L’arnaque des faux savons d’Alep !

Un coup de gueule à propos des faux savons d’Alep

Que des consommateurs non avertis se fassent avoir en achetant des faux savons d’Alep (Presque la couleur de l’Alep, presque le sceau de l’Alep, le nom de l’Alep mais ce n’est pas un Alep), soit, mais que des professionnels (boutique Bio) vous affirme mordicus que le produit qu’il vous propose est un authentique Alep alors que ce n’est qu’une vulgaire copie, là je dit non, et je gueule! Je ne doute pas de la sincérité du commerçant à qui on à du faire le coup du certificat d’authenticité traduit par un Syrien agrée! Et oui, même dans l’univers du Bio ça existe les représentants peu scrupuleux!

Avant d’aller plus loin et de décortiquer la composition de ces fameux savons (Les vrais et les faux), un peu d’histoire:

L’histoire donc, nous raconte que ce savon serait à l’origine de tous les savons dur du monde (3500 ans environ selon les sources) et fait référence à un de ces prestigieux descendant, le savon de Marseille (fin 17e siècle). J’ajouterais aussi la longue tradition des savons dur Africains. En Afrique, dans la littérature est décrit par exemple qu’au Ghana, avant l’arrivée des Portugais en 1482, les Fanti préparaient du savon à partir de l’huile de palme brute et de la potasse, extraite des cendres de bois. En inde, c’était aussi une activité importante avant l’arrivé des anglais et l’implantation d’Unilever en Inde (appelé Hindustan Lever). Il me reste à rajouter qu’il y a à peine 10 ans, personne (ou très peu) ne connaissait ce savon en France, aujourd’hui on peux en trouver partout, et parfois (souvent) à des prix très élevés.

savon-alep-vert

La composition du savon d’Alep (le vrai)

* Huile d’olive de deuxième pression.
* Un peu d’eau.
* De la soude (autrefois extraite de la cendre de salicorne)
* l’huile de baies et de feuilles de laurier (Laurus nobilis)

L’huile de laurier étant plus rare et plus chère que l’huile d’olive, son pourcentage influe considérablement sur le prix des savons.

Voilà, c’est extrêmement simple et complètement naturel! Le savon d’Alep traditionnel se présente donc toujours sous la forme d’un pain parallélépipédique marron, sur lequel sont inscrits le nom du fabricant ainsi que la qualité du savon.

Mais, sous la dénomination « Savon d’Alep » on trouve de vulgaires copies qui sont la plupart du temps fabriquées comme des savons industriels. Dans ces savons, la quantité d’huile d’olive est alors réduite a son minimum et est souvent remplacée par de l’huile de palme ou de coprah. Pour l’huile de laurier (trop chère) caractéristique principale et source des bienfaits du savon d’Alep, il n’y en a pas ! Il n’y a aucun contrôle obligatoire pour cette méthode de fabrication, ce qui n’est pas le cas pour l’appellation d’origine « Savon de Marseille ». Il peut donc être produit dans d’autres pays et l’on voit maintenant arriver sur le marché français des quantités importantes de savons d’Alep fabriqués avec des huiles d’olive de plus ou moins bonne qualité, et parfois même avec des mélanges d’huiles dégradées d’olive, de palme et de coprah (ils sont ensuite colorés et parfumés afin de leur donner un aspect plus authentique). Il est tentant aussi d’indiquer des % fantaisistes d’huile de laurier afin de faire plus de profit.

Quelques pistes pour reconnaitre un vrai savon d’Alep
* Sa surface est rugueuse et l’aspect général est assez brut.

* Il doit comporter le sceau du fabricant (en Arabe, et parfois en dessous la marque en lettres latines).

* Sa couleur est brun-beige à l’extérieur et vert émeraude à l’intérieur. (Due à la présence naturelle de chlorophylle).

* Le savon d’Alep flotte. (Ce qui n’est pas le cas de la plupart des savons)

* Le savon d’Alep n’est pas liquide. (Autrement sa composition contient des éléments chimiques comme des tensioactifs, des agents anti-bactériens etc… Du coup ce n’est plus un savon d’Alep!)

* De façon générale aussi, il faut se méfier des « Alep » qui ne sont pas carrés. Souvent, les copies sont faites sous forme de barre ou petite savonnette car cela est plus facile à produire. Il suffit de mettre le savon liquide dans des moules. La production sous la forme carrée demande beaucoup de place et un matériel spécifique que les faussaires ne possèdent pas.

Voilà, vous en savez un peu plus pour avancer dans la quête de « l’Alep » parfait…

Mise à jour du 4 février 2015 :

Depuis notre article de 2010 sur les faux savons d’Alep qui pullulaient à l’époque dans les rayons et les marchés (au détriment des vrais merveilles d’Alep), nous avons eu énormément de demandes pour appliquer la recette authentique d’un Alep à celle d’un savon à froid. J’y étais réticent pour plusieurs raisons dont la principale concernait la possible confusion entre nos deux modes de fabrications, la méthode à chaud celle de l’Alep et la notre, la méthode de saponification à froid qui avait de la peine à se faire connaitre il y à presque cinq ans.

Et puis, suite aux terribles événements en Syrie, la ville d’Alep fut dévasté, cette ville qui fut l’une des plus vieilles villes du monde, cette ville classée au patrimoine mondial de l’humanité est maintenant détruite… La production de savon aussi et je me contenterais de ne commenter que cet aspect du désastre… voir la suite de ce nouvel article par ici…

alep-gaiia

81 réponses
  1. Bordenave
    Bordenave dit :

    Moi j’ai acheté un savon Alep Extra. Marqué TRADITION Qualité Extra avec 5 étoiles, naturel, sans colorant ni conservateur à 6 euros fabriqué en Turquie
    Es ce que je peux être sûre que ce soit un vrai.
    Les ingrédients sont bien de l’huile d’olive et huile de laurier mais il n’y a pas les pourcentages des quantités ?

    Répondre
  2. Laféeclochette
    Laféeclochette dit :

    Bonjour,
    Je viens d’acheter un savon d’alep de la marque el najel, j’aimerai savoir si ce savon est un vrai savon d’alep de qualité ou non, car il n’est pas toujours évident de savoir où il est fabriqué. Merci pour votre retour.

    Répondre
  3. Alep
    Alep dit :

    Bonjour, étant originaire de Syrie et d’Alep même, depuis tout petit j’utilise du savon d’Alep. J’estime qu’il n’y a même pas besoin de publicité en ce qui concerne ce savon car il n’y a pas mieux. Depuis que la ville d’Alep a était violemment bombardée, les usines de savon d’Alep se sont délocalisées au frontière Syrienne/Turc (du côté turc, a 50km d’Alep). Il est devenu plus difficile d’exporter ces savons à cause des connexions commerciales qui se sont coupées entre les commerçants et les grossistes ou exportateurs du monde entier. De plus, les copies et les faux savons ont inondé le marché. Écœuré de cette situation, je me suis lancé dans l’importation de ce fameux savon pour faire découvrir ce qu’il est et ce qu’il vaut vraiment LE VRAI savon sous une nouvelle appellation :
    L’Authentique Savon D’Alep

    Répondre
    • Dan
      Dan dit :

      Bonjour à vous, comme indiqué dans l’article il y a de nombreuses contrefaçon…. Celle que je trouve la plus hallucinante c’est celle où des marques ( comme alepia par exemple) vous parle de savons à 40 % d’huile de baie de laurier, j’ai même croiser du 80 % ne vous y fier pas c’est pourcentage sont totalement erronés 5% d’accord ( même si ce n’est pas un savon exceptionnel) à 15% cest le bon, pas besoin d’aller payer 10 voir 15 euros ( rencontrer un modèle à 23 euros sur Paris !!!!)
      Ça coûte entre 7 et 9 euros un vrai savon d alep ( si il est moins chère c’est qu’il y a un soucis quelque part)
      Les importateurs, qui ont les connexions suffisante pour transiter à la fois la marchandise et l’argent pour payer les marchandises sont rare. Donc si vous voulez à vrai savon vous en trouverez mais regarder à deux fois de plus les INCI ( composition indiquer à l arrière de la boîte) sont, pour les modèles de contrefaçon, faux !

  4. http://www./
    http://www./ dit :

    Whats up. Very cool website!! Man .. Beautiful .. Amazing .. I will bookmark your site and take the feeds additionally…I am happy to locate so much useful info here in the article. Thanks for sharing…

    Répondre
  5. Davy974
    Davy974 dit :

    Bonjour,

    Je viens de découvrir le savon d’Alep Zanabili. Que penser de cette « marque » ?
    Merci de me renseigner si vous avez des connaissances à ce sujet.

    Répondre
  6. Gautier Eve
    Gautier Eve dit :

    Quels sont les inconvénients du savon d’Alep liquide NAJEL ?
    INGREDIENTS: AQUA (WATER), POTASSIUM OLIVATE*, GLYCERIN, POTASSIUM LAURELATE, SODIUM BENZOATE, POTASSIUM SORBATE, POTASSIUM HYDROXIDE, CITRIC ACID. *transformés à partir d’ingrédients biologiques.
    99% du total des ingrédients sont d’origine naturelle.
    15,19% du total des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique.
    MERCI.

    Répondre
  7. Aleppine
    Aleppine dit :

    J’ai acheté dans une solderie du savon d’Alep, forme savonnettes rondes, de marque DILARA SEMO, à un prix défiant toute concurrence Elles sont vendues enveloppées de papier de soie, dans une pochette de 6. Je paie cette pochette 1 euro ! Car l’étiquette indique que la fabrication est de 2006, et que la durée de conservation est de 6 ans. Donc il est périmé depuis 4 ans. Mais je l’utilise quand même. Peut-être à l’origine était-il plus vert. Il est à présent vert-marrron. Il est bien sec. Il ne sent pas mauvais.
    Est-ce que je retourne prendre tout le stock ? Que risque ma peau ? Je m’en sers uniquement pour la toilette (sauf le visage). J’aime ce savon, mais je m’inquiète un peu.
    Merci d’avance de votre avis sur la question.

    Répondre
    • Franck
      Franck dit :

      Bonjour Aleppine,
      Je ne connais pas cette marque (DILARA SEMO), mais un savon n’a pas vraiment de limite de conservation, il peut même avoir plus de 10 ans, vous ne risquez absolument rien si ce n’est que la couleur et le parfum du savon peut avoir changer. Un savon bien formulé des le depart ne peut que se bonifier avec le temps.
      Mais je vous le redit, je ne puis m’avancer en ce qui concerne le lot dont vous parlez car je ne connais ni cette marque, ni leur ingrédients, ni leurs pratiques de fabrication.

  8. joe
    joe dit :

    il y a une erreur dans cet article il existe maintenant du savon d’alep liquide qui est d’ailleurs bien plus pratique à utiliser et sans produits chimique dedans juste du savon dillué
    donc remetter à jour votre article ………

    Répondre
    • Gautier Eve
      Gautier Eve dit :

      Bonjour Joe,
      Je trouve aussi que le savon d’Alep liquide est pratique. Mais j’aimerais savoir si celui que j’utilise (NAJEL) est un bon savon… C’est vrai qu’il ne mousse presque pas. Cela ne signifie pas pour autant qu’il ne contient que de bons produits.
      Qui peut me renseigner ?

    • Gautier Eve
      Gautier Eve dit :

      J’utilise le savon liquide NAJEL. Je le trouve très pratique.
      Selon le site Internet NAJEL, le savon d’Alep commercialisé par cette marque est réellement fabriqué à Alep. Cependant, sur le flacon, on peut lire « Made in France »… Cela n’en fait pas nécessairement un mauvais savon… Mais je trouve que NAJEL n’est pas suffisamment transparent.
      Qu’en pensez-vous ? Quelle marque utilisez vous ?

    • Gautier Eve
      Gautier Eve dit :

      Bonjour Franck,
      Que pensez-vous du savon d’Alep NAJEL. Selon le site Najel, la savonnerie se trouve bien à Alep.

  9. Alexandre
    Alexandre dit :

    Mon dernier voyage remonte à 2009 … mais je pense qu’il est utile de différencier ce qui vient d ‘Alep vraiment et de Syrie ..ou encore d’à coté .. par exemple des gens qui ne savaient faire que du savon et étant d »Alep se sont installé ailleurs … Peut on les caractériser d’Alep ? Je le pense sincèrement, car pour moi un savon d’Alep reste LA transmission d ‘un savoir faire ancestral, un héritage.., d’un amour à un métier …et pour avori cotoyé physiquement des savonnerie j’irais même à dire: Un mode de vie .. Un peu comme nos paysans ou le gamin en rentrant de l’école va surveiller, ou traitre ou encore u rentrer les vaches …

    Si un savon réalisé selon la tradition de Marseille fabriqué au Congo peut prétendre être un savon Alep alors pour quoi pas .. :-)

    Je remarque que vous avez pas répondus à ma question .. ( je suis assez souvent dans votre région, j’aimerais beaucoup visiter votre savonnerie ..) je suis un passionné de tradition et d’artisanat …

    Répondre
  10. Franck
    Franck dit :

    Vous avez raison Alexandre, en la matière il ne faut pas être catégorique c’est vrai. Oui j’ai deux sources locales, enfin, qui étaient locales et qui depuis vivent en France. Pour le reste, je me fis peut-être trop aux informations donnez par les médias sur le sujet. Et vous, que pourriez vous me dire sur la production à Alep en ce moment, avez vous une idée de la production locale ?

    Répondre
  11. Alexandre
    Alexandre dit :

    merci de votre maitrise du verbe … je ne vous pointais pas du doigt …

    je connais que trop bien le secteur …et aussi ses intervenants… ( je ne citerais personne pour vous éviter de devoir supprimer des commentaires )

    je serais curieux un jour si possible ..de visiter votre unité de fabrication, je suis époustouflé par la régularité et forme de vos savons ( une grande maitrise ) ..

    Vous incarnez la maitrise et la fierté du made in france ..

    Lorsque vous dites plus aucunes savonnerie ne subsiste à Alep ( une source ? ) pour bien connaitre cette région du monde, j’ai appris à ne jamais être catégorique ..

    Cordialement

    Répondre
  12. Franck
    Franck dit :

    Je suis d’accord Alexandre, mais faut t-il laisser mourrir ce savon qui fait partie du patrimoine de l’humanité sous prétexte que seuls des savons réalisés à Alep même auraient le droit d’exister ?
    Alors que plus aucune savonnerie ne subsiste à Alep.
    Et que des importateurs historiques commencent aussi a fabriquer des Alep en France ? C’est aussi pour ne pas semer de confusion que nous n’avons pas mis Savons d’Alep (qui provient d’Alep) sur nos boites, mais Savon Alep (Recette Alep) et préciser que la recette était parfaitement respectée et que nos savons sont fabriqués en France.
    Nous sommes tout à fait transparents sur le sujet et nous ne sommes pas des industriels de la cosmétique, mais des artisans du savons à froid, nuance :-)

    Répondre
  13. Alexandre
    Alexandre dit :

    savon D’Alep .. il vient d’Alep .. je n’adhère pas à ‘l’idée ( recette ) mais bon …le marketing a des raisons que la raison ignore ..

    je connais bien le produit j’en ai importé des millions durant des années jusqu’en 2009… je ne chipoterais pas sur les commentaires ou l’article .. je dirais juste que les histoires de 5/35 % de baie lauriers me font sourire .. que les savons liquides dit d’Alep me torde de rire .. et que la naïveté ( ou ignorance ) des consommateurs ( non péjorative ) est a tomber à la renverse….

    Alep et Marseille …subissent la même …. et le consommateur est complice par son ignorance , mais il est vrai que le consumérisme ( surtout s’il rassure en apparence ) l’emporte sur le bon sens …

    L’industrie cosmétique a de beaux jours devant elle

    Répondre
  14. Franck
    Franck dit :

    Bonjour Alexandre : l’appellation « Savon d’Alep » ne détermine pas un lieu de fabrication ou une origine mais une recette. Voilà pourquoi nous utilisons le terme Alep puisque notre recette est la recette du savon d’Alep :-)

    Répondre
  15. Alexandre
    Alexandre dit :

    Juste une question, comment Gaia use du terme alep sur son savon .., je sais que cela initialement est en rapport avec sa provenance mais cela seme la confusion ..non ?

    Répondre
  16. james49
    james49 dit :

    Bonjour,
    Il y a bien longtemps que la Syrie ne fabrique plus rien et pour cause :-)

    50% est très élevé comme pourcentage si l’on prend le coût de revient du laurier et la quantité qu’il faudrait pour pouvoir distribuer au monde entier :-)

    Répondre
  17. Adrien
    Adrien dit :

    Bonjour à tous,

    J’ai découvert cet étonnant article sur les savons d’Alep, et ainsi en lisant vos commentaires je découvre la problématique du savon d’Alep.
    J’ai une peau très seche, pour le corps j’utilise la marque TADE, savon liquide d’Alep 15%, que je trouve remarquable pour le bienfait sur ma peau !
    Pouvez-vous me dire si c’est un bon produit naturel ?

    Quant au savon en cube, je vous laisse le soin de me dire si le savon 50% de laurier peut être vrai ?
    J’habite à Cracovie en Pologne, c’est la 1ere fois que je trouve un savon d’Alep avec 50% de laurier.

    7€ les 200g…

    http://lawendowamydlarnia.pl/mydlo-aleppo-50

    Merci de bien vouloir m’indiquer si ce savon peut tere original et vrai ?

    Le site informe que les savons viennent directement de Syrie et possedent le certificat ICEA (certificat italien de qualité).

    Pouvez-vous m’indiquer, dans le cas contraire, ou je peux acheter du vrai savon d’Alep sur Paris, Avignon ou Apt ?

    A moins que quelqu’un de vous en produise et met en vente ! Je suis preneur !

    Cordialement,

    Vive le savon naturel !!!

    mon email : astyrna@yahoo.fr

    Répondre
  18. Franck
    Franck dit :

    @ James49 : Perso j’utilise beaucoup l’Alep en ce moment, et j’alterne avec un unique au Rhassoul et de temps en temps un savon parfumé au grès de mes envies olfactive du moments :-)

    Répondre
  19. james49
    james49 dit :

    Ah oui belle piste :-) je vais devoir acheter les uniques (j’en ai une bonne dizaine en réserve) et les Alep :-)

    Et vous Franck vous utilisez lequel? Ne me dites pas « tous » :-)

    Bonne journée;

    Thierry;

    PS: je n’arrive pas sur face book à clicker sur « j’aime »

    Répondre
  20. Franck
    Franck dit :

    @ James49 :-)
    Une piste pour choisir : Il existe une grosse différence entre les deux : La mousse !
    La recette Alep ne produit presque pas de mousse, plutôt une crème onctueuse pour un plaisir complètement différent.

    Très bonne journée !

    Répondre
  21. james49
    james49 dit :

    Alors là Franck c’est génial par contre maintenant je suis dans l’embarra lequel entre l’Unique et le Alep Gaiia sera le meilleur ourla peau dans l’absolu ????

    Voilà ce que c’est d’avoir des savons Gaiia après on ne sait plus lequel prendre :-)

    Bonne journée.

    Répondre
  22. Franck
    Franck dit :

    Bonjour James49,

    Ils semblerais que d’autres lieux de productions soient mis en place. Il existe aussi des savon d’Alep fabriqués en France avec les mêmes recettes et les mêmes personnes que à Alep. Cela va dans le bons sens non ?

    Du cotée de Gaiia, suite à de nombreuse demandes nous fabriquons aussi une recette Alep mais saponifié à froid. Ou comment allier les propriétés du savon d’Alep aux qualités d’un savon à froid :-)

    De plus l’appellation « Savon d’Alep » n’est pas déterminée par son lieu de production, mais par sa recette (huile d’Olive + huile de Baie de laurier). En revanche je pense qu’il serait bon pour tout le monde d’indiquer le lieu de production du savon.

    Lien vers notre Alep Gaiia fabriqué en France :
    http://www.gaiia-shop.com/nos/savon-alep-a-froid/fiche-savon/naturels_96.html

    Répondre
  23. james49
    james49 dit :

    Je me demande toujours comment font les vendeurs pour s’approvisionner en savon d’Alep au vu de l’état de la Syrie et de ce qui s’y passe??????

    Chez Kara……… on en voit de nouveau étonnant non?

    Répondre
  24. Franck
    Franck dit :

    Bonjour Philippe

    Comme vous l’avez si justement indiqué, un savon ne peut pas guérir comme un médicament, son premier role étant de nettoyer, en revanche un savon doux et surgras peut vous soulager puisqu’il ne sera pas agressif ni décapant.

    Vous pourriez essayer un savon surgras à froid comme notre savon très doux.

    Répondre
  25. ancelin philippe
    ancelin philippe dit :

    bonjour à tous, j’ai lu attentivement vos commentaires pour finalement interrompre mes recherches sur les différents savons d’Alep.

    Je suis atteint de psoriasis à un stade plutôt avancé, et je recherchais un savon qui pourrait m’aider à atténuer mes poussés.

    Je souhaiterais que l’on me guide dans ma recherche pour un savon efficace et le savon d’Alep est il réellement efficace pour soulager (et non guérir).

    merci à bientôt

    Répondre
  26. Franck
    Franck dit :

    @ Sophiemiaou :-)

    Voici la phrase exacte dans mon commentaire :
    Merci Ari pour ces éclaircissements, et pour les fautes, j’en fais plus que les canadiens. ;-)

    C’étais un compliment en fait, pour expliquer que je fait plus de fautes de Français que les Canadiens, c’est tout.
    Je suis et je le reconnais, très moyen en orthographe et il n’y avait ni moquerie ni condescendance dans ma phrase, bien au contraire…

    Répondre
  27. sophiemiaou
    sophiemiaou dit :

    Hum, excusez-moi… « faire encore plus de fautes que les Canadiens? » Et que voulez-vous dire par là? En tant que Canadienne habitant en France, je puis vous assurer que la langue dégringole ici, surtout à voir sur internet. Étant parfaitement bilingue, je parle une langue ou l’autre, donc je ne truffe pas mes paroles d’expressions Anglaises mal traduites (« c’est la loose? »), je sais ce qu’elles veulent dire et comment les prononcer correctement. À voir vos pubs (‘what else! »), avec cette vénération des USA d’un petit peuple complexé par la globalisation, et l’immigration… on se dit que dans 50 ans, au moins le Français existera toujours chez nous, où nous nous battons depuis le début des colonies afin de le préserver. #officedelalanguefrançaise

    Voilà pour MON coup de gueule :-P

    J’ai essayé plusieurs savons d’Alep achetés en boutique d’importation, mais j’ai aussi trouvé le Manava chez Leclerc. Odeur et apparence « authentique », je vais voir au bout d’une semaine à la texture de la peau de mon visage s’il me plaît! :-)

    Répondre
  28. Orely67
    Orely67 dit :

    C’est quand même triste : Aujourd’hui je vais à la Pharmacie pour acheter un savon d’alep : ils n’en vendent pas ! Je vais donc à la Parapharmacie, et là, la p’tite vendeuse toute fière me dit qu’elle en a en pain ou en liquide. Seul hic : le pain contient 20% d’huile de baies de Laurier et 70% d’huile d’Olive, les 10% restant ? Huile de palme et autre cochonneries… Pas véritable donc ! Quand au liquide aucune liste d’ingrédients et aucun pourcentage du coup ! Merci Madame et Au revoir ! Du coup j’ai passé commande sur Internet… J’espère ne pas me faire arnaquer !!!

    Répondre
  29. vera
    vera dit :

    Bonjour,
    Concernant le savon d’aleph : Votre article est erroné car :
    Non la couleur verte émeraude à l’intérieur n’est pas due hélas à la chlorophylle, mais aux produits chimiques qui sont utilisés pour extraire la 2ème pression à froid de l’huile d’olive.
    Un bon et vrai salon d’aleph est fabriqué avec une huile d’olive de 1ère pression à froid, et hélas à Aleph en Syrie il n’y a à ma connaissance qu’une seule famille qui fabrique un vrai savon d’aleph avec une huile d’olive bio vierge 1ère extraction à froid mécanique. Ces informations peuvent être vérifiées…
    Bonne journée,
    Merci de modifier les informations dans votre page d’accueil

    Répondre
  30. Franck
    Franck dit :

    Suite à une mise en demeure le 18 aout 2014 de l’avocat de la société Alepia qui considère être victime de propos diffamatoires à son encontre aux travers de certains commentaires de lecteurs de ce blog, j’ai effacé tout les commentaires de lecteurs mentionnant la marque Alépia, les bons commentaires, comme le commentaire critique.

    Répondre
  31. Myle
    Myle dit :

    Bjr,

    Un pays pauvre ou un pays en guerre souffrant de pénurie peut parfaitement produire un ingrédient ou un produit de haute qualité (comme l’huile l’olive 1ère pression, du diamant ou n’importe quoi) dans la mesure où il y a un marché.

    Tant qu’il y aura des clients pour ces produits, ils seront produits même dans un pays où l’on crève de faim.

    Ca rapporte de l’argent. C’est donc bon à prendre pour n’importe qui.
    Ca s’appelle la loi du marché et ça existe partout sur la planète.

    Pour ceux que ça intéresse et d’après ma petite expérience de plusieurs années, les vrais & bons savons d’Alep que je connais sont vendus chez Lauralep, Semo (les 2 sur le net) et chez Leclerc marque Manava à 3 euros le cube de 200 g (!).
    Utilisation perso et c’est super.

    Répondre
  32. david
    david dit :

    Un énorme merci pour ces précisions. J’avoue que je n’en savais pas autant. Je comprends aussi que parfois il est bon d’utiliser cette huile de palme tant que la production est ecogerée. Merci

    Répondre
  33. Franck
    Franck dit :

    @ David : Voilà une question plus que légitime à laquelle j’ai déjà répondu en 2010 sous forme d’article : http://la-grande-vague.fr/woocommerce/savons-naturels/huile-de-palme/

    Depuis les choses évoluent et pour notre fabrication française nous utilisons une huile du Fruit du Palmier certifié Bio. Quant à sa provenance, elle est soit Indienne, soit Africaine, soit Colombienne. Et provient à chaque fois de plantations éco-gérées.

    Nous avons aussi des savons à base de karité Bio qui provient d’Afrique et nous pensons un jour développer des formules à base d’huile d’Olive, mais touts cela prends beaucoup de temps.

    Répondre
  34. david
    david dit :

    Les huiles dérivées de palmiers ne sont pas favorables à l’environnement car viennent de pays où les forêts primaires sont brûlées pour pouvoir cultiver ces palmiers dévastateurs. Qu’en est il des vôtres? D’où viennent elles?

    Répondre
  35. Franck
    Franck dit :

    Et bien, en attendant d’avoir a nouveau des Unique nature en boutique, vous pouvez essayer un « unique à l’argile » ou un « unique au Curcuma ».

    Les deux sont sans parfum avec de la poudre d’argile pour l’un et de la poudre de Curcuma pour l’autre.

    Les liens :
    Argile / http://www.gaiia-shop.com/nos/savons/fiche-savon/naturels_3.html
    Curcuma / http://www.gaiia-shop.com/nos/savons/fiche-savon/naturels_89.html

    Si jamais vous les testez, revenez vers nous pour nous dire quel est votre sentiment, même négatif, nous publions tout.

    Bonne journée

    Répondre
  36. Cyr
    Cyr dit :

    Bonjour,

    Mon soucis est que j’ai de l’eczéma aux paumes des mains (celui avec par moment des bulles) et je souhaiterais savoir si vous pouviez me recommander un savon d’Alep en particulier ainsi qu’un lien pour l’achat de celui-ci.

    Cordialement.

    Répondre
  37. Tony
    Tony dit :

    Salut,
    J’ai acheté la savonette douce nature et le bloc de savon 200g de doice nature aussi.

    Apres découpe, le cube est vert dedans (5 mm de croute), la savonnette est uniforme et vert pale.
    J’avoue que je suis un peu déçu pour la savonette…

    Répondre
  38. esmaga
    esmaga dit :

    Bonjour,

    depuis mon commentaire de mars 2012 j’ai enfin trouvé la réponse, sur le site d’Aroma.Z. : les graines de laurier sont en effet toxiques, l’huile de laurier est donc une des rares huiles qui ne sont pas produites par pression des graines ou noyaux. Les baies sont chauffées et l’huile est récupérée par entraînement à l’eau, les graines restent intactes.

    Répondre
  39. Esmaga
    Esmaga dit :

    Merci Olivette…
    Mais je me pose une question à laquelle je n’ai toujours pas obtenu de réponse : c’est l’huile de GRAINES de laurier qui est interdite dans les cosmétiques en France, or le savon d’Alep est fabriqué avec de l’huile de BAIES de laurier. Y a-t-il une différence ? Je suppose que les graines sont dans les baies, et que lorsqu’on fabrique l’huile à partir des baies, les graines sont aussi écrasées, l’huile de baies doit donc contenir aussi de l’huile de graines… mais voilà, pas moyen d’obtenir plus d’infos à ce sujet !

    Répondre
    • titine
      titine dit :

      Apparemment l’huile de baie de laurier s’obtient en faisant bouillir des baies de laurier et en récupérant l’huile qui flotte à la surface de l’eau.

  40. Esmaga
    Esmaga dit :

    Bonjour,

    je laisse mon premier commentaire, cela me démangeait depuis un moment… Je fabrique pour mon plaisir personnel (et celui de mes amis…) du savon (saponification à froid) depuis plus d’un an et j’avais envie de faire du savon d’Alep. J’ai trouvé de l’huile de baies de laurier sur internet chez Anaelys (site désormais fermé) à 55€ le litre si ma mémoire est bonne.
    J’ai fait 2 sortes de savons :
    – le premier avec 85% huile d’olive et 15% de laurier, + surgraissage à l’huile de laurier à la trace. Il est vert pâle.
    – Le 2è comporte 65% d’huile d’olive et 35% d’huile de laurier. Léger surgraissage de 2 ou 3% en mettant un peu moins de soude. En effet, entre les 2 fournées j’avais lu quelque part que l’huile de baies de laurier est interdite en France dans les cosmétiques (sauf sous forme saponifiée) car potentiellement allergisante. Cette 2è fournée est beige (il y avait pas mal de dépôt au fond de ma bouteille d’huile de laurier).
    Odeur bien meilleure que celle du savon d’Alep classique (quel délice quand j’ouvre la boîte !). Ces 2 savons ont mis le même temps que tous leurs copains savons à sécher, et ils ne flottent pas.
    Ce savon fait-maison, avec des huiles de première pression et non chauffées, est forcément de meilleure qualité que le savon d’Alep « traditionnel »…

    Répondre
    • Olivette
      Olivette dit :

      Bravo Esmaga , merci d’avoir éclairé ma lanterne et comme je vous envie, vous avez donc fabriqué le meilleur savon d’ Alep au monde!

  41. ari
    ari dit :

    j’aimerais juste rectifier certaines des informations dans votre article. les savons nommés savons d’alep mais qui ne sont pas jaunes a l’exterieur et qui ne flottent pas NE SONT PAS TOUJOURS UNE ARNAQUE. En effet il y’a deux sortes de savon d’alep qui contiennent tous les deux de l huile d’olive et de l’huile de baie de laurrier ( a des pourcentage different et j’en viendrait a ce fait tantôt). Il y’a en premier le savon d’alep « classique »que vous avez decrit celui qui flotte et qui est jaune en surface, coeur vert, lui a éte séché pendant 10 mois donc il contien moins d’eau et de ce fait en effet il flotte. Le deuxieme savon est le savon d’alep cru, dont la saponification s’est faite a froid, il est plus dense que le savon d’Alep classique, et il ne flotte pas dans l’eau.
    , il est vert et a pratiquement la belle odeur que son cousin. Pourquoi ce savon la ? tout simplement parceque les commercants- a damas notamment – peuvent satisfaire et attirer une clientele plus raffinee en y ajoutant de l’huile de nigelle des fois ou des petale de rose ou du santal ou le mouler sous differentes formes. Maintenant est ce que ce savon est moins bon pour la peau? non en effet il contien exactement les memes ingredient, c’est la balance d’huile d’olive et de huile de laurier qui determine si on l’utilise pour une peau seche, a probleme ou l’utiliser comme detergent. plus le pourcentage d huile d’olive est elevée plus le savon est doux. le pourcentage d’huile de laurier varie de 5 % a 35% (40 maximum, si c’est plus C’EST UNE ARNAQUE! car l’huile de laurrier d’abord coute cher, l’huile de la region suffit a peine a la consommation locale, on importe le reste de la Turquie )donc celui de 5% est certainement le plus doux et plus appropriée pour une peau de bebe mettons, celui de 15% a 25% represente un parfait equilibre entre les deux huiles et il peut s utiliser sur une peau normale . et pour une peau a probleme le 35 %. a
    donc le caractere de surgras depends plus de la quantite d’huile d’olive dans le savon, plus il y’en a plus c’est gras.
    A noter egalement qu’un savon d’alep est comme le vin, plus il vieillit, plus il est doux, ce que je fait c’est que j’achete un petit stock et je le garde a l’abris de la lumiere ( c’est le cas pour tous les produit naturel d’ailleur) .

    Répondre
  42. Slama
    Slama dit :

    Bonjour
    l´huile de baies de laurier est rare, je l´ai pas trouvée meme dans les souks en bas. Aucun savonnier « en bonne santé » ne va saponifier cette huile, ca va donner 1 couleur brune pas plus. Surgraisser à la trace c´est autre chose, or nous savons que 8 à 10% surgras est assez pour 1 savon tout doux. Mettre 10-20% & le savon va dégorger le surplus d´huile, prendre 2 siècles pour sécher & en attendant il va rancir. La vieille recètte de l´Alep dit 1 à 5% de laurier pour parfumer, 8% pour le soin- cette vieille Alchémie ne supporte pas de trichage.
    En attendant de la vraie H de baies, j´expérimente avec 1 macérat feuilles broyées dans de l´huile olive, ca donne la meme couleur.

    Répondre
    • oizelle
      oizelle dit :

      bonjour, faut-il faire macérer les baies et les feuilles de laurier fraîches ou sèches ? merci pour la réponse

  43. Slama
    Slama dit :

    Bonjour, savon d´olive rapé & mélangé avec 1 jus de feuille de laurier a donné la meme couleur pistache & 1 odeur douce de laurier. Ma fille, cheveux abimés peau sèche, l´utilise comme shampoing. Ravie.

    Répondre
  44. Briny
    Briny dit :

    Moi j’ai voulu faire un savon d’alep mais à froid et il est loin d’avoir la couleur de la photo. Après je n’achète pas ce savon donc je ne peux pas comparer :s
    Mais il me plait bien.

    Répondre
  45. Olivette
    Olivette dit :

    Il y a des savons d’Alep qui ne puent pas particulièrement comme celui que j’ai cité plus haut. Je me demande si les plus puants et les moins chers type 1 euro 50 vendus sur certains sites communautaires ne sont pas fabriqués avec de l’huile de friture récupérée dans les restaurants comme l’a dénoncé un fabriquant de savons d’Alep. Après tout les ménagères espagnoles font bien leur jabon casero de ménage de cette manière. Et sans pesage en grammes ni autres chichis, et pour ce qui est de la soude elles n’y vont pas avec le dos de la cuillère: 500g de soude pour 3 litres d’huile de sardines et autant d’eau! Avec ça Lesage et ses comptes d’apothicaire il peut aller se rhabiller!

    Répondre
  46. Olivette
    Olivette dit :

    Slama, moi ce qui m’aurait vivement intéressé, c’est que vous fassiez carrément du savon d’Alep vous même puisque vous faites le savon à l’huile d’olive et que vous semblez disposer d’huile de laurier. Là , grâce à vous on saurait s’il y a une nette différence avec les « authentiques »savons d’Alep qu’on propose à tous les coins du Net. Et d’ailleurs, où vous procurez vous l’huile de laurier, car c’est ça le plus difficile?

    Répondre
    • Slama
      Slama dit :

      Bonjour à tous, j´ai pas utilisé de l´huile de baies..; j´ai ajouté 1 pate de feuilles de laurier fraiches passée au mixeur à mon savon huile d´olive de table. La couche verdatre prend 1 couleur brune le meme jour. Savon pas encore sec.
      Je vous dirai si la bonne odeur persiste avec le séchage.
      Excusez mes fautes SVP, j´ai 1 clavier « pas Francais ».
      Nicolette, j´ai pas fait 1 alep, j´ai ajouté 1 jux de feuilles de laurier & je vs ai donné 1 recette (avec huile de baies) que vous pouvez éssayer.
      Grandi dans 1 famille de cultivateur d´olivier, on fait 1 savon blanc comme 1 sucre & sans aucune odeur ; si 1 alep pue c´est qu´il est fait avec 1 huile de grignon. Vous avez raison, le savon à l´huile d´olive donne 1 douceur & brillance comme de la soie.

  47. Slama
    Slama dit :

    Bonjour à tous
    Alep(syrie) produit pas autant d´huile d´olive donc du savon capable de couvrir tte l´Europe. Les %tages d´huile de laurier, 50 & 70% sont extrèmement exagerés, voir insolentes . C´est 1 pays semi-aride, je vois pas où poussent ces forets de laurier ?
    Ce qui circule est probablement à base d´huile de palme « noblée » avec 1 jus de feuilles d´olivier pour la couleur & qq gouttes de laurier.
    J´ai coloré mon bon savon olive avec des feuilles, ca donne cette couleur brune, le noyau reste vert .
    Rapez 1 bon savon de Marseille, chauffez légèrement !! avec 1/8 d´eau, ajoutez 3 cuillerées d´huile de Laurier, laissez refoidir, vous aurez 1 bon Savon d´Alep.

    Répondre
  48. Olivette
    Olivette dit :

    Rassurez moi quelqu’un, Najel est il un vrai savon d’Alep? En tous cas pour moi, le savon d’Alep se révèle le meilleur shampoing du monde.: propreté, brillance, douceur, toucher cashmeere assuré.!.

    Répondre
  49. Philippe
    Philippe dit :

    en plus, on peut quand même dire sans problème qu’un savon d’Alep n’a rien a voir avec les savons ‘a froid’ en terme de qualité intrinsèque… c’est un process a chaud avec relargage, donc aps de glycerine naturelle dans le produit..

    Répondre
  50. swanee
    swanee dit :

    Les % aussi sont une belle arnaque. Du coup des prix variable en fonction. Un savon à 35%, 20% 15% 10% ont en fait le même pourcentage d’huile de baie de laurier libre 10% max…

    Erreur dans l’appellation: dans le cas d’un savon à 35% si le laurier a été saponifié à hauteur de 25% par exemple , il reste 10% d’huile de laurier non saponifié en surgraissage. Pourquoi appelé ce savon  » savon alep 35% »? en plus à la lecture de la liste INCI on comprend pate de savon d’olive et ajout de l’huile de laurier.il n’est pas fait mention de saponification de l’huile de laurier.

    Rare sont ceux qui saponifie une huile aussi onéreuse que l’huile de baie de laurier.C’est plus une huile de surgraissage ajouté en fin de process de saponification.

    Les savonniers fabriquant des bondillons d’alep et commercialisant cela à l’industrie, indiquent que le savon final fabriqué hors Alep, peut porter la mention savon d’Alep du fait du bondillon qui lui est d’origine…

    Répondre
  51. Philippe
    Philippe dit :

    d’ailleurs en Inde, on a vu la disparition de centaines de petits fabriquants de savons apres l’arrivee d’unilever. Ces fabriquants faisaient du savon pour la lessive mais qui etait egalement utlises pour la ‘toilette’ car etant du vrai savon. Le probleme c’est que dans ce pays – comme en Afrique je presume – a majorite de l’eau n’est pas recyclee et se deverse dans les rivieres ou les nappes… avec le savon naturel ca ne posait pas de problemes grace a sa biodegradabilite mais les formules au sulfate de nos cheres multinationales ont et sont en train de generer de serieux prblemes ecologiques (rivieres et lacs pleins d’agues etc…)…

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.