Mon alternative naturelle au shampoing industriel : Les Savons à Froid ! #2/2

La semaine au travail...

La semaine au travail…

(Suite de l’article de Sabine sur ses 3 ans d’expérience avec les Savons à Froid Gaiia en tant que shampoing solide…)

#2 – Le Résultat

La patience du jardinier.

Maintenant que comme moi vous avez admis que les produits que vous utilisiez (ou que vous utilisez encore) ne vous ont apporté aucune solution miracle et ont dans certains cas créé ou aggravé vos problèmes, vous comprendrez bien que même des produits sains et doux ne pourront pas vous rendre justice en 15 jours.

Les premiers lavages sont déroutants, les résidus de silicone et d’autres ingrédients pétrochimiques des shampoings ne partent pas en une seule fois. L’accumulation successive des silicones a tendance à étouffer la peau et le cuir chevelu, certains silicones sont très résistants au lavage. Après mes premières fois avec un savon à froid, mes cheveux étaient encore assez lourds. Il m’a fallu plusieurs lavages avant de retrouver une texture plus fluide, plus souple.

J’ai aussi constaté que les cheveux qui avaient été détériorés par les shampoings et les décolorations n’ont jamais tout à fait retrouvé une texture normale même en les lavant avec un savon SAF. Ce qui est perdu est perdu. Par contre, les cheveux qui ont poussé depuis et qui ont été lavés uniquement avec des Savons à Froid sont beaucoup plus doux, ont plus de tenue et de volume que mes cheveux « d’avant », bref je les adore !

Tout n’est pas parfait car j’ai un peu rechigné à couper les pointes abîmées mais même au troisième jour sans être lavés, mes cheveux sont lourds mais pas huileux comme ils pouvaient parfois l’être « avant », au bout seulement d’une journée

Après 3 ans de repousse, mes cheveux sont presque tous renouvelés.


Le plan d’action en 5 phases

Voici comment j’ai retrouvé des cheveux sains et agréables à voir et à toucher.

Mon protocole :

A – Je me suis massé le cuir chevelu avec une huile de jojoba en laissant poser toute une nuit.

  • Fréquence : Une à deux fois par semaine pendant une à cinq semaines selon les cas.
  • Effets : Nourrir et apaiser le cuir chevelu et l’aider à reconstituer son film hydrolipidique, pour qu’il surgraisse moins.
  • j’évite : Pas d’argile pendant cette phase.

B : Je me lave les cheveux uniquement avec des savons à froid pour stopper l’agression des produits décapants.

  1. Je mouille bien mes cheveux.
  2. J’applique le savon directement sur mes cheveux, uniformément.
  3. Je masse vigoureusement mon cuir chevelu.
  4. Je rince abondamment (plus qu’avec un shampoing liquide).
  5. En cas de besoin, je fais un deuxième lavage.

Au début, je vaporisais de l’eau vinaigrée (vinaigre de Cidre) pour aider le PH à se rétablir, mais j’ai abandonné rapidement cette pratique sans impact particulier pour moi. Mes cheveux seraient peut-être plus brillants si j’avais continué…

  • Fréquence : Tous les jours au début puis espacer les lavages entre deux et quatre jours.
  • Effets : Un lavage tout en douceur, les cheveux sont propres et ils gardent leur masse et leur texture.

C : Après le lavage je me masse le cuir chevelu avec un gel d’Aloé Vera.

  • Fréquence : A chaque lavage au début.
  • Effets : Rafraîchissant, apaisant, anti-inflammatoire…

D : Pour mes pointes :

  1. Je mélange dans le creux de main du Gel d’Aloé Vera + un peu d’huile d’Argan ou d’huile de Sésame.
  2. J’applique le mélange sur mes pointes.
  3. Je ne rince pas.
  4. Couper les pointes vraiment abîmées & indémêlables, désolée, à un certain point rien ne répare…
  • Fréquence : A chaque lavage.
  • Effets : Gaine les pointes et aide à démêler mes cheveux.

E : Plus de coloration ni de décoloration chimique et agressive, la base quoi.

A chacun de définir et d’affiner son propre protocole, le plus important étant de toujours garder ceci à l’esprit : La plupart de nos problèmes capillaires ou cutanés sont provoqués par des produits industriels pétrochimique et décapants censés les traiter !

Le week-end dans le jardin...

Le week-end dans le jardin…

15 réponses
  1. Aurore
    Aurore dit :

    le 13 juin, je toc chez les savons Gaiia! Sabine et Franck nous ouvrent les portes d’un lieu rempli de senteurs! Ces dernières sont justes créer pour apaiser, zenifier!
    Des odeurs, qui te détendent jusqu’au plus profond des plus petites alvéoles de tes poumons! Je valide!
    Après l’émerveillement de mon nez, les doux conseils au creux de mes oreilles.. Je passe en mode « prendre soin de ma peau et de mes cheveux ».. J’avais toucher les savons à l’atelier, et j’en avait déjà apprécié leur textures.. mais sous la douche c’est autre chose! (BOnHeUr!)
    Ma peau sensible me dit un grand « oui », et le rend gentillement la pareille par sa douceur, celle ci ne me gratte plus.. Ma peau sèche s’est fait la malle!
    Mes cheveux ont encore besoin de quelques jours pour se désengorger des shampoings que j’utilisaient auparavant! Mais, eux aussi me remercient! Ils sont déjà plus sain et garde du volume au fil de ma journée!
    Simplement pour vous dire merci, car en plus de faire de chouettes produits, vous êtes des gens extra! Et on sait tous que les relations saines et de confiance priment!
    C’est un bonheur de vous avoir rencontrés!
    Faites confiance aux savons GAIIA! Je valide! ❤️

    Répondre
  2. Anne
    Anne dit :

    Bonjour !
    Merci pour cet article qui m’a donné envie de me lancer dans le shampooing au savon. Toute la famille y est passée depuis plusieurs semaines et nous en sommes ravis : fini tous les flacons qui encombraient la douche et le bord de la baignoire, nous n’avons plus qu’un savon qui sert à tout pour tout le monde : la trousse de toilette est bien plus légère, le ménage de la salle de bain hyper rapide et notre toilette se fait dans un environnement plus zen car bien moins encombré.
    La première tentative a été surprenante, mais une fois que l’on a compris que le rinçage doit être très très soigneux et qu’il faut donc prendre son temps, ça fonctionne très bien! Mes cheveux fins ont vraiment gagné en volume et en texture et ils ne finissent pas la journée raplapla. Je fais une eau de rinçage à base de vinaigre de cidre en complément et le résultat est impeccable. Vous pouvez cliquer ici si vous voulez voir la recette :
    http://unesemaineaparisforet.blogspot.fr/2015/05/ralentir-slow-cosmetique-12-se-laver.html
    Merci Sabine !

    anne

    Répondre
  3. Anne
    Anne dit :

    Bonjour
    Je réponds à mon propre message… Le rincage à l’eau vinaigrée à régler je pense mon problème d’aspect collant. Je fais un vrai rincage à l’eau vinaigrée avec un demi litre, au lieu de vaporiser et je ne rince pas.
    Après une semaine de lavage avec le savon au rhassoul et ce rincage, je suis ravie. Je n’en changerais plus. J’adore l’aspect de mes cheveux, ils n’ont jamais été aussi beau. Des nouveaux cheveux repoussent, je récupère un peu de volume (grâce aussi à l’application d’huile de ricin 2 fois par semaine)
    Mon coiffeur a accepté de me laver les cheveux avec mon savon. Le produit l’a étonné mais le principal est qu’il a accepté. L’application n’a pas été aussi bien faite qu’à la maison par manque d’habitude de la shampooineuse. Mais ca n’est pas bien grave. Il a lui aussi constaté que des nouveaux cheveux apparaissaient.
    Merci de m’avoir fait découvrir ce produit et j’attends avec impatience la sortie du nouveau gros projet sur la boutique.
    Bon week-end

    Répondre
  4. Anne
    Anne dit :

    Bonjour,
    Je teste depuis samedi le savon au rhassoul en guise de shampooing, cet argile étant particulièrement bonne pour les cheveux. Je vaporise de l’eau vinaigrée en fin de rincage. Depuis que j’ai commencé, mes cheveux ont un aspect assez bizarre au toucher. Mouillés ou secs, ils ont un aspect collant comme s’il restait encore du savon. Pourtant, je les rince plus longtemps qu’avec un shampoing normal. Ils sont difficilement coiffable (même s’ils se démelent assez facilement).
    J’ai tenté de terminer mon soin avec le gel aloé vera, ce qui a renforcé l’effet collant. J’ai tenté à nouveau mais en rincant le gel après quelques minutes d’application. Je doute du coup de l’effet.
    Par contre, mes cheveux sont très doux au moment de l’application du savon, puis plus volumineux, moins gras le matin.
    Pourriez-vous me rassurer sur cet effet collant au toucher ? Avez-vous aussi rencontré ce problème ? Y a-t-il un moyen de le régler ? Ou cela est-t-il du aux fameux résidus des produits ?
    Merci par avance de votre réponse

    Répondre
  5. steph
    steph dit :

    Bonjour et merci pour cette réponse!
    Je connais bien votre région je suis d’origine d’un petit village pas très loin (mais dans l’Isère ;) )

    Je vais essayer de sensibiliser ma tante en lui proposant de servir de cobaye. elle est coiffeuse et qui sait, j’arriverai peut etre à la convaincre!!

    Merci pour tout!
    et promis je ne lâche rien! ;)

    Répondre
  6. Sabine PEIFFER
    Sabine PEIFFER dit :

    Bonjour Steph !

    Effectivement, l’étape du coiffeur est cruciale.
    Perso, avant de prendre « RDV » j’ai téléphoné à au moins une dizaine de salons avec cette question en préambule :
    « Puis-je venir avec mon propre savon (shampooing solide) ? »
    J’ai essuyée des refus catégoriques, je suis surement pour certain(e)s passer pour une folle, d’autres était curieux et puis j’ai enfin trouvée les bons salons qui depuis proposent même du savon à froid bio (shampooing solide) a leurs clients avant de passer au bacs.
    Mais il faut dire que nous n’habitons pas dans une grande ville, mais dans une région (la Drome) qui se préoccupe beaucoup du naturel et du bio dans tout les domaines…

    Faut rien lacher ! ;-)

    Répondre
  7. Steph
    Steph dit :

    Bonjour!

    Merci pour ces conseils j’aurai cependant une petite question : comment faites vous chez le coiffeur?

    J’ai peur qu’en allant chez le coiffeur avec les produits classiques tout soit à recommencer à chaque fois…
    Comment faites vous de votre côté?

    Merci d’avance pour votre retour,

    Répondre
  8. Aure
    Aure dit :

    Ah super car la j’en ai de partout !!! Et je suis pas très douée de mes dix doigts. Faut dire aussi que je n’ai pas l’habitude de prendre soin de mes cheveux, jamais de couleurs, jamais de soin, jamais de brushing …
    Merci !

    Répondre
  9. Sabine
    Sabine dit :

    Anonyme :
    l’huile de jojoba s’applique du bout des doigts sur le cuir chevelu en passant entre les cheveux. Il n’est pas nécessaire d’enduire les cheveux pour cela.
    Le mieux est de mettre une petite quantité dans le creux de la main, tremper le bout des doigts de l’autre main et appliquer directement sur le cuir chevelu comme expliquė avant.
    50 ml suffit largement normalement pour traiter le cuir chevelu pendant des semaines !
    Il va falloir faire plusieurs lavages pour retirer cette huile de vos cheveux.
    Même pour la phase D, très peu d’huile et de gel suffisent.
    Je vous propose de faire des photos sous peu pour vous expliquer plus précisément tout cela.

    Répondre
  10. Aure
    Aure dit :

    Bonjour,

    Ce matin j’ai fait mon 1er lavage avec le savon l’unique très doux ! Depuis quelques temps j’utilisais un shampoing bio.

    Je viens d’acheter l’huile de jojoba et le gel d’aloé véra.

    J’ai une petite question concernant l’étape C, faut-il rincer le gel ou pas ?

    Merci pour la réponse ! et pour cet article !

    Répondre
    • Anonyme
      Anonyme dit :

      Merci !

      Je viens d’appliquer l’huile de jojoba et quelle galère pour le faire. Avez vous une astuce car j’y ai presque laissé le flacon de 50ml et je suis pas sûre qu’il y en ai sur mon cuir chevelu ! Sur mes cheveux pas de problème il y en a !!!

  11. Folie Verte
    Folie Verte dit :

    Aaahhh je l’attendais cet article ! C’est toujours bien de voir comment ça se passe chez les autres et j’aime le coté réaliste de ton expérience. Je me suis moi aussi retrouvé avec des grosses choucroutes sur la tête et autres plats de nouilles…Mais maintenant ma routine est au point et je me sens tellement plus libre, tellement moins esclave de mes cheveux.

    Céline ( une savonnière de la plastique vallée)

    Répondre
  12. Corinne
    Corinne dit :

    merci Sabine ! c’est bien de rappeler qu’il faut faire preuve d’un peu de patience car on a toujours tendance à vouloir tout, tout de suite même (surtout !) avec le naturel… et merci pour vos « trucs » !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.