Avec Philippe aujourd’hui nous en avons choisi sept parmi tant d’autres, Sept personnalités à qui nous aurions aimé offrir notre savon naturel « l’intuitif »…

– Hubert Reeves
– Barbra Streisand
– Winston Churchill
– Rosa Parks
– Alexandra David Neel
– Amadeus Mozart
– Edson Arantes do Nascimento dit Pelé

Pour illustrer notre Savon de Goa nous avons travaillé sur son tampon et après quelques essais nous trouvions que cela manquait de sens. Après tout, l’histoire et la richesse tant de Goa que de notre savon méritait mieux qu’un tampon tout simple.

Et puis, des réponses en forme de questions au détour d’une conversation sur le theme :
– C’est quoi Gaiia au départ ?
– Deux hommes et une histoire de matière…
– Et à Goa, qui étaient les premiers hommes ?
– Et quels rapport avaient-ils avec la matière, l’eau, la terre de Goa ?

Voici ce que les premiers habitants de Goa ont laissés comme trace dans la matière (dans la roche) : Un pétroglyphe en forme de labyrinthe qui daterais du néolithique, entre -8000 et -9000 ans.

Actuellement ce labyrinthe est probablement la plus ancienne preuve de la présence de labyrinthe en Asie, taillé parmi d’autres pétroglyphes préhistoriques, il à récemment été découvert sur une berge à Pansaimol à Goa ! Personne ne sait a quoi pouvaient servir les deux bacs rectangle en arrière plan, mais j’aime à imaginer qu’il pourrais bien s’agir des premiers lavoirs…

Le caractère universel et rituel de cette forme nous à totalement séduit.
Voilà donc à quoi vas ressembler le tampon qui marquera fièrement l’origine de notre Savon de Goa !

En savoir plus sur notre Savon de Goapar ici…

Un truc m’a frappé cet après-midi en consultant nos statistiques de mots clef pointant soit vers le blog ou notre e-shop. Depuis 6 mois, tout de suite après notre nom, Gaiia, on trouve des requêtes sur le thème du shampoing solide :

1 – Shampoing solide : 402
2 – Shampooing solide : 214
3 – shampoing solide bio : 132
4 – shampooing solide bio : 52

Sans compter les nombreuses déclinaisons du terme avec ou sans faute de frappe.
Il faudrait donc être aveugle pour ne pas voir l’intérêt et la demande grandissante sur ce sujet. J’en profite donc pour signaler au passage que les savons à froid sont excellent pour les cheveux, même si pour certaine nature de cheveux il faut se rincer avec une solution aqueuse un peu acide de type eau + vinaigre ou eau + citron.

Dans notre gamme Gaiia je vous conseillerais l’emploi de ses deux savons :
1 – l’unique nature
2 – l’unique très doux

Je profite aussi de l’occasion pour faire le point sur nos articles consacrés à ce sujet (3 en  23 mois, c’est peu, il faudrait peut être faire un article de fond…)

1 – Il y a toujours une première fois !
2 – Attention, « shampoing solide » est une marque déposé !
3 – Shampooing solide Bio !

Il est temps de vous parler du « SAVON de GOA » qui n’est plus au stade du projet, mais qui est bel et bien sur le point d’être commercialisé pour les fêtes de fin d’année.

Ce savon de 150g en forme de pavé est uniquement composé d’ingrédients qui poussent à Goa et pour certain, nul par ailleurs !

Deux de ses principaux ingrédients seront de l’huile de noix de Coco vierge (dont une partie de notre propre récolte) et du beurre de Kokum, une plante endémique. Le choix de sa couleur : Ocre rouge, vient de la couleur si particuliére de la terre rouge oxydée de Goa. Bien entendu, la marque est déposée tout comme le nom de domaine.

La boite sur la photo n’est qu’une maquette non définitive mais qui donne bien l’esprit de ce que nous voulons faire.

Acte 3 d’une petite serie d’interviews d’utilisateurs de savons naturels Gaiia.

Aujourd’hui c’est Thierry qui se prête gentiment à notre interview client. Thierry est un entrepreneur Belge dans la vraie vie et sur le net : DepuydT Traiteur, d-traiteur.com.
Et comme il déborde d’enthousiasme et d’énergie, Thierry se lance maintenant dans une toute nouvelle aventure entrepreneuriale avec la marque SHEILANDI !
Vous pouvez suivre l’avancée de son mystérieux projet sur son magazine bijoux : mag.sheilandi.com

Mais place à l’interview !

Question 1 : Quel type de savon utilisais-tu avant de découvrir les savons Gaiia ?
Je devrais avoir honte, ne frappe pas, mais c’était du Tahiti … :( Par facilité, par habitude, par bêtise, par ignorance, par manque de féminité … va savoir !
J’ai même eu ma période ou je choisissais en rayon en fonction de la couleur du packaging, ma salle de bains étant verte je ne prenais que des flacons verts, ça fait boooooh !

Question 2 : Pourquoi as-tu décidé de changer pour des savons naturels faits à la main ? Pour Gaiia ?
Suite à la lecture de ton blog, que j’ai dévoré d’un seul coup en mode “lecture de vacances”, j’adore les histoires d’e-commerçants, ça m’a conscientisé à tous les aspects pour lesquels tu te bas (pollution, industrialisation, marketing trompeur, etc …), je n’ai donc même pas dû réfléchir, “il me les faut !”

Question 3 : Les savons Gaiia répondent-ils a tes attentes ?
A priori oui ! Le packaging est très sympa, le format est pratique, ça se range super facilement, jusque là ils ont l’air très économiques car après 2 semaines d’utilisation exclusif il n’a quasiment pas encore réduit ! Et surtout, dans ma salle de bains verte, le support en bois est super bien assorti, une priorité !

Question 4 : Quel est ton savon préféré dans la gamme ?
En oenologue amateur que je suis, je vais les tester crescendo, j’ai donc uniquement essayé l’unique naturel pour le moment, mais je ne manquerai pas de te donner mon retour au fil des consommations !
Comme Lilian, je ne me complique pas la vie et me lave également les cheveux avec (enfin, pour le peu qu’il m’en reste), sans aucun soucis à première vue.

Vous retrouverez aussi sur le blog de Thierry un article concernant les savons Gaiia et un retour d’expérience client avec notre e-shop, critique et très instructif :
TESTÉ POUR VOUS : LES SAVONS NATURELS GAIIA

En attendant de pouvoir installer sur l’e-shop Gaiia une carte de fidélité et parce que les retours clients c’est bien à condition d’en tenir compte, nous avons créé une nouvelle catégorie pour ceux qui ont déjà commandé (ou pas) et qui savent maintenant quel savon Gaiia leurs correspond le mieux !

La règle de 3, c’est trois savons Gaiia identiques, mais moins cher.
Exemple :
(1 savon Gaiia X 3) = (- 15 à 19%)

Par 3 c’est moins cher , c’est comment dire… Evident !

Pour jeter un coup d’oeil sur notre nouvelle catégorie de savon naturels, cliquez ici…

3 nouveaux portes savons viennent d’êtres ajoutés dans notre boutique, il sagit de portes savons en Stéatite aussi appelé « pierre à savon »,  c’est une sorte de jade très tendre, employée traditionnellement en Chine pour réaliser des sceaux. Ceux-ci viennent d’Inde; plus exactement de l’état du Rajasthan.

Pour la petite histoire, déjà dans la Grèce antique, le philosophe Theophrastos avait découvert le pouvoir thérapeutique de la Stéatite. Il lui attribuait un pouvoir magnétique et régénérant pour toute affection dermatologique

PS: Petite déconvenue avec notre porte savon en bois de rose, il à tendance à déteindre et laisser des traces rouge ou rose sur le bord de la baignoire. Nous avons fait mille tests sur nos savons, et aucun je l’avoue sur ce porte-savon, mea-culpa. J’ai donc baissé le prix de celui-ci au minimum.

En cette période de « transhumance » estivale, bon nombre d’entre vous,  m’ont fait part de leur besoin en savons de voyage. Il y a dèjà un petit moment qu’avec Philippe nous réfléchissons sur le sujet (voir ici par exemple).

Mais nous sommes repartis de zéro et cette fois, je crois qu’enfin nous avons trouvé le bon compromis que nous souhaitions :

1 – Un produit pratique (taille et poids idéal).
2 – Un produit économique (prix unitaire entre 0,66 et 0,83 euro).
3 – Un produit durable (emballage économique).

Cette gamme de 6 savons s’appellera « le voyageur » et sera composé comme suis :

3 Savons Gaiia de la gamme des uniques /
l’unique très doux (un de nos best-sellers)
l’unique à l’argile
l’unique au cèdre

3 Savons Gaiia de la gamme des précieux /
L’enthousiaste (un autre best-seller)
l’intuitif
L’évident

Philippe vas me faire passer les prototypes fin aout pour faire les photos et je pense qu’ils pourront être en boutique avant les prochaines transhumances d’hiver. C’est un peu long, mais entre la fabrication et le transport par cargo ça prend du temps !

… C’était le début de l’annonce passé sur leboncoin.fr pour vendre notre Canon 350D.
Après quelques mails échangés, Romain se décide et un petit coup de Paypal et de Colissimo plus  tard (1 mois) Romain m’envois très gentiment ses premiéres photos avec sa nouvelle acquisition. Il à fait plus de 3500 « shoots » en un mois tout de même !

J’apprécie cet échange au délà d’une vente, ou deux bonhommes sont heureux pour l’un d’avoir vendu et l’autre d’avoir acheté et se le disent !

Je vous met quelques exemples, certaines photos sont de vrais cartes postales…

(Sources : Romain Graber)