nos savons surgras dans le monde

NOS SAVONS SURGRAS DANS LE MONDE !

Pains bénits.

PARFUMS DÉLICATS, EMBALLAGES SURANNÉS… LE SAVON NATUREL À L’ANCIENNE A RETROUVÉ SA PLACE DANS LA SALLE DE BAINS. ET SERAIT MÊME EN TRAIN DE SAVONNER LA PLANCHE AU GEL DOUCHE, JUGÉ TROP CHIMIQUE.

Ce sont par ces mots que ZINEB DRYEF journaliste à M L e magazine du Monde présente son article sur le retour en force du savon dans le supplément du Monde N°23 du 18/02/2017. Merci à Zineb pour ce très bel article avec cette superbe mise en avant des savons Gaiia. Un article très clair sur les qualités des savons à froid et des changements d’usages et de pratiques dans les salles de bains : La Slow Cosmétique, le Véganisme, la mouvance Zéro Déchet… Parce que la journaliste du Monde l’a fort bien compris, l’utilisation d’un savon naturel, sans prétrochimie n’est pas seulement un gage de bien être pour la peau, mais aussi une façon de préserver notre environnement en évitant toute forme de pollution tant au moment de la fabrication des savons que plus tard, dans leur utilisation quotidienne.

nos savons surgras dans le monde

Voici quelques extraits de son article :

LONGTEMPS, LA SAVONNETTE A EU MAUVAISE RÉPUTATION. Elle ne mousse pas, elle glisse des mains. se fendille en séchant, déshydrate la peau… Le gel douche semblait avoir remporté la bataille, la mention « sans savon » s’affichant même sur les flacons comme un gage de qualité. Et voilà que le pain de savon fait son retour. porté par l’engouement pour les cosmétiques simples, artisanaux. garantis sans produits toxiques…

…La saponification à froid. une technique ancestrale qui permet de produire des savons surgras et riches en glycérine végétale. « Ce type de savons se reconnaît a trois caractéristiques : la détergence (le savon lave), l’hydratation (il contient 8 a 8,5% de glycérine végétale) et le surgras (6 a 6,5% d’huile végéta/e reste a l’état d’huile) », explique Franck Peiffer, fondateur de Gaiia, qui écoule environ 10 000 unités par mois… Qu’importe la méthode de production : a condition qu’il soit végan, Cruelty Free et zéro déchet, le savon à l’ancienne n’est pas seulement hydratant. il répond aux préoccupations environnementales grandissantes du public. On découvre qu’on se tartine la peau depuis des années avec des produits chimiques néfastes pour notre santé et pour l’environnement alors qu’il existe une alternative simple : le savon de nos grands—mères », poursuit Franck Peiffer…

les savons tout doux Gaiia dans le Monde

L’article de ZINEB DRYEF est à lire dans son intégralité sur le site du Monde :
www.lemonde.fr/m-perso/article/2017/02/19/le-savon-en-odeur-de-saintete_5081970_4497916.html


0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.