Noix de Coco et Cocotier – Partie 1

L’eau de noix de coco !

Sur son étale, Shabir découpe la noix verte de sa main experte.

Chez Gaiia nous sommes “fan” de la Noix de Coco sauvage et nous utilisons son huile dans la confection de notre savon naturel. En Inde les anciens avaient bien identifiés les vertus multiples du Cocotier puisque son nom en Sanskrit, “Kalpa Vriksha” signifie “arbre qui fournit tout ce qui est nécessaire à la vie”.
Aujourd’hui je vais vous parler d’un autre sous-produit du cocotier qui est l’eau de noix de coco !

Délicieuse et vraiment organique
C’est une (bonne) habitude que j’ai prise il y a plusieurs mois : débuter la journée avec un bon “verre” d ‘eau de noix de coco !

Au départ j’ai adoré le gout, la texture, la sensation; puis j’ai aussi aimé l’idée : une exquise boisson d’une pureté et d’une qualité rare avec un “emballage” réellement biologique. On boit le liquide dans la noix qui est évidemment biodégradable et / ou recyclable !. Tout cela bien sur sans que les escrocs du marketing vert puissent revendiquer quoi que ce soit !

Pureté absolue
L’eau est extraite ou disponible dans la noix lorsque celle-ci est encore verte avant que la noix à proprement parle soit formée. A l’aide d’une machette on découpe une des extrémités jusqu’a atteindre la poche ou est stocké le précieux nectar ! Puis on déguste le breuvage DANS la noix…

La noix agit comme un véritable filtre a eau (cela prend 8 mois pour filtrer 250-300 ml d’eau !) : elle est pure et stérile. Cette eau est utilisée comme réserve d’eau douce par la noix elle même (car les cocotiers poussent essentiellement en bord de mer).

Votre serviteur démarre son apprentissage ! Attention ! la noix de coco est taquine : lourde, lisse, glissante ! Un léger manque de concentration et la machette peut ripper sur la main…

Richesse
En plus d’être délicieuse, cette eau est très digeste, très riche en sels minéraux et oligo-éléments (phosphore, potassium, magnesium, potassium, zinc, fer…). Comme sa concentration en électrolytes et la plus élevé dans ce qu’on trouve dans la nature, l’eau de coco est une excellente source de re-hydratation.

L’eau de coco a le même niveau d’equilibre électrolytique que notre sang. On peut même l’utiliser a la place du plasma lors de transfusions sanguines !

Désintoxiquante
Capacité d’éliminer les toxines : l’eau de coco est utilisée avec succès dans la désintoxication d’amalgames (les fameux plombages…). Ses acides gras sont capables de détacher le mercure déposé dans le tissu adipeux. Les acides aminés sulfureux fixent le mercure et empêchent sa redistribution. Grace à son influence sur l’échange sodium-potassium l’eau de coco stimule le processus d’épuration des cellules qu’elle peut désintoxiquer du mercure.

Un complement alimentaire 100% naturel aux vertues multiples…

A boire dans la noix !

Un bonheur de boisson !

Nous parlerons prochainement des autres sous-produits du cocotier.

10 réponses
  1. Philippe
    Philippe dit :

    Emilie, le cote ‘anti gueule de bois’ est certainement du a la capacite de re-hydratation de l’eau de coco… je n’ai pas (encore!) teste! lol
    Moi aussi je suis fan de l’huile… La crème plutôt pour la cuisine! Je vais faire un kit ‘Coktail + anti gueule de bois’ !

    Répondre
  2. Emilie
    Emilie dit :

    Et pourquoi pas les deux ! :)

    Merci pour ces infos sur la coco.
    Tout ce que je savais jusque là sur l’eau de coco c’est que c’est un anti-gueule de bois infaillible m’a-t’on dit ;)

    En tout cas j’adore son huile pour les savons et son lait pour les cocktails !

    Répondre
  3. swanee
    swanee dit :

    O…Lucky one !

    Nostalgique tout d’un coup… à voir ces noix de coco…mes iles me manquent ; (

    Vite vite emprisonnez les vertues de cette eau dans un savon…

    en lotion capillaire et visage, elle est extra …Give it a try !

    Répondre
  4. marie
    marie dit :

    bonjour Philippe,
    je vois que tu bois ton eau de coco à la paille et pas directement de la noix, et tu as bien raison… l’eau qui passe sur l’écorce tâche de façon indélébile les vêtements… certains de mes vêtements ont encore des souvenirs de mon dernier voyage en Guyane et de ma maladresse ;-)

    Répondre
    • Philippe
      Philippe dit :

      D’apres l’article de l’express, on comprends que les marges ne sont pas suffisantes… une nouvelle fois on constate que loqique financiere et nature sont incompatibles! En plus il faut savoir qu’en fonction de l atechnique d’embouteillage et de conservation l’eau de coco peut perdre enormement de son pouvoir original….

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.