La liste des ingrédients (l’INCI) c’est un peu comme les hiéroglyphes, si on a pas un Champollion de la « Cosméto » sous la main pour déchiffrer le truc, avouons le, nous n’y comprenons rien !  Alors, hagard devant le rayon, les pieds bien au sol, les jambes écartés, les yeux plissés, on tente un truc assez surréaliste :
« L’intuito-traduction » ou la « Phonéto-ressemblance » pour essayer de comprendre les ingrédients. Et des fois ça marche comme dans cet exemple (mais c’est rare) :

LAVANDULA ANGUSTIFOLIA, Lavandula… Bon sang !
ça doit-être de la lavande non ? AQUA, c’est surement de l’eau !

Ensuite, c’est le vide sidéral ! Certain fabricants ou savonniers nous traduisent leurs INCI pour plus de compréhension, mais ils ne sont pas encore assez nombreux. Et puis, si comme moi vous n’avez pas une super vue, passez votre chemin, certain INCI sont écrits en police 4 pt, ton sur ton !

Donc, et sans filet, je vais me lancer dans l’interprétation  de la liste des ingrédients (INCI) de quatre savons :

1 – Un savon classique d’une grande marque, vendu en grande surface.
2 – Un savon dit ‘naturel’ et ‘végétal’ vendu dans une chaine de magasin Bio.
3 – Un  savon ‘Bio’ labelisé,  d’une grande marque de cosmétiques ‘bio’.
4 – Un savon Naturel Gaiia de base (saponifié à froid).

1 – Un savon classique en grande surface. (pas le moins cher)

Whaouuu ! La marque de ma grand-mère est à base de graisse animale !
Sodium Tallowate = Acides gras de suif, c’est pas que ça me choque, on fait de super savon avec de la graisse animal (Saindoux). Mais dans le cas de ce savon, c’est surtout parce que la graisse animale est moins cher qu’une graisse végétale qu’ils l’utilisent. Combien de personnes savent qu’ils se lavent avec du suif ?

Sodium Laureth Sulfate ! Un gentil Tensioactif / agent moussant, irritant pour la peau, rapidement absorbé par les yeux, le cœur, le foie, et le cerveau, il peut avoir des effets néfastes à long terme.

Tetrasodium EDTA ! Là c’est l’environement qui trinque avec cet agent de chélation !

Bon j’arrete là, la suite sont des conservateurs, des tonifiants (?), des agents masquants (?), des colorants (tous les CI…). Beurk !

2 – Un savon dit ‘naturel’ et ‘végétal’ de magasin Bio.

Un sacré sournois qui cache bien son jeu celui là ! Vendu en magasin bio avec en intitulé : Savon Extra Pur ! à 3,60 euro les 100g, ce savon cache en réalité un produit industriel à base d’huile de palme et d’huile de noyaux de palme généralement de provenance Indonésienne sous forme de bondillions (genre de copeaux ou billes de savons) reconditionés (ajout de parfums, de colorants, et hop dans un moule pour la forme). Re-Beurk !

3 – Un  savon ‘Bio’ labelisé

Alors là vous vous dites que ça va être carrément différent puisque ce savon a un label bio et en plus je l’ai acheté dans un magasin bio ! Ben, en fait oui et non, comme le savon précedent il est réalisé à partir de bondillions / copeaux de savon, mais cette fois, ces bondillions sont bio, c’est à dire que le fabricant de copeaux de savon possède un label de type Ecocert (trop facile) qui leur permet d’écrire : *Ingrédients issus de l’Agriculture Biologique.
Mais cela reste un savon industriel (certe de qualité).Puis sur cette base, ils rajoutent des enrichissements d’huile de Bourrache, d’Onagre, de Tournesol et d’huiles essentielles de Bois de Rose. Entre ces trois savons, c’est celui que je choisirais.

4 – Un savon Naturel Gaiia de base (saponifié à froid).

C’est bien entendu mon préféré (comment ça je ne suis pas objectif ?).
Un vrai savon artisanal coupé à la main !
Avec comme ingrédients :
De l’Huile de Fruits du Palmier (indien), de Noix de Coco, de Ricin, de Son de Riz, de l’eau et de la glycérine naturellement formé lors de la saponification à froid, c’est tout, mais c’est déjà beaucoup puisque nous n’avons là que du naturel.

(Article sponsorisé par les savons Gaiia)

12 réponses
  1. sorecya
    sorecya dit :

    Bonjour!
    Je decouvre cet article sur le tard, tres interessant… Cela me donne même l’idee de faire la même avec d’autres cosmetiques!
    Je suis estheticienne sans emploi, la cause ce sont justement ces compositions de produits, même « bio » avec lesquels je suis censee travailler.
    Par contre j’ai du mal a comprendre: pourquoi est ajoute de la glycerine dans les savons Gaia..? Normalement la glycerine est partie integrante de la base puisqu’elle resulte de la saponification des huiles avec la soude, non? Alors il me semble bien qu’elle ne devrait pas apparaitre dans la composition.
    Je ne vois pas non plus Sodium Hydroxyde, cette fameuse soude qui saponifie les huiles mais un autre composant chimique: Benzyl Benzoate! Je ne suis pas chimiste mais ce n’est pas un nom qui me fait envie pour ma peau ni a offrir en cadeau.
    J’ai sous les yeux « LE SOYEUX » et je vois a la fin: Geraniol, Limonene, Linalol. Sans autres precisions et je m’interroge. Ce sont des composants d’huiles essentielles mais rien n’est precise a ce sujet. Je pourrais donc en conclure, comme toutes les personnes qui connaissent les HUILES ESSENTIELLES, que ce ne sont que des molecules synthetisees qui sont ajoutee et servent du coup de conservateurs.
    Auriez-vous la gentillesse de bien vouloir m’expliquer, que dis-je, nous expliquer, a nous tous consomm’acteurs, ce que signifie concretement et reellement tout cela, s’il vous plait.
    Cordiales et naturelles salutations,
    Sorecya

    Répondre
    • Franck
      Franck dit :

      Bonjour Sorecya:
      Voici quelques réponses à vos questions:

      Dans les savons Gaiia, la glycérine n’est absolument pas rajouté, il s’agit de glycérine naturellement formé lors du processus de saponification à froid et il est d’usage de la noter dans l’INCI. Contrairement à la plupart des savons industriels ou la glycérine à été retiré après saponification (puis renvendu seule en tant que matière première) puis, pour certaine fabrication (des mêmes industriels), rajouté en petite quantité pendant le malaxage. Notre glycérine naturellement formé est un des atouts majeur (l’autre étant le surgras) de nos savons car elle assure une bonne hydratation de la peau.

      Pour le Sodium Hydroxyde, (l’alcali, la soude) cet ingrédient à totalement disparu aprés le long processus de saponification appelé « cure » qui dure entre 4 à 5 semaines.

      Le benzoate de benzyle est naturellement présent dans certaines huiles essentielles, il se retrouve dans l’ylang-ylang, la rose, la cannelle et le benjoin. La loi impose d’afficher les composants de parfum que nous utilisons dans nos produits. Le benzoate de benzyle, par exemple, doit être inscrit s’il est un constituant naturel d’une huile essentielle, ou ajouté comme ingrédient lui-même. Cela permet aux personnes souffrant d’allergies aux HE de choisir nos produits en toute connaissance de cause (2% de la population).
      Dans le cas du Soyeux, ce composé appartient à la composition naturelle de l’huile essentielle suivante : HE de Bois de Rose.

      Geraniol, Limonene, Linalol : Toujours dans le même souci d’information envers les clients souffrant d’allergies aux HE, la loi nous impose d’énumérer ces composants de HE dans la liste quantitatives des ingrédients. Ils sont contenus dans les huiles essentielles suivantes : de citron vert, de citronnelle, de néroli, de pamplemousse, de mandarine, de mousse de chêne, d’oliban, de menthe poivrée, de rose, de sauge et de fenouil.
      Ce ne sont donc pas des molécules synthétisées servant de conservateurs, mais des mollécules contenu dans l’huile essentielle elle même.

      Nos savons sont 100% naturels et nous pouvons comme aujourd’hui avec vous en parler simplement et en toute transparence.

  2. Philippe
    Philippe dit :

    Dans ton exemple 2. (le sournois! naturel et végétal qu’on trouve en magasin bio) c’est aussi étonnant de trouver ‘Sodium Hydroxyde’!
    Sodium Hydroxyde = soude…
    Donc il y aurait de la soude dans le produit fini…

    Répondre
  3. Julien
    Julien dit :

    Hello Franck

    Merci pour ce petit comparatif toujours instructif.
    Cela permet de se poser des questions et d’être plus attentif quant aux produits labellisés et vendus en magasins spécialisés.

    PS : magnifique le placement produit en fin de billet, digne des plus grands marketeurs
    Au final un billet sponsorisé qui ne l’est pas.

    Répondre
    • Lessentieldejulien
      Lessentieldejulien dit :

      Très bon article Franck. Clair, et surtout très instructif… Je trouve normal que tu recommandes ton savon, après tout on est quand même sur le blog de GAAIA non ?
      Je viens de me rendre compte en te lisant que je parlais encore trop peu de savons sur mon blog à moi ;-)
      Et, Philippe, pour ce qui est du savon Fight Club, moi je m’en souviens, il était de couleur ROOOOOse et contenait donc certainement des colorants ;-)

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.