LE DIABLE S’HABILLE EN PLASTIQUE !

Imaginez un peu : vous êtes là, debout dans l’allée verte de votre magasin préféré, les yeux pétillants devant ce rayon de cosmétiques bio. Vous vous sentez un peu comme un super-héros de l’écologie, prêt à sauver votre peau et la planète en un seul achat. Et là, bam ! Vous réalisez que ce précieux élixir bio est emprisonné dans… du plastique. Le choc est à la hauteur d’un épisode de votre série préférée où le gentil se révèle être le méchant.

Un petit pas pour le Bio, un grand pas en arrière pour l’emballage

C’est un peu comme commander une salade Bio dans un sac en plastique : les intentions sont bonnes, mais quelque part, ça cloche. On choisit un produit bio pour ses bienfaits environnementaux et personnels, mais se retrouver avec un emballage en plastique, c’est comme recevoir un compliment suivi d’un “mais”.

Pourquoi c’est contradictoire ?

Premièrement, le plastique, c’est un peu le Voldemort des matériaux : il ne veut pas mourir. Il s’infiltre partout, des océans jusqu’aux estomacs des animaux marins, et finit par revenir nous hanter sous forme de microplastiques dans notre alimentation. Alors, quand on achète un produit bio, c’est un peu comme vouloir danser avec Mère Nature mais en lui marchant sur le pied avec des chaussures en plastique.

Les raisons derrière ce paradoxe

Mais pourquoi, pourquoi, les marques bio utilisent-elles encore du plastique ? Les réponses sont multiples : durabilité du produit, coûts de production, et parfois, juste pour une question de praticité comme avec les produits liquides type gel douche, shampoing… Tous ses produits consomment beaucoup plus vite que leur équivalant sous forme solide comme du savon. Alors le plastique avec le Bio, ça à l’air pratique, mais avouons-le, c’est un peu comme essayer de nettoyer une tache de vin rouge avec du vin blanc – ça ne fait pas vraiment sens, a moins d’être saoul ;-)

Vers des solutions plus vertes

Heureusement, le monde s’éveille. Des alternatives existent, comme les emballages en verre et en aluminium qui reviennent en force. Les bouteilles végétales, ou encore mieux, le vrac et les recharges. Le chemin vers un emballage 100% durable est semé d’embûches, mais chaque petit changement compte.

Le message à retenir

En tant que consommateurs, notre pouvoir est dans le choix. C’est comme être au régime dans une pâtisserie : c’est difficile, mais pas impossible. En choisissant des produits non seulement Bio mais aussi responsables dans leur emballage on envoie un message clair : Le meilleur des produit Bio perd les 3/4 de son impact environnemental a cause de son p….. de flacon en plastique !

Je parle là, surtout des flacons à usage jetable. Ceux qui tapissent les rayons cosmétique de vos magasins Bio préféré. Il est là aussi à la source de ce nouvel océan de plastique.
Alors oui, si le diable s’habille en plastique, parfois la Bio aussi !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 réflexion au sujet de « LE DIABLE S’HABILLE EN PLASTIQUE ! »

  1. Apres avoir utilisé pendant des années le shampoing solide Gaiia et ensuite celui au tilleuls depuis longtemps également. Il se trouve qu a ma dernière commande le shampooing au tilleuls n avait ni la, même couleur, ni la même odeur. Il m a provoquée une violente chute de cheveux. Au début moyenne, après 3 shampoings, une chute de cheveux catastrophique avec des brûlures, inflammations sur tout le cuir chevelu.. qui a persistait bien après l arrêt du shampoing au tilleuls. Un certain Philippe collaborateur de Franck m a dit de plus utiliser ce produit. Pourtant auparavant ce shampoing utilisait pendant des années était inncroyable ! Je me suis plainte de la gravité des resultats. Trop de soude caustique utilisée ! On ne m a pas donné d’explication ! il paraît que je serais là seule à me plaindre. Philippe propose de me rembourser ma commande ! Qu il le fasse ! Voilà comment ce monsieur prend en considération ce qui m arrive. La seule chose qui me laisse perplexe pourquoi ne voulait t’il pas que j en parle à Franck Tout ça me parait bizarre ! Gaiia fabrique des savon et shampooing Bio écologique cela ne veut pas dire sans danger vu la réaction que j ai généré ! Je le regrette pour moi mais aussi pour franck confondateur de Gaiia, qui lui est une bonne personne..

    Répondre
Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00