ne pourra pas, à lui seul, réparer les dommages provoqués par un gel douche trop détergent. C’est pourquoi nous vous proposons notre Coffret Ultra-douceur adaptée aux peaux atopiques comprenant : Notre savon surgras le très doux, notre savon de Marseille surgras visage & corps, notre baume universel et notre déodorant douceur.


1an-gaiia

Chez Gaiia, on ne fait pas souvent de jeu concours, mais nom d’une savonnette, quand on en fait un, on ne se moque pas de vous puisque nous vous proposons de gagner pas moins de 12 mois de savons, une belle année de toilette en douceur.
Soit : 2 savons par mois x 12 mois, 24 savons à gagner pour le premier prix quoi !

Mais comment faire pour gagnez ce merveilleux trésor de douceur ?

Simplissimo ! Il vous suffit de prendre une photo de votre savon Gaiia chouchou dans l’endroit et la situation qui vous plait et de la poster sur Instagram.

Bien sur, pour qu’on puisse voir votre photo et donc, prendre en compte votre chef d’oeuvre, il va falloir donner un peu de votre personne :

1 – Identifier Gaiia sur Instagram.
2 – Coller 2 hashtags minimum : #mongaiia #gaiia (et ensuite autant de hashtags que vous voulez ).
3 – Tapez ce petit commentaire : 1 an avec les savons Gaiia !

Comment allez vous choisir le / les gagnants ?

Fastoche ! La Team Gaiia choisira ses 3 photos préférées, pas de tirage au sort, un vrai concours photo, où nous sélectionnerons les photos qui nous ont le plus touché, amusé, séduit…
La Gaiia Team se compose de Sabine, Alyssandre, Sandrine et Franck, un jury totalement partial et arbitraire :-)

Quelle est la durée du concours et le nombre de gagnants ?

Comme dans tout bon concours photo, il y aura 3 gagnants, donc 3 prix différents :

1 – Le premier prix gagne 24 savons à froid Gaiia.
2 – Le deuxième prix gagne 12 savons à froid Gaiia.
3 – Le troisième prix gagne  6 savons à froid Gaiia.

Les photos des gagnants feront aussi l’objet d’un article dans notre blog.

La durée du concours :

Concours valable du 10 septembre au 10 octobre inclus, les gagnants seront désignés le 17 octobre date anniversaire de Franck, votre barbu de service (je viens de parler de moi à la troisième personne, ça fait bizarre…)

Et voilà ! bonne chance à tous, amusez-vous et surprenez-nous :-)

PS: J’attaque le concours avec ma propre photo, méfiez vous, j’aime tellement mes savons que je risque de me désigner vainqueur.

12-gaiia

 

baby-legs

La peau si particulière de bébé.

La peau délicate des bébés et des jeunes enfants est environ trois à cinq fois plus mince qu’un adulte. La peau du nourrisson est aussi beaucoup plus perméable que la notre, ce qui signifie qu’il absorbe plus facilement tout les produits appliqués sur sa peau (lotion, gel douche, shampoing, savon…). C’est une des raisons pour laquelle nous voyons tant de bébés atteints d’eczéma et d’autres irritations de la peau suite à l’application répétée de produits lavants synthétiques à base d’ingrédients irritants.

Tous les parents veulent le meilleur pour leurs bébés, nous devons donc être très prudent parce que leur peau est encore en développement et elle aura besoin d’au moins trois années pour se renforcer et assurer pleinement son rôle de barrière protectrice. Sans cette couche de protection, la peau des bébés est beaucoup plus sensible aux produits chimiques contenus dans les produits de nettoyage synthétiques et pétrochimiques que nous utilisons.

Si votre tout petit a des problèmes d’eczéma, de démangeaisons, d’éruptions cutanées ou d’autres signes d’irritation de la peau, la première chose à faire pour en traquer la cause est de commencer par l’état des lieux des produits lavants dans votre salle de bain…

Des ingrédients toxiques dans les produits pour bébé.

Par exemple, si dans la liste des ingrédients (INCI) d’un des produits utilisés pour bébé vous trouvez dans les premières positions du Sodium Lauryl Sulfate (SLS), jetez le directement à la poubelle ! Le SLS un agent de nettoyage largement utilisé dans les détergents et produits de soins du corps. C’est un puissant détachant également utilisé pour créer de la mousse, il est souvent utilisé dans les bains moussants pour enfants. Les SLS peuvent être absorbés par la peau et pénètrent les tissus systémiques tels que le cerveau, le cœur, la rate et le foie. Vérifiez les étiquettes des produits et évitez à tout prix cet ingrédient comme son proche cousin le Sodium Laureth Sulfate.

Des marques épinglées par 60 millions de consommateurs.

Au mois d’octobre 2014 un article du magazine « 60 millions de consommateurs » a fait beaucoup de bruit dans les familles : Hygiène et soin du bébé : une liste de vingt-huit produits à éviter !

52 formules de produits d’hygiène et de soin pour nourrissons ont été testés. Bilan : 28 d’entre eux sont à proscrire en raison de la présence de composants irritants. Uniquement des produits de grandes marques qui continuent à intégrer des perturbateurs endocriniens, des molécules toxiques et des composés allergisants dans des produits pour les bébés. Pratiquement tout les articles de bébé sont concernés, lingettes, gels lavants, crèmes, laits nettoyants, eaux nettoyantes, eaux micellaires. Des marques aussi réputées que Mixa, Bébé Cadum, Nivéa Baby, Corine de Farme, Prim’âge ou Klorane ont ainsi été épinglées par leur étude.

Propylparabène, phénoxyéthanol, méthylisothiazolinone : on trouve ces substances chimiques aux noms improbables dans un grand nombre de cosmétiques. Or, les scientifiques et les médecins mettent de plus en plus en garde contre les risques qu’elles présentent. Les bébés y sont particulièrement sensibles, parce qu’ils sont en plein développement et ont une faible capacité de détoxication.

– 60 millions de consommateurs –

La peau de bébé étant très vulnérable et cette fragilité la rendant plus particulièrement sensible aux agressions extérieures, il faut éviter à tout prix de la mettre dès la naissance en contact avec des ingrédients toxiques et irritants. Cela semble être le bon sens le plus élémentaire et pourtant, tous les jours, nos bébés sont tartinés avec des substances pétrochimiques douteuses et potentiellement toxiques. Ne culpabilisons pas, prenons simplement le virage du vrai bons sens et du naturel pour laver et chouchouter la peau de nos bébés avec plaisir et douceur.

Des alternatives aux produits synthétiques industriels ?

Il existe heureusement des alternatives naturelles, simples et très économiques aux produits d’hygiène pétrochimiques mais cette liste de produits lavants “sains” pour bébé est vraiment très très courte…

  • Un liniment oléo-calcaire. (Mélange d’huile d’olive et d’eau de chaux)
  • Un savon à froid surgras, à base d’huiles végétales. (Sans huiles essentielles)

Les propriétés de notre savon surgras “unique très doux”

Dès la naissance, notre savon surgras “unique très doux” est idéal pour l’hygiène quotidienne des peaux fragiles et délicates grâce à son pourcentage de surgras élevé : 7,5%  et de son taux de glycérine naturellement présent .

  • Le corps et le visage sont délicatement nettoyés en douceur .
  • La peau est hydratée et adoucie grâce à la glycérine naturelle (effet émollient).
  • Pas d’effets desséchants ni de sensation de tiraillement.

Grâce à sa formule ultra-douce notre savon surgras “unique très doux” aide à renforcer la barrière cutanée de bébé et à préserver sa peau tout en la nourrissant grâce aux huiles végétales (vitamines, acides gras… ) non saponifiées.

savon-bebe

 

Comment utiliser nos savons doux avec bébé :

Après avoir mouillé le corps et le visage de bébé à l’eau tiède :

  • Faire mousser notre savon surgras “unique très doux” soit entre vos mains, soit avec une éponge naturelle comme une éponge Konjac par exemple, sa mousse est épaisse et particulièrement onctueuse.
  • Appliquer la mousse sur la peau de bébé et frottez-le délicatement puis rincez. Vous verrez comme il se rince très facilement et laisse la peau de bébé souple et douce.

Notre savon surgras “unique très doux” peut être utilisé dès la naissance (excepté contre-indication médicale).

Crédit photo N/B N°1 : https://ecostore.com/nz/


Mise à jour du 27 avril 2015 :

A voir absolument, le sujet de Julien Kaibeck dans l’émission La Quotidienne sur France 5  du 27 avril 2015 et qui exactement dit la même chose en citant aussi en exemple les vertus du savons à froid pour la toilette et le soin de bébé !

soin-de-bebe

DES COSMÉTIQUES POUR LES BÉBÉS : INFO OU INTOX ?

Prendre soin de son bébé

Les rayons des cosmétiques pour bébés sentent bon la douceur, et ils ont le vent en poupe. On y plonge aujourd’hui avec Julien : les produits pour bébés sont-ils réellement plus doux ? Qu’est-ce qui les caractérise ? Et quels soins au naturel choisir pour bébé ?…
http://www.france5.fr/emissions/la-quotidienne/a-la-une/des-cosmetiques-pour-les-bebes-info-ou-intox_323877


Mise à jour du 13 mai 2015 :

les-maternelles

Notre savon tout doux “l’unique très doux” lors de son passage dans l’émission Les Maternelles sur France 5 le 29 avril, merci Carole Tolila pour cette chouette présentation !


Notre coffret ultra-doux pour bébé !
coffret de savons doux pour bébé

gaiia-pitti-fragrance

Du 13 au 15 Sep 2013 nous serons présent au salon Pitti Fragranze 11 à Florence / Italie.

Cet événement internationale présente le meilleur de la parfumerie artistique, c’est un observatoire orienté sur la culture olfactive. Nos savons parfumés s’y sentirons donc bien à l’aise !

C’est à l’invitation d’un parfumeur incroyable :  Louison Libertin / Technique Indiscrète que nous partagerons un stand avec d’autres parfumeurs de talent.

Fragranze-gaiia

SWAP* : Echange / partage de cadeaux entre internautes autour d’un thème donné, en l’occurrence, la saponification à froid. Ce SWAP est à l’initiative de Lucie via son blog : Savonnaute. L’intérêt de ce SWAP est qu’il regroupe des savonniers “pro” comme des savonniers amateurs et illustre bien la diversité de la saponification à froid en france.

Il faut savoir que gérer un SWAP est gros boulot, il faut animer le groupe, récupérer tout les savons, refaire des colis pour tout le monde, entretenir flamme et suspens et tout cela sur une longue période puisque rien que le temps de “cure” moyen des savons (durée correspondant à un séchage optimal) dure 4 semaines. Encore bravo Lucie !

Et puis il y a la reception du colis, ce Noël de printemps en 3 étapes :
1 –  Les parfums au déballage (une sensation incroyable)
2 – La découverte des emballages (d’une créativité folle)
3 – La découverte du savon lui même, parfum / surgras / textures / motifs…

Chaque savon est une oeuvre unique, la représentation ultime d’un art re-développer par des savonniers qui marient avec brio l’élégance du nez et la fantaisie du regard :

1 – Marie-Jo : Nunavut / Pamplemousse – Verveine et mousse de chêne.
2 – Zinette : May Chang / Huiles essentielles de patchoulis et de May Chang.
3 – Raphaël : Pluie de pastels / Ylang Ylang ou Menthe Poivrée.
4 – Annabelle : Savon Ketchup / Macération alcoolique de tomate faite maison.
5 – Laura : Mille et une nuit / Anis – Basilic tropical et Vetiver.
6 – Michel : Savon Loofah / Coprah – karité – Huile essentielle de Menthe forte.
7 – Marie : Inspiration féline / Vétiver  – Cèdre et Cannelle.
8 – Pascale : Savon Bergamotine / Huile essentielle de bergamote.
9 – Karine : Immortel des neiges : Extrait d’Edelweiss, Perles de Jojoba et Combawa.
10 – Maud : Il était une fois / HE de Geranium, Lavande, Patchouli et pétales de rose.
11 –  Franck : Le Colosse / Huile essentielle de Cèdre de l’Himalaya – Santal et Vetiver.
12 – Jessica : Oh My Gold / Feuille d’or  et lavandin.
13 –  Céline : Savon de Pan / Infusion de fleurs d’Ylang Ylang et parfum de fleurs.
14 – Swanee :  Savon au sel / HE de PaloSanto, Okoume, Maniguette sucré, Benjoin…
15 – Sandrine : l’Impromptue / He d’orange – Geranium  – Palmarosa – Patchouli…
16 – Séverine :  Savon Vanille Bean / Vanille et graines de Pavots.
17 – Anja : Savon Alain / Huile essentielle de Menthe Poivrée et pierre d’Alun.
18 –  Claude : Bug’Bunny Soap / Huile essentielle de carotte.
19 – Michaël : bulles gourmandes / HE de verveine – Orange – Ylang Ylang…
20 –  Lucie : Eucalium / Huile essentielle Eucalyptus – Patchouli – Géranium.

Un beau moment de partage non ?

Juste avant que la France ne se transforme en une sorte de boule à neige géante, le soleil brillait sur les collines de Toulouse. Plus précisément sur la maison de Cécile qui accueillait cette réunion de passionnés de savon à froid et plus largement de produits cosmétiques bio, home-made et raisonnés. Sous l’impulsion de Michel et Swanee se sont retrouvés quelques professionnels, amateurs et acteurs d’un monde en marche, rassemblés sous la bannière du partage et du gout pour les bons produits.


Ces rencontres se poursuivront tout au long de l’année, région par région afin que tout les savonniers à froid de France “Pros” ou non, désireux d’échanger sur leur métier, de transmettre la flamme à d’autres, de susciter des vocations, d’aider ou tout simplement qui ont envie de rompre l’isolement et de se frotter aux créations des autres puissent se retrouver.

Des acteurs historiques de la profession étaient là, tout comme des savonniers installés ou d’autres en devenir. Tous rassemblés autour d’une passion commune, mais aussi et surtout autour d’une certaine philosophie de vie et de travail, de l’amour des bons produits, bien réalisés et soucieux d’une certaine éthique. Tout cela bénéficie finalement à l’utilisateur final non ?

Je remercie chaleureusement tous les organisateurs et salue encore une fois celles et ceux rencontrés samedi dernier, je vous souhaite le meilleur et ajoute qu’au mois de juin, une rencontre devrait avoir lieu en nos locaux à Valence dans la Drome…

(Pour les sources photos : Kafée / Cécile et les autres… Merci.)

C’est une date historique pour les savonniers ! Pour la premiére fois en France et même surement en Europe, un groupe d’hommes et de femmes passionnés on réussi à oeuvrer dans le même sens pour délivrer aujourd’hui non seulement l’acte fondateur de notre profession, mais aussi effectuer un grand pas vers la reconnaissance du procédé de fabrication par le grand publique, les institutions et tout les acteurs de la cosmétique.

“Le Savon à Froid” ! ça n’a l’air de rien comme ça, mais par exemple les savonniers de Marseille n’ayant jamais pu s’entendre pour déposer une charte commune stricte se sont fait dépouiller de leurs noms et de leurs savoir faire…

Cette charte déposée à la B.N.F. est aussi la premiére pierre posée pour la construction de la fédération Française des Savonniers à Froid. Désormais nous pouvons garantir que quant vous verrez l’estampille “Savon à Froid” sur un savon, vous pourrez l’acheter les yeux fermés (et vous fier à votre sens olfactif) il s’agit là d’un savon précieux, d’une grande qualité, respectueux des hommes comme de leur environnement.

En voici le détail :

CHARTE DU SAVON A FROID

I. Composition :
Le savon à froid est composé essentiellement de sels sodiques d’acides gras, d’eau et de glycérine. Sa teneur en acides gras totaux doit être supérieure ou égale à 63%, sa teneur en eau inférieure ou égale à 15%.
La glycérine est produite lors de la réaction de saponification et ne peut être ajoutée ni retirée du savon.
Le savon à froid peut contenir d’autres constituants.
Le savon à froid est un savon surgraissé au minimum à 4%. Ce pourcentage de corps gras libres non saponifiés est exprimé en ajout de corps gras par rapport au chargement initial ou par réduction de la quantité de soude ou une combinaison des deux.

II. Aspect :

Le savon à froid est un savon dur à 20°C, présenté en morceaux sous différentes formes, tailles, couleurs et parfums.

III. Mode de préparation :
Le savon à froid est un savon obtenu par saponification de triglycérides (huiles, beurres, graisses), fondus et mélangés avec une lessive d’hydroxyde de sodium.
Le savon à froid est un savon préparé sans relargage, le glycérol formé restant dans la masse du savon.
La chaleur produite par l’exothermie de la réaction de saponification et une période dite « de cure » permettent d’obtenir la totale disparition de l’hydroxyde de sodium dans le produit fini.
La durée minimale de la période de cure est de 4 semaines, durée correspondant à un séchage optimal. Toutefois, il est rappelé que la disparition de l’hydroxyde de sodium ne peut être assurée qu’après vérification par des moyens appropriés.

IV. Matières premières
Le savon à froid est préparé à partir de triglycérides (huiles, beurres, graisses) vierges ou raffinés.
Ils doivent être de qualité cosmétique, pharmaceutique ou alimentaire.
L’introduction d’acides gras dans le chargement est autorisée à la teneur maximale de 4% du poids total de corps gras.

V. Autres constituants :
La profession s’interdit l’usage d’un certain nombre d’ingrédients comme : EDTA, BHT, Conservateurs de synthèse, Huiles minérales, PEG…