Dans le cadre d’une semaine spéciale Green & bien-être, midipile.com vous propose de gagner 2 coffrets Gaiia composé de 4 savons, d’un porte savon et d’une petite éponge naturelle démaquillante. Pour cela il vous suffit de cliquer !

Quelques photos prises le week-end dernier à Saint Paul de Vence chez nos amis d’Aquaverde, des créateurs de piscines biologiques. www.aquaverde.fr/blog/

Ce n’est pas un montage « photoshop », mais une prise de vue réalisée avec  une caméra aquatique, la photo n’est absolument pas retouchée.

Nager dans une eau pure au milieu des poissons et des nénuphars c’est pas la dolce vita ?

Pour une fois je me contenterai d’être uniquement factuel, dans le respect de la loi du 18 janvier 1992 (la loi a été transformée légèrement en 2001). loi encadrant la publicité comparative et qui impose en résumé ce qui suit :

1 – la comparaison de biens de même nature.
2 – l’identification explicite du comparé.
3 – l’information du comparé.

Cet article (un peu sérieux) fait suite à de nombreuses questions posées par des clients Gaiia sur les différences entre nos savons et d’autres vendus en pharmacies ou en para-pharmacies.

1 – la comparaison de biens de même nature.

A ma gauche, un savon Gaiia, surgras, très doux, nature, pour la toilette du visage, du corps et pour les peaux sensibles et délicates.

A ma droite, un savon Rogé Cavaillés, surgras, extra-doux, nature, pour la toilette du visage, du corps et pour les peaux délicates et sensibles.

2 – l’identification explicite du comparé.

Pour cette partie nous allons simplement citer les modes de fabrication des deux savons et comparer la liste de leurs ingrédients.

Procédé ou mode de fabrication :

Le savon Gaiia :

Saponification à froid d’huiles végétales, procédé artisanal, savons coupés à la main.

Le savon Rogé Cavaillès :

Saponification industrielle à base de bondillons (chips de savons), malaxés, extrudés puis moulés.

Liste des ingrédients :

Le savon Gaiia :
Huiles 100% végétales saponifiées (transformées en savon par nos soins)
– Fruit du Palmier / Coco / Ricin / Son de Riz.
– Glycérine naturellement formée lors de la saponification à froid.
– Surgras 7,5 % dans la formule.
– Et basta.
– Prix public moyen :4,90 euro.

Le  savon Rogé Cavaillès :
– Graisse animale (Sodium Tallowate).
Huiles végétales saponifiées industriellement par un tiers :
– Palme / Coco.
– Glycérine ajoutée (les bondillons industriels ne contiennent pas de glycérine).
– Lanoline (graisse de laine, une graisse obtenue par purification et raffinage du suint, partie grasse absorbée sur la laine).
– Coconut Acid (émollient, agent émulsifiant, tensioactif).
– Pentasodium Pentetate (agent de chélation qui remplace l’EDTA).
– Surgras 1% : Huile d’amande douce.
– Prix public moyen : 3,90 euro.

3 – l’information du comparé.

F… (traduire par super-zut), comme je ne comprends pas vraiment l’intitulé N°3 je vais conclure comme cela :
Bon, le constat est assez simple :
Nous avons d’un côté un savon « surgras » très hydratant, réalisé à la main par des maitres savonniers avec des matières premières 100% naturelles, par nous les p’tits gars de Gaiia. Et de l’autre coté un bon savon « surgras », mais avec juste 1% de « surgras », réalisé industriellement, contenant beaucoup moins de glycérine, donc moins hydratant. Contenant de la graisse animale (c’est pas mauvais, il faut juste savoir que c’est le premier ingrédient de ce savon c’est tout). Et pour finir un agent chélateur connu pour être très polluant.

Donc, entre vous et moi et en restant tout à fait objectif, lequel choisiriez-vous ? Vous voyez, je n’ai pas besoin de taper uniquement sur les gels douches pour vous prouver par A + B que nos savons sont les meilleurs !

(J’aurais aussi pu comme d’habitude citer mes sources, mais je crois avoir nommé monsieur Roger suffisamment de fois pour éviter de mettre un lien sur son site, ceci dit son explication sur le « surgras » et l’hydratation est très pédagogique et devrais vous donner envie d’acheter de vrais savons « surgras » comme les savons à froid! )