Un truc m’a frappé cet après-midi en consultant nos statistiques de mots clef pointant soit vers le blog ou notre e-shop. Depuis 6 mois, tout de suite après notre nom, Gaiia, on trouve des requêtes sur le thème du shampoing solide :

1 – Shampoing solide : 402
2 – Shampooing solide : 214
3 – shampoing solide bio : 132
4 – shampooing solide bio : 52

Sans compter les nombreuses déclinaisons du terme avec ou sans faute de frappe.
Il faudrait donc être aveugle pour ne pas voir l’intérêt et la demande grandissante sur ce sujet. J’en profite donc pour signaler au passage que les savons à froid sont excellent pour les cheveux, même si pour certaine nature de cheveux il faut se rincer avec une solution aqueuse un peu acide de type eau + vinaigre ou eau + citron.

Dans notre gamme Gaiia je vous conseillerais l’emploi de ses deux savons :
1 – l’unique nature
2 – l’unique très doux

Je profite aussi de l’occasion pour faire le point sur nos articles consacrés à ce sujet (3 en  23 mois, c’est peu, il faudrait peut être faire un article de fond…)

1 – Il y a toujours une première fois !
2 – Attention, « shampoing solide » est une marque déposé !
3 – Shampooing solide Bio !

4 réponses
  1. Missrimel
    Missrimel dit :

    Intéressants, les articles mentionnés sur le shampooing solide, surtout celui qui traite de la « marque déposée »… En tant que terme générique, je pense qu’une poursuite de ce monsieur serait bien vite déboutée ;-)

    Pour en revenir au shampooing solide, ou au savon capillaire, j’hésite toujours à me laver les cheveux avec du savon, aussi riche soit-il… Même si je sais que mes bons vieux shampooings (soi-disant) aux oeufs du commerce sont bourrés de trucs pas forcément très sains. J’ai trop de longueur, et même avec un bon rinçage au vinaigre, mes cheveux sont très durs à coiffer après, emmélés, cassants etc.

    De ce côté là, les tensio-actifs et autres agents adoucissants me vont bien. Je sais. Mea culpa, c’est mon cosméto-vice à moi…

    A la limite, je tique moins sur les produits solides identifiés uniquement pour le lavage des cheveux, j’ai l’impression (fausse) qu’ils seront moins agressifs (faux puisque le savon surgras ne l’est pas plus)… Bref, psychologiquement (et je sais bien que c’est juste une histoire de terminologie), le terme « shampooing solide » me dérange moins que le savon multi-usage.

    C’est bête, mais je crois que je ne suis probablement pas la seule atteinte du syndrôme psychologique de blocage capillaire ;-) Pour une apprentie-savonnière, c’est le comble du comble!

    … C’est grave docteur?

    Répondre
    • Franck
      Franck dit :

      C’est vrai que les avis sur le sujet sont aussi nombreux que les différentes natures de cheveux :-) Ma femme, après avoir fait pas mal d’essais et sur les conseils avisés de Swanee à réussit à trouver son bonheur avec un SAF nature et un rinçage légèrement acide, mais ce qui lui convient ne conviendrait pas à tout le monde. Je crois qu’il faudrait développer des « shampoo bar » pour les 5 grands types de cheveux comme le fait Codina. En tout cas pour les hommes, le problème ne se pose pas vraiment. Pour finir, je suis comme toi, mais avec le dentifrice, j’ai essayé de passer à autre chose, mais je reviens toujours vers des marques avec du « gold » sur la boite ! Une honte !

      En tout cas vu le nombre de requêtes grandissantes sur le sujet prouve qu’il y a une demande à satisfaire non ?

  2. Emilie
    Emilie dit :

    C’est vrai qu’un shampooing solide c’est super pratique.

    Moi aussi je me lave les cheveux avec des savons SAF, pour l’instant j’en ai testé plusieurs. J’avais peur que mes cheveux de nature grasse regraissent vraiment trop vite, surtout avec ceux à base d’huile d’olive mais non pas du tout alors n’hésitez pas !

    Dès que je n’aurais plus de stock à la maison je testerai les savons Gaiia .. promis :)

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.