Papa cet article est pour toi ! Nombreuses ont été nos conversations autour de ma routine capillaire et de mes problèmes liés à la repousse de mes cheveux. J’ai essayé bien des choses et aujourd’hui je peux enfin dire que j’ai trouvé un protocole parfaitement adapté à mes besoins !

Je fus pendant longtemps à la recherche du Graal. Ce sont mes recherches et ma persévérance qui ont su me guider vers une routine adaptée, pour stimuler la repousse de mes cheveux et améliorer la qualité de mon cuir chevelu.

Aujourd’hui, je souhaite vous partager ce retour d’expérience qui vous sera peut-être utile. Avant, il convient de préciser que nous sommes toutes et tous différents et personne sait mieux que vous ce qui est bon POUR VOUS. Le premier conseil que je pourrais vous donner c’est de commencer par établir un diagnostic de la situation. Ainsi cela vous permettra de cibler ce qu’il ne va pas et de vous concentrer sur les solutions.

MON DIAGNOSTIC DE LA SITUATION

En 10 ans, j’ai perdu beaucoup de cheveux jusqu’à provoquer une alopécie. Mon cuir chevelu m’a également bien fait galérer avec ses démangeaisons à répétition.

Ces derniers temps, mes cheveux avaient tendance à régresser assez vite. Je suis allée voir des professeurs du cheveu, des dermatologues, des naturopathes… Bref, un paquet de gens. Ce que j’ai appris avec le temps c’est que le meilleur spécialiste dans cette histoire c’est moi !

J’ai compris en écoutant mon corps que j’étais très sensible au stress oxydatif (ce qui explique les démangeaisons et les petites rougeurs sur le cuir chevelu) et que j’étais en manque de vitamines. De là, je me suis adaptée une routine qui convient aussi bien à mes cheveux qu’à mon cuir chevelu.

Je souhaitais que ce protocole :

  • stimule la repousse des cheveux et arrêter la chute,
  • limite la casse du cheveu,
  • modifie la texture de mes cheveux, les fortifie
Quand je pose mon diagnostic. Objectif : la repousse de mes cheveux

CE QUE J’AI DECIDE DE METTRE EN PLACE POUR FAVORISER LA REPOUSSE DE MES CHEVEUX

Une cure de vitamines

J’ai pris pendant 4 mois le complément alimentaire Orthé + (recommandé par mon coiffeur) à base d’extrait sec de roquette qui stimule le bulbe pileux, et favorise la croissance du cheveu. La présence de l’ortie régularise la sécrétion de sébum. On y retrouve bien évidemment de la vitamine D, E, A, B5 et B8 ainsi que du zinc.
Le zinc a joué un rôle important pour réduire considérablement mon alopécie. Il faut savoir qu’il est essentiel dans la synthèse des deux protéines constituant la fibre capillaire : la kératine et le collagène. L’apport en zinc a permis de stopper la chute, mais aussi de renforcer la tige capillaire dans le bulbe (et limiter la chute future) tout en stimulant la croissance du cheveu.

Masque capillaire à l’huile de ricin

L’huile de ricin est un super soin capillaire car c’est une huile riche en acide gras et en vitamine E. Au bout de 4 mois d’utilisation, j’ai retrouvé des cheveux plus forts, en meilleure santé et qui ont poussé plus vite. L’huile de ricin a nourri et hydraté mon cheveu en profondeur, l’a fortifié et l’a fait briller.

Comment l’appliquer ?

Avant toute chose, l’huile de ricin étant épaisse, je la mélange avec une huile plus fluide comme de l’huile d’olive ou de sésame. Une fois par semaine, et toujours à la veille de me laver les cheveux, j’applique de l’huile de ricin sur l’ensemble de mes cheveux en massant légèrement le cuir chevelu pour stimuler la circulation sanguine. Puis, délicatement je brosse mes cheveux. Ensuite, je mets une charlotte (pour le côté glam’s) et je laisse reposer toute la nuit. Le lendemain, je rince en effectuant deux shampoings pour bien rincer.

Des shampoings adaptés à mes maux

J’alterne toujours avec deux shampoings…

Aloe Vera, tu verras

Le premier étant un shampoing à base d’aloe vera à 70%, de la marque Pur Aloé. Le choix de cet ingrédient en quantité importante n’est pas anodin. En effet, l’aloe vera contribue fortement à l’hydratation du cheveu. Et un cheveu bien hydraté est un cheveu en bonne santé. Si comme moi vous avez les cheveux bouclés, donc secs, l’aloe vera va assouplir vos boucles. D’ailleurs une fois lavés, vous pouvez appliquer un gel d’aloe vera sur vos cheveux en les froissant dans vos mains. Cela travaillera la boucle tout en favorisant l’hydratation.

 Donc je prends ce shampoing comme base et ensuite je rajoute :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de gingembre pour stimuler la repousse du cheveu
  • 20 gouttes d’HE d’ylang ylang pour traiter la chute des cheveux et favoriser la détente du système nerveux
  • 20 gouttes d’HE de lavande aspic pour calmer et traiter les démangeaisons du cuir chevelu

Le curcuma, mon préféré

Comme je vous le disais, j’alterne avec le Savon Curcuma saponifié à froid de Gaiia. Je l’utilise aussi comme 2ème shampoing lorsque je rince mon soin capillaire à l’huile de ricin. Après ma peau, Gaiia a sauvé mes cheveux et honnêtement je ne l’aurais pas cru.

Le curcuma joue également un rôle important pour obtenir ou garder un cheveu en bonne santé. Riche en zinc, il permet de rééquilibrer le cuir chevelu et d’apaiser les démangeaisons et autres petites irritations. En boostant la microcirculation du cuir chevelu grâce à la curcumine, le curcuma prévient aussi la chute des cheveux en stimulant leur repousse naturelle.

savon à froid curcuma repousse des cheveux traite les démangeaisons

Un brossage journalier pour une crinière de qualité

Je me suis réconciliée avec le mot brossage, depuis que je sais que c’est essentiel pour la santé du cuir chevelu. Forcément, moi qui ai les cheveux bouclés, je n’étais pas fan de l’idée.
Se brosser quotidiennement les cheveux permet de :

  • favoriser la repousse des cheveux car la circulation sanguine est stimulée,
  • protéger les cheveux des racines jusqu’aux pointes car en brossant on va étirer le sébum sur les longueurs,
  • élimer les impuretés et les particules de pollutions qui agressent cuir chevelu et cheveux.

AVANT/APRES, CE QUI A CHANGE

Avant le protocole :

  • mes cheveux régressaient beaucoup trop vite,
  • mon cuir chevelu me démangeait,
  • j’avais une alopécie bien visible,
  • mes cheveux étaient fins et clairsemés,
  • j’avais le moral dans les chaussettes.

Après 4 mois d’application du protocole :

  • mes cheveux ne régressent plus,
  • mon cuir chevelu ne me démange plus,
  • mon alopécie est bien moins visible, c’est hallucinant,
  • mes cheveux ont une autre texture et sont plus épais,
  • j’ai retrouvé le sourire ;-).

LA MORALE DANS CETTE HISTOIRE…

N’écoutez personne vous dire que c’est foutu, qu’une fois tombés les cheveux ne repoussent plus, même les spécialistes du genre. C’est ce que j’ai vécu et j’aimerai leur dire qu’ils se sont bien trompés et que la solution se trouve bien souvent du côté de la nature.

J’aimerai aussi vous dire que vous êtes la personne la plus compétente pour savoir ce qui est bon et juste pour vous. Ayez confiance en vous et en votre jugement.

Il faut tester, se tromper, recommencer jusqu’à ce que l’on trouve la réponse. Cela peut prendre du temps donc il faut être patient pour le miracle. Avec de la détermination il viendra.

Je terminerai par dire que ce qui est bon pour vous aujourd’hui, ne le sera peut-être plus demain. Nos changeons et notre cycle hormonal aussi. Lorsque cela ne vaut convient plus, refaites un diagnostic de la situation et réajustez votre protocole.

On dit que les cheveux sont le reflet de notre force intérieure alors à vos crinières les amis, faites les briller ;-)

Savon de Marseille saponifié à froid de Gaiia en salle de cure.
Savon de Marseille Gaiia en salle de cure.

LE DÉFINITION D’UN VRAI SAVON DE MARSEILLE FAIT DÉBAT.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce qui caractérise un vrai savon de Marseille et qui pourrait être la base pour obtenir un cadre juridique protecteur, ne fait toujours pas consensus entre les différents fabricants de savon de Marseille au chaudron. Certains fabricants, mais pas tous, se sont regroupés autour d’un label savon de Marseille, qui est une marque figurative (sous forme de logo) qui ne leur ouvre pas la propriété exclusive de la dénomination “Savon de Marseille”. Le plus surprenant est que la scission vient notamment des évolutions techniques apportées par l’un des principaux acteurs pour produire un savon de Marseille moins gourmand en énergie et en eau, donc plus écologique. Être attaché à la tradition c’est bien, si cela permet de préserver un savoir faire tout en lui permettant de bénéficier d’évolutions technologiques vertueuses pour le produit, l’environnement et l’utilisateur. Toujours est-il que sans cadre juridique clair, n’importe quel liquide ou bloc de tensioactif peut se faire passer pour un vrai Savon de Marseille.
Alors quels sont les critères qui définissent un vrai savon de Marseille, respectueux des traditions et des attentes légitimes des utilisateurs ? Voilà ce que nous allons vous expliquer.

UN VRAI SAVON DE MARSEILLE SE DÉFINIT-IL PAR SA COMPOSITION ?

La composition est effectivement un élément majeur pour définir ce qu’est un vrai savon de Marseille. Car la tradition d’un savon Pur Olive est née de l’édit de Colbert de 1668 fixe des règles de fabrication strictes du savon à Marseille, dont celle de n’utiliser que “des huiles d’olives pures”. L’objectif était alors d’exclure l’usage d’huiles végétales frelatées ainsi que de beurres ou de graisses animales. Cela a eu pour effet d’améliorer notablement la qualité des savons produits à Marseille. Par la suite, d’autres huiles telles que l’huile de coco ou l’huile de palme ont été intégrées à la fabrication des savons à Marseille.
Voici quelques repères pour identifier dans les compositions les différentes huiles qui peuvent composer ce que l’on appelle un vrai savon de Marseille :
– Sodium Olivate = Huile d’Olive Saponifiée.
– Sodium Cocoate = Huile de Coco saponifiée
– Sodium Sunflowerseedate = Huile de Tournesol saponifiée
– Sodium Cannabisate = Huile de Chanvre saponifiée
– Sodium Palmate = huile de palme saponifiée.
– Sodium palm kernelate = Huile de Palmiste saponifiée.

Attention ! si l’on s’en tient à la tradition d’un savon de Marseille naturel, composé uniquement d’huiles végétales et sans parfum, les ingrédients suivants ne devraient absolument pas être utilisés :
– Sodium tallowate = graisses animales saponifiées
– Parfum = qu’il soit synthétique ou composé par des huiles essentielles.
– Tetrasodium EDTA = agent chélateur non biodégradable et nocif pour la nature.
– CI 77891 = colorant blanc.

La composition des savons de Marseille de Gaiia : uniquement du naturel !
Chez Gaiia, non seulement nous avons fait le choix d’utiliser seulement des Huiles Végétales naturelles et Bio, mais nous avons aussi décidé de ne jamais utiliser d’Huile de Palme dans nos savons et donc pas d’huile de Palme dans nos savons de Marseille non plus.
Nous utilisons de l’Huile d’Olive Bio, de l’Huile de Coco Bio et de l’huile de Chanvre Bio pour réaliser nos savons de Marseille Type 1 (Pur Olive), Type 2 (Olive Coco), Type 3 (Olive Coco Chanvre).

Savon de marseille naturel pur olive de Gaiia : 100% naturel - 79,9% BIO
Notre savon de Marseille Type 1 Pur Olive contient 100% d’ingrédients naturels dont 79,9% sont issus de l’agriculture biologique

UN VRAI SAVON DE MARSEILLE SE DÉFINIT-IL PAR SA MÉTHODE DE FABRICATION ?

Si la méthode de fabrication au chaudron est défendue par un certain nombre de fabricants marseillais au nom du respect de la tradition, il est évident que cette méthode n’amène pas une qualité supérieure au produit comparée à d’autres méthodes de saponification des huiles végétales et notamment à la méthode de saponification à froid.
Il faut aussi savoir que des savons Pur Olive ont été saponifiés à froid dès 1828 par Louis Favre à Marseille. Le brevet qu’il a déposé et qui figure en page 56 du Recueil Industrielle publié en 1830 en atteste.
La saponification à chaud n’est donc pas la seule méthode permettant de fabriquer des savons de Marseille.
Voici un rapide comparatif de ces deux méthodes de fabrication :

Savon de Marseille saponifié au chaudron :
– Les huiles végétales utilisées ne sont généralement pas bio.
– Le relargage qui consiste à extraire la glycérine et les acides gras non saponifiés est fait avec de l’eau salée.
– La pâte de savon est cuite pendant des jours, cela consomme beaucoup d’énergie.
– Une grosse quantité d’eau est dépensée pour effectuer plusieurs lavages à l’eau claire de la pâte, notamment pour faire baisser la teneur en sel dans le savon.
– Ne contient pas de surgras et des traces de glycérine.

Savon de Marseille saponifié à froid par Gaiia :
– Les huiles végétales utilisées sont toutes BIO
– La saponification est réalisée SANS CUISSON, par le simple mélange des ingrédients.
– La fabrication de savons saponifiés à froid nécessite TRÈS PEU D’EAU car il n’y a pas de relargage ni de rinçage.
– Le savon de Marseille Gaiia contient 6% SURGRAS et 8% GLYCÉRINE naturelle végétale.

UN VRAI SAVON DE MARSEILLE SE DÉFINIT-IL PAR SON LIEU DE FABRICATION ?

Chez Gaiia nous sommes convaincus qu’il est possible de faire un vrai savon de Marseille respectueux de la tradition où que l’on soit. Il s’agit avant tout d’avoir les bons ingrédients et du savoir faire en saponification.
Tout comme il est possible de faire un bon croissant au beurre à Tokyo ou à Paris ;-)
C’est pourquoi nous sommes fiers de fabriquer nos bons savons de Marseille dans notre atelier de Montélier dans la Drôme.

De plus, la jurisprudence s’est prononcée plusieurs fois au sujet de l’appellation Savon de Marseille sans la relier à un quelconque lieu de fabrication. Le Bulletin d’Information et de Documentation n° 11 – 1082 – 1980 – 82-301 considère que :
« Le savon de Marseille est de renom très ancien et désigne un produit typiquement français car il n’existe plus de corrélation obligatoire entre ce genre de savon et la ville de Marseille, même si une variété dudit savon fabriquée dans cette ville à l’aide d’huile d’olive, bénéficie de la protection d’une marque particulière. Le savon dénommé « Savon de Marseille » peut, en conséquence, être fabriqué dans la France entière dès lors que les caractéristiques précitées sont respectées. »

UN VRAI SAVON DE MARSEILLE SE DÉFINIT-IL PAR SON USAGE ?

Ce point est très important, non pas pour déterminer l’authenticité d’un savon de Marseille, mais pour distinguer à quels usages vont être destinés les savons de Marseille selon leur mode de fabrication car il modifie leur composition et donc leurs compétences.
En effet, comme cela est précisé plus haut, les savons de Marseille au chaudron ne contiennent pas de surgras et pas de glycérine qui est évacuée lors du relargage. Cela confère au savon plus de détergence ce qui est une qualité appréciable pour un savon destiné au lavage du linge. Et oui, le savon de Marseille au chaudron est un savon de ménage. Vous avez certainement en mémoire la reproduction de publicités anciennes où le savon de Marseille est mis en scène dans les mains d’une lavandière.
Quand aux savons de Marseille saponifiés à froid par Gaiia, sont de véritables soins lavants ! Il prendront soin des peaux les plus sensibles tout en douceur car ils contiennent 6% de Surgras (constitué d’huiles végétales Bio non saponifiées) et 8% de Glycérine naturelle végétale, qui participent tous deux au maintient du film hydrolipidique et à l’hydratation de la peau.

Le Savon de Marseille saponifié à froid par Gaiia contient 6% de surgras et 8% de glycérine naturelle végétale.

EN CONCLUSION, UN VRAI SAVON DE MARSEILLE RESPECTE AVANT TOUT LA TRADITION.

Lorsque nous avons créé nos savons de Marseille, nous avons pensé nos recettes dans le respect de la tradition initiée par Colbert en créant un vrai savon de Marseille Pur Olive saponifié à froid, le Type 1. Nous nous sommes aussi inspirés des évolutions de recettes liées au développement maritime et commercial de Marseille en créant un vrai savon de Marseille Olive Coco saponifié à froid, le Type 2. Nous avons fait un clin d’œil historique à la Canebière en créant le vrai savon de Marseille Olive Coco Chanvre saponifié à froid, le Type 3.
Face à l’absence de cadre juridique, savoir reconnaitre et choisir un vrai savon de Marseille peut se faire en étant attentif à ses ingrédients et son mode de fabrication selon l’usage que l’on veut en faire. Le bon sens des acheteurs et la sincérité des marques seront les seuls garants de la perpétuation de cette belle tradition culturelle française qu’est le savon de Marseille.

3 recettes de savons de Marseille Olive, Coco et Chanvre par Gaiia

LES AVANTAGES

Utiliser un shampoing solide bio c’est faire un geste pour la planète !

Les avantages pour l’environnement sont nombreux. La fabrication et la commercialisation d’un shampoing dit « conventionnel » liquide utilisent des litres considérables d’eau et produisent des tonnes de déchets, surtout plastiques.

Shampoing solide naturel Gaiia

Une composition beaucoup plus saine pour le cuir chevelu et les cheveux

Le shampoing solide bio Gaiia sans parfum ne contient pas de tensioactif issu de l’industrie de la chimie lourde, type SCI et c’est bien ce qui en fait toute sa particularité et sa valeur. Je sais, cela peut étonner, surtout quand on sait que la plupart des marques dites « écoresponsables » et « naturelles » les utilisent. Pourquoi n’est-ce pas notre cas ? Pour cela je vous invite à lire notre article traitant de ce sujet.

Par sa composition 100% naturelle, notre shampoing solide bio apporte de nombreux bienfaits capillaires. Il respecte la production de sébum naturelle et n’agresse pas la fibre avec des substances nocives. Grâce aux vertus des ingrédients qui le composent, les cheveux sont plus forts, plus doux et bien hydratés !

Ne vous fiez pas à sa petite taille !

Consommer un shampoing solide peut aussi faire du bien à votre portemonnaie. Son utilisation équivaut à 2 ou 3 bouteilles de 250 ml de shampoing liquide. Pour une meilleure conservation, placez votre shampoing solide au sec. En évitant le contact avec l’eau, vous le garderez encore plus longtemps.

UTILISATION & COMPOSITION DE NOTRE SHAMPOING SOLIDE BIO

Frottez bien le shampoing solide Gaiia sur vos cheveux mouillés. Il va se mettre à mousser abondamment. Puis, massez vos cheveux et rincez-les, c’est tout !

Notre shampoing solide bio naturel Gaiia

Notre shampoing solide hydratant convient à tous les cheveux ! Il est fabriqué à la main en France (Drôme) à la Savonnerie Gaiia, à base de poudres indiennes et de protéines de riz. Notre savon-shampoing solide est vegan et reconnu « bio » par le label Nouvellecosmetique.org

COMPOSITION :
Huile végétale de Tournesol Bio*, Huile végétale de Noix de Coco Bio*, Beurre de Karité Bio*, Eau, Glycerine, Huile végétale de Ricin Bio*, Huile végétale de Chanvre Bio*, Rhassoul Bio*, Protéine de Riz, Huile végétale de Jojoba Bio*, Poudres de Shikakai Bio*, Amla Bio*, Bhringraj, Poudre d’Hibiscus, Extrait d’aloe Vera.
* Ingrédient issu de l’agriculture biologique

Les mains sont les premières sources de contaminations. Tout passe par elles car c’est une des parties du corps que nous sollicitons le plus.

Selon l’INPES, l’Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé, 80 % des microbes se transmettent par les mains. On peut donc en conclure que pour ne pas tomber malade le lavage et l’hygiène des mains est la première des précautions à prendre. Le premier geste barrière en somme.

Il est important d’en prendre conscience dès le plus jeune âge. L’apprentissage est un jeu, alors soyons créatifs pour montrer à nos enfants comment se laver les mains correctement !

Pourquoi est-ce important de se laver les mains régulièrement ?

Comme nous venons de l’expliquer, nous transmettons beaucoup par les mains. Il est donc important de réduire le risque de transmission des germes responsables de maladies infectieuses.

De plus, étant tout le temps en contact avec nos mains nous touchons énormément de zones peu hygiéniques, comme les poignées de portes (surtout de toilettes), les barres de métro, les objets du quotidien (téléphone portable, clavier, souris…)

Les bactéries peuvent rester vivantes jusqu’à 3 heures sur vos mains. Un geste simple peut réduire considérablement le risque de contamination.

QUAND SE LAVER LES MAINS ?

Sans rentrer dans une psychose absolue, il est néanmoins important de respecter une certaine logique pour éviter le plus possible la contamination par les mains.

Le bons sens dirait qu’à chaque fois que l’on souhaite entreprendre une nouvelle tâche on se lave les mains. A chaque fois que le rythme est coupé par une nouvelle initiative. Exemple, j’ai besoin d’aller aux toilettes. Je quitte donc mon bureau, me lave les mains, va aux toilettes puis me relave les mains et reviens à mon bureau.

Ou encore… Il est midi, j’ai faim. Je termine mon mail, quitte mon bureau, me lave les mains pour préparer à manger ou manger.

Inutile aussi de préciser qu’à chaque fois que l’on revient de l’extérieur la première des choses est de se laver les mains !

Bref, du bon sens que nous devons transmettre à nos enfants ;-)

QUEL SAVON UTILISER POUR UN USAGE REGULIER ?

Pour lutter contre la propagation des virus il est très important de se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon. Mais cela ne doit pas pour autant compromettre la santé de votre peau. Se laver les mains avec un produit trop détergent peut dessécher et fragiliser votre peau. C’est pourquoi nous avons créé le savon saponifié à froid hyper surgras, GOA pour les mains. Le savon GOA pour les mains est très doux pour votre peau mais féroce avec les virus !

Comme vous le savez, les savons saponifiés à froid sont faits avec des huiles végétales bio. Le GOA contient dans sa formule 8,5% d’huile en surgras, c’est à dire d’huile qui ne sera pas saponifiée. Le surgras apporte de la douceur au lavage et entretient le film hydrolipidique de votre peau. Le surgras de 8,5% du GOA est un taux très important, même pour un savon à froid.

De plus, le processus de saponification des huiles végétales bio produit de la glycérine naturelle végétale. La glycérine maintient l’hydratation de votre peau et joue un rôle dans son renouvellement cellulaire. Elle se retrouve à 8% dans tous les savons saponifiés à froid Gaiia.

L’action anti-virale des savons expliquée

Les principes actifs du savon comme le GOA mains sont des tensioactifs, molécules qui peuvent être assimilées à des pieds-de-biche, utilisables à l’échelle nanométrique pour démanteler le virus.

Lorsque nous nous lavons les mains, le savon démantèle l’enveloppe du virus. Ce dernier n’a plus la clé pour entrer dans nos cellules. L’ARN viral est également détruit car il devient accessible aux tensioactifs du savon.

Ces tensioactifs vont séparer les briques chimiques composant l’ARN de la même manière qu’ils agissent sur la membrane lipidique du virus. Le virus est maintenant décomposé en petites parties qui vont se lier aux molécules de tensioactifs du savon pour créer des micelles, solubles dans l’eau. Le virus disloqué part avec l’eau de rinçage.

Retrouvez l’article de notre blog reprenant l’ensemble des explications scientifiques données par Lise ABIVEN, Doctorante à Sorbonne Université

Devenu un de nos incontournables, le baume Une Absolue Douceur Gaiia est avant tout connu pour prendre soin de vos aisselles. Mais savez-vous qu’il peut-être destiné à d’autres usages ?

L’INCONTOURNABLE BAUME DEODORANT UNE ABSOLUE DOUCEUR

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore, voilà une petite présentation rapide mais complète de notre baume déodorant Une Absolue Douceur.

Ce baume neutre sans parfum est principalement utilisé par nos clients comme déodorant naturel. Sa neutralité en fait un produit parfait pour les peaux réactives, sensibles, allergiques, les futures mamans, les mamans allaitantes, les bébés…

En plus d’éliminer efficacement les mauvaises odeurs, il absorbe l’humidité. En revanche, ce n’est pas un anti transpirant ! Il est Formulé sans parfum, sans huile essentielle ni Bicarbonate et ne contient pas d’aluminium, de propylène glycol, de paraben, de phtalate… Ni d’autres vilaines substances pétrochimiques !

CONSEIL D’UTILISATION

Il s’utilise sur une peau séchée et propre. Avec les doigts, prendre une noisette de baume et l’appliquer sous les aisselles à l’aide de la main comme avec une crème en massant délicatement de façon à faire pénétrer complètement le baume déodorant. Il ne laisse pas de fini gras ou collant sur votre peau.

POURQUOI EST-IL AUSSI PARFAIT ?

Voilà quelques années déjà que nous l’avons lancé et qu’il a su s’imposer parmi nos best-sellers. Le confort et la douceur qu’il procure a su convaincre un bon nombre d’aisselles, surtout les plus irritées. Pourquoi ? En partie grâce au zinc.

LE ZINC L’ALLIE DES PEAUX SENSIBLES ET IRRITEES

L’Oxyde de Zinc est très efficace pour traiter les peaux irritées et fragilisées sujettes à l’eczéma ou au psoriasis. Il calme les rougeurs, apaise les inflammations et favorise la cicatrisation.

Assainissant et purifiant, le zinc permet de traiter les infections cutanées et d’éviter la prolifération de bactéries sur la peau.

En résumé, le zinc est donc un antibactérien, antifongique, antiseptique, assainissant, apaisant et cicatrisant.

NOTRE BAUME UNE ABSOLUE DOUCEUR VERS D’AUTRES USAGES

Grâce à sa composition en zinc notre baume est non seulement un super déodorant naturel mais aussi un super baume « pommade » pour lutter contre les érythèmes fessiers de bébé.

Ces derniers causent bien souvent des irritations, des brûlures, voir des micro fissures. Grâce au zinc, le baume une absolue douceur, permet de prendre soin des fesses de bébé pour apaiser, assainir et aider à la cicatrisation. En revanche, l’application ici sera différente que celle pour vos aisselles.

En cas Pour d’érythèmes,  il ne faudra pas hésiter à mettre une bonne couche de notre baume afin de soulager les fesses de bébé.

Baume Gaiia une absolue douceur pour érythèmes fessiers de bébé

COMPOSITION DE NOTRE BAUME UNE ABSOLUE DOUCEUR

Beurre de karité biologique*, Amidon de maïs biologique*, Oxyde de zinc (non Nano), Cire végétale de jojoba vierge biologique*, Huile végétale de babassu biologique*, Vitamine E, Huile végétale de soja.

* Ingrédient issu de l’agriculture biologique

POURQUOI UN SAVON DE MARSEILLE BIO SAPONIFIÉ À FROID ?

Chez Gaiia, nous avons toujours affectionné le savon de Marseille, car ce savon à l’huile d’olive s’inscrit dans la culture et la tradition française depuis l’édit de Colbert de 1688. Mais le savon de Marseille au chaudron qui est le plus connu, ne contient ni surgras, ni glycérine puisqu’il est traditionnellement destiné à la lessive du linge. Qui n’a pas en tête ces vielles publicité sur lesquelles une lavandière arbore fièrement un cube de savon de Marseille ? Ce mode de fabrication donne du savon de Marseille qui n’est pas vraiment approprié au soin du corps car il est un peu trop détersif pour les peaux, notamment les plus sensibles. De plus, la fabrication de savon de Marseille au chaudron est très énergivore puisqu’elle nécessite des jours de chauffe à haute température.

Renouant avec une tradition ancienne mais délaissée de production de savons à l’huile d’olive Saponifiés à Froid à Marseille, Gaiia a créé trois merveilleuses recettes de Savon de Marseille, surgras et riches en glycérine naturelle végétale, qui sont de véritables soins du corps.

SAVON DE MARSEILLE GAIIA : DANS LA TRADITION DU SAVON À L’HUILE D’OLIVE DE MARSEILLE.

Les savon de Marseille saponifiés à froid par Gaiia s’inscrivent dans la grande tradition du vrai savon de Marseille à l’huile d’olive, fondée sur l’édit de Colbert de 1688. Colbert fixe alors des règles de fabrication strictes, dont celle qui impose de n’utiliser que de l’huile d’olive pure, excluant notamment l’utilisation de toute graisse animale ou frelatée.
Et en 1828 le savonnier marseillais LOUIS FAVRE publie le brevet du savon Pur Olive produit « Simplement et naturellement, sans le secours du feu », autrement dit, un Savon Saponifié à froid, avec toutes ses vertus. Il s’appuie déjà sur une forte connaissance du processus de saponification et des qualités de chaque ingrédient mis en œuvre pour produire « simplement et naturellement » de bons savons de Marseille Saponifiés À Froid.
Économique, il nécessite très peu d’énergie pour sa fabrication car il n’est pas chauffé pendant des heures.
Écologique, il consomme très peu d’eau contrairement à la méthode au chaudron qui nécessite plusieurs lavages à l’eau pure.
Doux pour la peau car riches en Surgras et en glycérine naturelle végétale qui procurent un lavage doux et maintiennent le film hydrolipidique et l’hydratation de la peau.

SAVON DE MARSEILLE BIO DE GAIIA : NATUREL ET DOUX POUR VOTRE PEAU

100% des ingrédients d’origine naturelle dans nos savons de Marseille sont .
Tous nos savons de Marseille sont certifiés BIO et plus de 78% d’ingrédients sont issus de l’agriculture biologique. Il s’agit très majoritairement d’huile d’olive BIO, mais aussi d’huile de coco et d’huile de chanvre.
Très doux, car ils contiennent 6% de SURGRAS et 8% de GLYCÉRINE NATURELLE VÉGÉTALE.

NOS TROIS MERVEILLEUSES RECETTES DE SAVON DE MARSEILLE 

SAVONS DE MARSEILLE TYPE 1 / PUR OLIVE, MOUSSE CRÈME

Il est naturellement peu moussant mais procure une belle crème très onctueuse. Ce savon lave tout en douceur, nourrit et protège les peaux même les plus délicates comme celles de maman et bébé.

Le savon de Marseille Pur Olive Type 1 de Gaiia est saponifié avec :
100% d’ingrédients d’origine naturelle naturels.
78,91% d’ingrédients issus de l’Agriculture Biologique : L’huile d’olive Bio représente 78 % des ingrédients mis en œuvre dans notre savon de Marseille Pur Olive.

LISTE DES INGRÉDIENTS :
HUILE D’OLIVE BIO SAPONIFIÉE (Sodium Olivate)
HUILE D’OLIVE BIO EN SURGRAS (olea europaea fruit oil)
EAU (Aqua)
GLYCERINE NATURELLE VÉGÉTALE (Glycerin)

SAVON DE MARSEILLE TYPE 2 / OLIVE COCO, MOUSSE VOLUMINEUSE & AÉRÉE.

Le savon de Marseille bio Type 2 saponifié à froid par Gaiia est une variation du traditionnel savon de Marseille Pur Olive qui a été enrichit d’huile de coco. L’une des qualités de l’huile de Noix de Coco saponifiée est qu’elle produit une belle mousse volumineuse et légère. Ainsi associée à la mousse crémeuse produite par l’huile d’Olive saponifiée, elle offre à notre Marseille TYPE 2 une belle mousse, bien onctueuse et aérée pour le plus grand bonheur des adorateurs de bulles de savon :-) Ce savon est adapté à toutes les peaux, même les plus délicates comme celles de maman et bébé.

LISTE DES INGRÉDIENTS :
HUILE D’OLIVE BIO SAPONIFIÉE (Sodium Olivate)
HUILE DE COCO BIO SAPONIFIÉE (Sodium Cocoate)
EAU (Aqua)
GLYCERINE NATURELLE VÉGÉTALE (Glycerin)
HUILE D’OLIVE BIO EN SURGRAS (olea europaea fruit oil)
HUILE DE COCO BIO EN SURGRAS (Cocos nucifera oil)

SAVON DE MARSEILLE TYPE 3 / OLIVE COCO CHANVRE : LE CANEBIÈRE

C’est l’huile de Chanvre Bio qui a donné à notre savon de Marseille BIO TYPE 3 son nom de Canebière.
La culture du chanvre était très développée à Marseille Entre le 14 et le 17ème siècle pour sa fibre longue et solide utile à la fabrication de sacs et de cordages. Le nom provençal du le Chanvre, “Canebe” a donné à sa zone de culture son nom de Canebière.
Les propriétés de l’huile de Chanvre sont nombreuses : régénérante, assouplissante, idéale pour les peaux sèches, fatiguées. Ce savon est recommandé pour toutes les peaux, même les plus délicates comme celles de maman et bébé

LISTE DES INGRÉDIENTS :
HUILE D’OLIVE BIO SAPONIFIÉE (Sodium Olivate)
HUILE DE COCO BIO SAPONIFIÉE (Sodium Cocoate)
HUILE DE CHANVRE BIO SAPONIFIÉE (Sodium Cannabisate)
HUILE DE CHANVRE BIO SAPONIFIÉE (Sodium Cannabisate)
EAU (Aqua)
GLYCERINE NATURELLE VÉGÉTALE (Glycerin)
HUILE D’OLIVE BIO EN SURGRAS (olea europaea fruit oil)
HUILE DE COCO BIO EN SURGRAS (Cocos nucifera oil)
HUILE DE CHANVRE BIO EN SURGRAS (Cannabis Sativa Seed oil)

LE SAVON DE MARSEILLE DE GAIIA EST RESPECTUEUX DU VIVANT.

Au delà d’une démarche écologique ou zéro déchet, Gaiia s’est créé en s’intégrant au vivant. Il est si simple et agréable de faire de bons produits naturels et efficaces. Le vivant dont nous sommes tous une part, c’est aussi la nature sous toutes ses formes, végétale, animale, la terre nourricière, l’air et l’eau.

  • 100% DES INGRÉDIENTS SONT D’ORIGINE NATURELLE.
  • 100 % BIODÉGRADABLE.
  • 100 % FABRIQUÉ EN FRANCE.
  • ZÉRO EMBALLAGE PLASTIQUE.

Un vrai soin cosmétique idéal pour toutes les peaux

Notre Savon de Marseille à froid offre une incroyable douceur pour tous les types de peaux, surtout les peaux très sensibles, comme celle de maman et bébé. C’est un vrai soin cosmétique qui ne sèche pas la peau et qui ne tiraille absolument pas. C’est aussi un savon dermatologique doux et hydratant pour le corps et le visage, un savon naturel qui n’agresse pas votre peau mais qui en prend soin.

PETITE HISTOIRE DU SAVON DE MARSEILLE.

À l’origine, ce savon est arrivé en France à l’époque des croisades. Il a été inspiré par le savon d’Alep (fabriqué à base de l’huile d’olive et d’huile de baies de laurier), en utilisant uniquement une base d’huile d’olive.

Mais avec le temps, des dérives ont vu le jour puisque certains savonniers ont introduit n’importe quel corps gras dans leurs savons. C’est pourquoi Louis XIV, par l’édit de Colbert de 1688, fixe des règles de fabrication strictes, dont celle qui impose aux savonniers marseillais de n’utiliser que de l’huile d’olive pure, excluant notamment l’utilisation de toute graisse animale. Le but était surtout de garantir la qualité finale du savon. Mais à partir de 1820, de nouvelles huiles de qualité et appropriées à la saponification telle que l’huile de Noix de Coco, transitent par le port de Marseille. Elles seront utilisées en savonnerie et feront évoluer les recettes des savons produits à Marseille et en France ;-)

Un savon de qualité supérieure se reconnaît très facilement. Voilà comment ca se passe chez Gaiia…

La méthode de la saponification à froid chez Gaiia, un procédé ancestral scrupuleusement appliqué

Nos savons sont fabriqués artisanalement en France selon le procédé de saponification à froid. Cette méthode est la seule qui conserve la glycérine, ce qui confère à nos savons naturels des propriétés hydratantes.

Chez Gaiia, nous veillons à ce que l’intégralité des huiles ne soit pas transformée en savon, afin de vous faire bénéficier au mieux de leurs vertus (hydratant, émollient, régénérant, apaisant..).

Fabriqués en France en Drôme, presque Provençale, par les maîtres savonniers Philippe & Franck, les savons Gaiia ne contiennent aucune vilaine substance synthétique ou pétrochimique. Oui, ils piquent un peu les yeux comme tous les vrais savons, mais ces savon-là vous sauveront la peau tous les jours !

Des savons de qualité supérieure bons pour la peau et la planète

L’intégralité de nos savons sont réalisés avec la méthode de saponification à froid, exclusivement avec des huiles et beurre biologiques.
Ce sont de véritables soins cosmétiques lavant de fabrication artisanale, ils contiennent environ 8,5% de glycérine naturellement formée lors du processus de saponification. Ce savon surgras, totalement biodégradable, est respectueux de votre peau comme de la planète.

La philosophie Gaiia se résume en une seule phrase : Du savon, de l’eau et beaucoup de naturel !

Elle sous-entend :

  • Sélection des meilleures huiles essentielles bio.
  • Sélection des meilleurs producteurs.
  • Travail sur l’éco-conception, le cercle de vie des produits.
  • Création de produits vertueux.
  • Utilisation de matériaux bio-dégradables ou recyclables.

Notre savonnerie artisanale Gaiia fait partie des marques lauréates de la Mention Slow Cosmétique. Ce qui vous garantit :

  • des formules vraiment naturelles et sans ingrédient polémique,
  • un marketing raisonnable,
  • des entreprises artisanales à taille humaine…

Des savons de qualité supérieure grâce à un savoir-faire maîtrisé

Les maîtres savonniers Gaiia possèdent une connaissance approfondie des huiles qu’ils utilisent dans la formulation de leurs savons. Chaque savon est différent et a été pensé, élaboré puis fabriqué de manière cohérente. Outre sa destination première qui est de laver, le savon à froid peut (et doit) être considéré comme un véritable soin. Nos savons conviennent également pour la toilette des enfants, des nourrissons et des femmes enceintes. 10 ans déjà que nous travaillons au service de votre peau !

L’hydratation des lèvres est importante pour diverses raisons, mais elle n’est pas toujours prise au sérieux du côté des grandes marques de cosmétiques conventionnels. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles s’obstinent à incorporer des substances douteuses dans leur formule. On ne peut pas parler d’hydratation et de bienfaits pour la peau dans un argumentaire de vente ET vendre des produits contenant des substances chimiques : CE N’EST PAS COMPATIBLE !

Le baume à lèvres naturel et bio est une super alternative pour l’hydratation de la bouche… on vous en dit plus !

Pourquoi prendre soin de ses lèvres ?

Les lèvres sont très exposées aux différentes agressions quotidiennes (le vent, le chaud, le froid, l’air sec…) car elles sont en relief sur le visage. Il est donc primordial de prendre soin de cette zone, particulièrement fine et fragile en appliquant un baume hydratant. En effet, à cet endroit, la peau ne possède pas de glande sédacée, de couche cornée et de glandes sudoripares.
Dépourvue de film hydrolipidique, elle est beaucoup moins protégée de la déshydratation et par conséquent, beaucoup plus sujette au dessèchement. Extrêmement désagréable, le dessèchement des lèvres picote et tiraille. Pour éviter que cela arrive, une bonne hydratation est de rigueur.

Le Baume Universel Gaiia, idéal pour hydrater les lèvres.

Nos 3 conseils pour une parfaite hydratation des lèvres :

Conseil n°1 
Boire beaucoup d’eau
 : l’hydratation des lèvres, de la peau, des cheveux… passe avant tout par l’hydratation du corps. Il est recommandé de boire au moins 1,5L d’eau par jour et plus en cas de forte chaleur.

Conseil n°2
Éviter les rouge à lèvres des marques de cosmétiques conventionnels : regardez avant tout achat la composition de ces derniers et fuyez-les ! Privilégiez les rouges à lèvres gras, naturels et bio qui préservent la barrière protectrice des lèvres contre l’assèchement.

Conseil n°3
Protéger les lèvres quotidiennement 
: surtout lorsque l’air est sec, qu’il y a du vent ou qu’il fait très froid, avec un baume hydratant et protecteur.

Notre baume universel neutre hydratant, parfait pour vos lèvres !

Le baume hydratant sans parfum Gaiia* est une petite merveille pour nourrir et apaiser les peaux les plus sèches et sensibles, comme votre bouche. Il associe la cire de Candellila et des huiles végétales bio de Jojoba ou de Karité pour préserver du desséchement cutané et protéger des agressions extérieures. Notre baume aide à soulager et réparer les peaux abimées, crevassés et sèches. Cliquez ici pour plus de détails.

Nous sommes aussi présents sur la boutique en ligne de la Slow Cosmétique.

                                                                                                                                                                                      

Pour le bien-être et le confort de votre peau il est important d’avoir les bons gestes. Après une bonne journée, votre peau a besoin de respirer. Un démaquillant naturel agira en profondeur afin de permettre à votre peau de retrouver toute sa fraîcheur et de mieux se régénérer.

Pourquoi est-ce important d’utiliser un démaquillant naturel ?

Chaque jour, votre peau fait face à une multitude d’agressions sans que vous ne vous en aperceviez. Le maquillage, par exemple, va obstruer les pores de l’épiderme et l’empêcher de respirer. Il en est de même pour les résidus de pollution. Sans un bon démaquillant naturel, les pores de la peau accumulent de nombreuses saletés, le teint perd de son éclat et le vieillissement cutané peut s’accélérer.

Quel démaquillant naturel utiliser pour prendre soin de sa peau ?

Rien de mieux que la simplicité et le naturel pour prendre soin de votre peau. Un savon surgras naturel bio saponifié à froid est largement efficace pour éliminer les résidus de maquillage et de pollution. Notre savon très doux surgras certifié bio est un bon exemple de démaquillant naturel. Il nettoie la peau en douceur tout en l’hydratant sans aucune sensation de tiraillement après séchage.

Se démaquiller naturellement en 3 étapes

1ère étape : nettoyer

Pour un démaquillage en profondeur, commencez par humidifier votre visage. Puis, faites mousser le savon entre vos mains humides. Appliquez doucement votre démaquillant naturel (ou savon surgras à froid certifié bio) en effectuant des gestes circulaires du centre du visage vers les oreilles, sans oublier le cou ! Evitez les yeux car nos savons sont de VRAIS savons, ils piquent !

Si vous souhaitez obtenir une belle peau et un joli teint, rincez ensuite votre visage à l’eau froide. Pour éliminer le surplus de mascara, vous pouvez appliquer une huile végétale type amande douce (le gras appelle le gras) sur des lingettes lavables. Puis, frottez délicatement jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien.

2ème étape : tonifier

Une fois votre visage rincé à l’eau froide, vous pouvez vous vaporiser une brume d’eau florale afin de bénéficier des vertus de la fleur qui la compose :

  • L’eau florale de rose pour les peaux normales
  • L’eau florale de bleuet pour les peaux atopiques
  • L’eau florale d’oranger pour les peaux sèches…

3ème étape : hydrater et nourrir

A l’aide d’un sérum huileux, massez longuement votre visage pour stimuler la circulation ainsi que les muscles peauciers. Selon la particularité de votre peau, choisissez l’actif (amande, jojoba, avocat, carotte…) qui correspondra au mieux aux besoins de votre peau.

C’est bon à savoir ! Les huiles végétales agissent de façon ciblée, en fonction des actifs qui les composent. L’huile de jojoba, par exemple, équilibre les peaux mixtes et l’huile d’amande douce apaise les peaux sensibles.

Je crois que tout a commencé en 2009. Plus exactement, le jour où mon père m’a demandé de tester un savon (L’unique très doux, je m’en souviens comme si c’était hier). Il était en quête d’avis pour améliorer sa formule…

Je ne dirai pas que j’étais fan de gel douche, mais je ne mettais jamais posé la question d’en changer. Il faut bien l’avouer, j’étais carrément septique quant à l’idée d’utiliser un « pain de savon ». J’avais l’image du savon vert mi séché mi humide qui trainait sur le bord du lavabo de chez ma grand-mère. A cette période, je n’écoutais pas mon corps. Nous cohabitions.

Au bout de quelques semaines (moins d’un mois), plus rien ! Plus de psoriasis. Ma prise de conscience a commencé ici.

Pensée à moi-même : « Si un savon sans substance de synthése améliore la qualité de ma peau, il faut que j’envisage sérieusement de faire attention à ce que je lui applique. Mais alors, ce que je mange aussi a un impact, tout ce que nous ingérons, tout ce que nous respirons ! »

LA GRANDE PANIQUE. Soudain, je prenais véritablement conscience de la VIE ou plutôt du terrain hostile dans lequel nous vivons. Il ne faut pas se mentir, nous avons contribué à cette férocité. Ces derniers siècles, nous nous sommes éloignés de mère nature. Elle, pourtant qui nous loge et qui nous nourrit chaque jour. Insolents et ingrats que nous sommes nous ne la respectons pas. Je préfère me dire que c’est en train de changer et que chaque jour nous y contribuons tous à notre échelle.

Petit clin d’œil à mon savon préféré

UN DEBUT A TOUT… TOUJOURS ESSAYER DE FAIRE DE SON MIEUX

Au début, je ne savais pas par où commencer car le changement pour arriver à une vie plus harmonieuse me paraissait colossal. La première étape fut donc d’améliorer ma routine hygiène et beauté. Je le concède, ce fut une transition assez fluide et accompagnée car mon père lançait en même temps Gaiia. Il m’a donné tous les conseils et astuces me permettant de ne plus consommer aucun produit issu de la pétrochimie. Très vite mon corps me fit remarquer ces changements, premiers constats : ma peau et mes cheveux étaient de bien meilleure qualité.

JE NE TE L’AI JAMAIS DIT…

Avec du recul, on peut donc dire que grâce à mon père, et à ce savon qu’il me mit entre les mains, j’ai adopté des choix simples, efficaces et naturels, que ce soit dans mon hygiène, mon alimentation mais aussi et surtout dans le domaine de la santé.

Je suis convaincue que l’on peut se soigner avec ce que la nature met à notre disposition. Nous devrions tous être notre propre médecin et avoir une connaissance profonde de notre corps, des plantes et des médecines alternatives.  Hippocrate aurait pu dire : que ton alimentation soit ta première médecine.

C’est donc aussi grâce à toi papa, que j’ai depuis quelques années cette envie de me tourner vers les médecines douces et d’en faire mon métier. Tu as quelque part planté une graine le jour où tu m’as demandé de tester ton savon.  Merci de m’avoir montré la voie.

Alyssandre, ta fille

PS : je sais papa que ta gamme comporte plusieurs savons, mais l’unique très doux a une véritable symbolique pour moi. Ne sois donc plus étonné que je te demande toujours le même depuis 10 ans.