Après une période intense au milieu des colis depuis le mois de novembre et des fêtes de noël qui auront duré quatre jours pleins, nous sommes, Sabine et moi en trêve blanche depuis lundi matin. Pas vraiment en vacance, mais en zone d’activité réduite genre au boulot à 10h00, accueil téléphonique réduit, préparant tranquillement vos commandes en écoutant une « compil » de Jazz et en sirotant du thé Orange / Gingembre frais, fait maison…

Baignant dans la douce léthargie commercial du « no consumer’s land » de l’entre 24 / 29 décembre nous en profitons aussi pour réaliser nos inventaires respectifs, ranger les bureaux, manger du chocolat tout en culpabilisant, se disant que c’est le dernier, histoire de se refaire une flore intestinal décente avant la Saint Sylvestre.

Prenons cette période propice aussi bien aux bilans, aux réflexions sur l’avenir, aux doutes et autres activités d’un cerveau enfin libéré du syndrome « la tête dans le guidon » bien connu des commerçants pendant les fêtes de fin d’année comme une période transitoire pour attaquer plein de fougue et d’énergie un avenir séduit sans cesse par la tentation du noir…

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.