C’est long, si long et un jour c’est bon

cure-gaiia-alep

Mais pourquoi c’est si long entre deux ruptures de stock !
C’est quoi cette « cure* » dont vous nous parlez tout le temps, à quoi ça sert ?

Pourquoi attendre entre quatre à six semaines avant de pouvoir vendre vos savons à froid.

1 – L’EVAPORATION
L’eau est nécessaire pour faire du savon, mais une fois réalisé, notre savon n’en à plus besoin. La période de « cure* » nous permet de laisser à l’eau le temps de s’évaporer au maximum.

2 – LE BONIFIER
Comme le vin et le fromage, les savons à froid se bonifient avec le temps. Les faire vieillir, c’est les faire durcir, c’est les rendre aussi plus doux pour la peau.

3 – PLUS RICHE EN MOUSSE
Nos savons seront aussi bien plus riche en mousse et crémeux au bout de six semaines que de quatre. Et pour les plus patients, si vous pouvez les garder chez vous au sec, à l’abri de la lumière, c’est au bout de six mois qu’ils s’exprimerons le mieux tout en étant encore plus dur et plus long à fondre.

Cette période de cure à la savonnerie est donc fondamentale pour obtenir un bon savon à froid, doux, hydratant et surgras. Nos savons demandent beaucoup de temps et de patience pour délivrer au final un soin lavant d’une grande qualité dermatologique et environnementale.

*Cure : Période de séchage à la savonnerie juste après la fabrication des savons à froid sur des étagères aérées dans une salle spéciale.

 

cure-gaiia

Comment laver son visage avec un savon à froid !

gaiia-visage-650

Nous avons parfois quelques questions sur ce sujet, du coup, puisqu’il parait qu’un dessin vaut mieux qu’un long discours, je me suis fait plaisir :-)

Dermato sceptique* ? Gaiia vous offre un savon à froid !

*Dermato sceptique / définition :

Dermatologue niant l’existence et l’efficacité des savons à froid. Tout professionnel de la peau prescrivant ou conseillant l’utilisation de gels douches et shampoings liquides synthétiques, pétrochimiques aux substances avérées dangereuses, allergènes et irritantes pour la peau.

Message à tous les Dermatos sceptiques de France :

Ceci n’est pas un code promo ou une offre spéciale de période de solde, ce message s’adresse uniquement à tous les Dermatologues de France qui par leur ignorance sur le sujet des savons à froid, perpétuent mythes, légendes et contre-vérités au seul bénéfice du lobbying des produits lavants synthétique et pétrochimique !

doux-franck

A vous tous, Dermatologues plus ou moins sceptiques, je m’engage à vous offrir un savon à froid surgras Gaiia afin que vous puissiez faire un test par vous même et enfin découvrir et ressentir sur votre peau ou celle d’un de vos patients,  les bénéfices de la saponification à froid.

Joint à ce « surgracieux » cadeau, vous trouverez une fiche à remplir (voir ci-dessous) qui conclura votre test et nous permettra à tous d’avoir un retour d’expérience à analyser.


questionnaire


Alors futurs amis dermatologues, vous êtes curieux, vous avez à coeur d’apporter un soin lavant sain et durable à vos patients et vous désirez en savoir plus sur nos savons surgras à froid, leur composition 100% naturelle, leur mode de fabrication et leurs bienfaits, nous vous proposons de vous envoyer un savon surgras Gaiia pour que vous puissiez faire des tests.
Contactez-nous :


Savons Gaiia
602 Chemin de la Jeannette
26120 – Chabeuil

09 80 68 41 01
contact@gaiia.fr


Quel rapport entre un chirurgien, un pianiste et un magicien… Leurs mains et nos savons à froid surgras !

Josep-Ma-Rosell-pict

In mano veritas

Ces dernières années, J’ai beaucoup parlé de l’utilisation spécifique de nos savons à froid pour le visage, la toilette intime ou les cheveux. Mais je n’ai jamais vraiment abordé le rôle d’un bon savon surgras à froid pour un entretien optimum des mains. Je ne parle pas d’hygiène, la chose est entendue, je parle là d’un véritable soin hydratant et nourrissant.

La récurrence de commandes de certains clients Gaiia dont je connais la profession m’a intrigué et puis je me suis souvenu d’un échange avec un grand utilisateur de notre savon le très doux, un magicien français exerçant ses talents au Japon où il est en passe de devenir une véritable star.

Ses mains sont son outil de travail. Spécialisé dans le « Close Up » (des manipulations proches des spectateurs) la moindre corne ou crevasse sur ses mains ou sécheresse de peau peut nuire à la réalisation de son tour. Il en prend donc grand soin avec nos savons surgras. La glycérine naturellement contenue dans nos savons, combinée au surgras apportent l’hydratation et la douceur dont ses mains on besoin, idem pour le chirurgien et le pianiste !

C’est vrai pour chacun de nous en hiver, avec le retour du froid, nos mains sont mises à dure épreuve. Déshydratation, gerçures, engelures, alors si en plus votre profession implique que vous vous laviez les mains plusieurs fois par jour avec des produits liquides synthétiques irritants et asséchants, c’est la « cata » !

Ma petite astuce à moi !

Personnellement, sur mon bureau j’ai toujours des petits bouts de savons surgras que je manipule. De temps en temps, je m’en passe sur les mains que je frotte ensuite énergiquement et croyez moi, j’ai les mains toutes douces tout le temps :-)

bureau-gaiia

En conclusion, prendre quotidiennement soin de ses mains avec un savon à froid surgras est une base, mais en hiver et selon votre métier, il faut protéger vos « mimines » des agressions du froid et de la pluie avec des gants tout chauds et surtout les hydrater et les nourrir régulièrement avec des huiles ou des beurres végétaux. Aie ! Voilà que je commence à écrire comme une conseillère beauté « Grazia » ou « Marie-Claire » ! Qui que tu sois, sort de ce corps de barbu et lave toi les mains !


Source photo du haut: Josep Ma. Rosell


Pourquoi nous ne voulons pas de label Bio

no

Dans un monde normal…

Dans un monde normal, un honnête homme n’a pas à déambuler dans la vie affublé d’un t-shirt imprimé en gros caractères Helvetica Neue : « JE SUIS UN HONNETE HOMME, VOUS POUVEZ ME FAIRE CONFIANCE » !

Dans un monde moral…

Dans un monde moral, nous n’aurions pas à signifier que l’on fait bien des choses et qu’on tend à les faire bien, ce serait une évidence.

Dans un monde humble…

Dans un monde humble, l’artisan livrerait sa tâche quotidienne. Tout le monde saurait que de part sa fonction et l’humaine dimension de son oeuvre, il ne trahirait jamais la matière au bénéfice du matériel.

Dans un monde glorieux…

Dans un monde glorieux, nous serions tous les héros d’un quotidien simple où nous aurions le pouvoir de changer le monde, celui d’être des « Bruce Willis », des « Han Solo », des « Pierre Rabhi », des « Claude et Lydia Bourguignon »… aptes à sauver la planète en de multiples répétitions, à nos rythmes, simplement avec les cinq prochains euros de notre porte monnaie et de notre libre arbitre retrouvé.

Dans un monde réaliste…

Dans un monde réaliste, nous interdirions toutes les productions dangereuses pour la santé et l’environnement, sans aucune putain de concession, et je devrais jeter mon iPhone et mon Imac aux orties tant que leur production restera sujette à caution !

Dans un monde Bio…

Dans un monde Bio, tout serais 100% bio parce qu’il n’y a pas d’autre choix, pas d’autre voie. Dans un vrai monde bio, l’humanité, la faune et la flore aussi auraient une vraie place,  bien au centre. L’humanité oeuvrerait pour elle même, dans sa globalité, sans restriction et le seul sanctuaire, la seule divinité serait notre terre.

Dans un monde logique…

Dans un monde logique, il n’y aurait ni Dîme, ni Gabelle, ni redevance à payer pour prouver que l’on produit de la qualité puisque tout le monde y serait tenu par conviction et / ou éducation.

La politesse sauve le monde mais les concessions elles, oeuvrent à sa destruction quand la raison nous fait écrire poubelle sur une poubelle et jamais trésor sur ce qui fait la vie.

Non, nous n’avons pas besoin de label Bio, parce que nous le sommes vraiment et que nous sommes bien plus encore !

les savons à froid plus «Eco-friendly» que les gels douches en 7 points !

tahiti-savon

Pourquoi les savons à froid sont-t-ils les meilleurs amis de la planète :

1 – MOINS D’ÉNERGIE

La production d’un savon à froid est extrêmement frugale en dépense d’énergie. Pour sa réalisation, nous utilisons de l’électricité pour amener à l’état liquide les beurres et les huiles solides puis pour le mélangeur (mixeur). Tout le reste de la production est réalisée à la main, découpe, tampon, mise en boite…

2 – DES INGRÉDIENTS NON POLLUANTS

Aucun des ingrédients utilisés dans nos savons à froid n’est polluant pour les nappes phréatiques, les cours d’eau et plus globalement la planète, que se soit au moment de la fabrication ou de l’utilisation puisqu’ils sont 100 % biodégradables. Les savons à froid ont donc un impact biologique nul. Indépendamment de leurs qualités pour la peau, les matières premières utilisées pour fabriquer nos savons sont toutes renouvelables et durables.

3 – PAS DE DÉCHETS

Les chutes de savons issues de nos productions ne sont jamais jetées, mais offertes, vendues à petit prix ou recyclées.

chutes-savon

4 – DES EMBALLAGES RECYCLABLES

Nos emballages en carton sont facilement recyclables ou biodégradables, ils contiennent très peu d’encre et cette encre est végétale. Certains savonniers à froid utilisent même uniquement une bague en papier.

5 – PLUS ÉCONOMIQUE

Un savon à froid de 100g peut selon certaines conditions* durer aussi longtemps qu’un gel douche de 300ml. Il est donc plus économique à l’usage qu’un produit liquide. En outre ces savons sont aussi des produits 5 en 1 qui permettent de nettoyer le corps et le visage, qui peuvent servir de shampoing ou de savon à barbe et sont parfaits pour la toilette intime.

*Ne pas les utiliser sous l’eau courante et les laisser reposer au sec entre chaque lavage.

6 – MEILLEURS POUR LA SANTÉ

Nos savons ne contiennent aucun conservateur, aucun perturbateur endocrinien, ni aucune substance irritante. Ils chouchoutent votre peau grâce à la glycérine naturelle (hydratante) et au surgras qui apporte la douceur.

7 – PAS DE PESTICIDES ET UNE DÉMARCHE ÉCO-RESPONSABLE

La quasi totalité des savonniers à froid utilisent des huiles bio, sans pesticides, parfois des huiles régionales cultivées au plus près des savonneries. La plupart n’utilisent pas ou plus d’huile de Palme pour des raisons éthiques et ceux qui le font encore, la choisissent bio issue de filières responsables. Seules certaines huiles incontournables impactent le bilan écologique des savons à froid à cause du transport de leurs lieux de récolte et de production à la savonnerie, exemple : l’huile de Coco et le beurre de karité.

hommes-savon

En conclusion, les savons à froid vous lavent en douceur sans laisser de flacon en plastique derrière vous tous les 300ml, soit environ un bouteille par mois pour une personne. Les flacons et bouteilles en plastique créent plus de déchets et contrairement aux idées reçues, elles sont extrêmement difficile à recycler et très gourmandes en énergie et ressource à produire et à transporter. Avec un gel douche / shampoing liquide, nous avons tendance à utiliser beaucoup plus d’eau et de liquide que nécessaire. Dernier point et non des moindres, les gels douches et shampoing liquides sont bourrés d’ingrédients polluants, irritants quand ils ne contiennent pas en plus des perturbateurs endocriniens !

Sauvons notre peau, sauvons la planète, utilisons du savon à froid !

Prennez soin de votre nouveau tatouage avec un savon surgras très doux !

tattoo

J’ai été frappé dernièrement par le nombre de personnes tatouées dans mon entourage. En France, parait-il, un français sur dix serait concerné… Je vois tous les jours sur Facebook de plus en plus de tatouages sur les photos de profil des « liker’s Gaiia ». Du coup cela m’a donné envie d’en savoir plus sur l’entretien quotidien de ces tatouages tous neufs. J’ai même découvert quelques marques qui se sont lancées dans la cosmétique et les soins spécifiques aux tatouages.

Je suis un gros beau barbu non-tatoué et je ne pense pas le faire un jour, cependant, je suis très attiré artistiquement par les symboles old school, les designs minimalistes et les motifs japonais traditionnels. Je découvre tout doucement un monde d’une richesse artistique incroyable qui dépasse le cliché simpliste du « biker » et du tatouage ethnique.

old-school

J’ai tenté de faire une synthèse des bonnes pratiques de soins, n’hésitez pas à me reprendre amis tatoués !

Soins de tatouage, quelques conseils :

Prendre soin de son nouveau tatouage est essentiel pendant les premières semaines. Un mauvais entretien peut occasionner des cicatrices ou des pertes de pigment. Votre tatoueur vous conseille généralement de suivre quelques règles de base et de respecter un petit protocole avec des produits doux pour nettoyer correctement ce qui, au début, est tout de même une petite « plaie » assez sensible.

1 – Jamais au soleil et pas de grattage !

La toute première règle est, une fois votre pansement enlevé, de ne jamais exposer votre tattoo au soleil tant que la cicatrisation n’est pas terminée, environ 5 semaines. Ne vous grattez pas non plus même si les démangeaisons sont importantes cela risquerait d’altérer le tatouage.

2 – Comment prendre une douche avec un nouveau tatouage ?

L’utilisation d’un produit lavant doux, non irritant, pas trop décapant est une base souvent conseillée par les tatoueurs. Il existe quelques marques ultra spécialisées, mais là encore, un savon surgras à froid reste le produit le plus adapté.

Faites attention à ce que l’eau ne soit pas trop chaude et ne positionnez pas le jet d’eau directement sur votre ouvre d’art, faites la glisser tranquillement dessus. Frotter votre savon doux sous l’eau entre vos mains, puis savonnez votre tatouage en le massant délicatement. L’utilisation d’un gant de toilette ou même d’une éponge n’est pas conseillé, cela risquerait d’enlever des pigments encore frais. Veillez à ne pas rester trop longtemps sous la douche pour ne pas trop exposer votre tout « new tattoo » à la vapeur et à l’eau.

Pour vous essuyer, tapotez vous avec une serviette propre et ne vous frottez pas. Jusqu’à ce que votre nouveau tatouage soit complètement cicatrisé, évitez de le submerger complètement dans l’eau. Donc, ni piscine ni bain pendant cette période.

3 – Hydrater, protéger et nourrir

La dernière étape est tout aussi importante que la phase de nettoyage, maintenant que votre savon surgras à froid vous à laissé une légère pellicule de glycérine naturelle sur la peau, il s’agit de lui assurer un maximum de protection. Appliquez un bon hydratant est essentiel, comme de l’huile végétale d’Amande douce par exemple, elle ne laisse pas de résidus gras et elle est riche en vitamine A. Ou, de l’huile de jojoba, de Rose musquée ou même simplement de l’huile d’Olive aux propriétés hydratantes, anti-oxydantes, anti-fongique et anti-bactérienne.

Bon, je vous laisse je vais me faire tatouer un savon à froid sur l’épaule :-)


– Source Tatouages : Les deux magnifiques tatouages en photo appartiennent à Geoffrey B. créateur de la marque d’huiles pour barbe : cavabarber.fr


UNE NOUVELLE FORMULE ENCORE PLUS DOUCE POUR NOS SAVONS SURGRAS A FROID !

new-formule-gaiia


Les savons Gaiia font leur rentrée avec une nouvelle robe plus lisible, qui permet de distinguer du premier coup d’oeil nos savons surgras neutres de nos savons parfumés aux huiles essentielles. Mais surtout et c’est là la grande nouveauté : une nouvelle formule composée d’huiles végétales d’Olive, de Son de Riz, de Noix de Coco et de Ricin.

Une nouvelle formule de savon à froid encore plus douce pour la peau qui nous à pris quelques mois et de nombreux tests dans la quête du parfait dosage.

Plus doux tu meurs ! *

* Exclamation prêtée à George Abitbol, l’homme le plus fort du monde :-)  george-abitbol.fr/

En reformulant nos savons, nous avons fait le choix de l’ultra-douceur, cette douceur que beaucoup d’entre vous ont plébiscité au cours de nos échanges. Votre volonté, tout comme la notre étant de bénéficier, au delà d’un savon, d’un parfait soin lavant dont les premières vertus seraient la douceur et l’hydratation.

Une formule de savon surgras encore plus douce aussi pour la planète, car même si la provenance de notre huile de Palme (Amérique du Sud) était irréprochable et ne participait pas à la déforestation de l’Indonésie, notre conviction personnelle sur le sujet nous à poussé à remplacer cette huile par l’huile d’Olive et nous sommes très très fiers du résultat !

Certains d’entre vous ont pu tester nos nouvelles formules en « exclu » cet été et nous remonter leurs premières impressions qui ont été très positives ! Alors profitez vous aussi dès maintenant de l’ultra douceur Gaiia !

 

Utiliser du savon surgras pour soulager les piqures de moustiques, ça marche !

savon-gaiia-moutique

Encore une petite astuce d’été si comme moi vous êtes un aimant à moustique et que vous voulez lutter efficacement contre les démangeaisons de ces satanées piqures : utilisez du savon sec !

il suffit de frotter un morceau de savon sec ou à peine humide sur une piqûre de moustique pour vous soulager et vous sentir mieux instantanément. J’utilise cette méthode de façon intuitive depuis des années avant de me rendre compte que c’était un vieux remède de grand-mère. Décidément le Savon à Froid est le compagnon idéal de nos vacances, il n’encombre pas notre trousse de toilette, il nous hydrate et il soulage les piqures des vilains « mosquitos » !

Par-contre, ne me demandez pas comment ça marche, je n’en ai aucune idée, mais ça marche :-)

Le Dr Bronner avait raison, « What a magic soap ! »

Source photo: http://www.wikihow.com/

 

Les cheveux d’Audrey !

shampooing

A la base, Audrey nous a fait part de son retour d’expérience concernant son protocole shampoing avec un savon à froid Gaiia au travers d’un commentaire, nous nous sommes dit que son chouette témoignage méritait carrément un article…


Bonjour, à tous,

J’aimerais vous apporter mon témoignage sur 2 mois d’utilisation exclusive de l’UNIQUE, en particulier sur les cheveux.

Quoi? Se laver les cheveux au savon… Surgras en plus, mais elle est folle!

Que nenni, vous allez voir: Situation initiale, intérieur jour : Je ne colore pas mes cheveux, n’avais pas utilisé de sèche cheveux / lisseur depuis 2 ans, et avais complètement éliminés les silicones depuis 2 semaines.

Jusque là, comme beaucoup, 1 jour sur 2, c’était un shampooing > après-shampooing > soin sans rinçage. Point important, j’avais vécu 18 mois dans un désert extrêmement chaud et humide à la fois, j’étais rentrée en France en plein hiver, mes cheveux l’ont pas très bien pris. Depuis 6 mois ils étaient donc secs et franchement moches. Même en doublant l’application du soin, en tentant un masque à l’Huile de Coco pure… Moches, je vous dit!

argile-3
Il m’a fallu EXACTEMENT 4 shampooings au savon ‘UNIQUE’ à l’Argile, pour retrouver des cheveux lisses, souples et brillants comme il n’avaient plus été depuis longtemps. Très vite, mes shampooings se sont naturellement espacés, et surtout j’ai remarqué que mes cheveux regraissent différemment: Au lieu d’avoir une bonne couche huileuse sur les racines, il semblerait que les premiers cm de cheveux ABSORBENT le sébum… l’effet est très différent.

Le petit défi – sinon c’est pas drôle, a été de trouver la bonne manière de procéder. Eh oui, on ne lave pas ses cheveux au savon comme au shampooing, au risque se rendre compte, une fois secs, qu’ils sont poisseux et mal nettoyés. :(

Après quelques ratés, ma technique désormais (pour cheveux moyennement épais mais nombreux, ondulés, au dessus de l’épaule) c’est de faire mousser le savon dans ma main et de glisser mes doigts sous les longueurs, sur le cuir chevelu en plusieurs « zones ». 2 shampooings comme toujours puis RINCAGE SOIGNEUX à grande eau (c’est à dire en décollant les masses pour bien rincer partout). Ca demande à peine plus de temps qu’avec un shampooing classique une fois qu’on a le coup de main et le résultat en vaut la peine.

Un autre point déroutant qui mérite d’être abordé: Une fois lavés et rincés à l’eau, les cheveux semblent rêches. Ca m’a fait un peu peur.. environ 30 secondes…
Jusqu’à ce que je rince avec 1/2L d’eau enrichie du jus d’1/2 citron (bio!). Au moment où ce mélange touche les cheveux, c’est comme une cascade d’après-shampooing : ils sont instantanément lissés! (T’es impressionnée, Liliane-parce-que-je-le-vaux-bien?)

Simplement incroyable!!

Enfin et pour des raisons évidentes de somnolence des lecteurs, je ne ferai que mentionner l’excellent résultat de l’Unique employé en tant que savon corps, visage, intime et crème à raser. Le seul bémol serait le démaquillage des yeux. C’est du savon. Ça pique… et bien comme il faut!

Bref, un grand merci à vous de m’avoir apporté ce que j’appellerai la SOLUTION IDEALE: Un produit unique, simplement efficace, tout bêtement sain, pour une trousse de toilette super réduite sans sacrifier le bien-être. Tout ça en encourageant une fabrication artisanale, douce et peu polluante… Le rêve atteignable de la sobriété heureuse!

Bien joué! ;)

Commentaire d’origine d’Audrey : http://la-grande-vague.fr/woocommerce/savons-naturels/gaiia-un-savon-naturel-5-en-1/