Aujourd’hui, c’est le premier jour de l’été, mais il fait un temps d’automne, c’est le jour de la musique mais j’ai cassé mon ‘Teppaz‘, le jour ou même les non-passionnés de ballon rond restent médusés devant tant d’égarements et d’étrangetés médiatique, le jour où on découvre une caricature de soi habillé en femme sur un blog (du coup j’en ai perdu mon humour), le jour de l’après « dead-line » du 20 juin, le jour où notre site devait ouvrir ses portes et proposer au monde dans un déchainement d’enthousiasme rarement égalé les savons naturels Gaiia mais plouf patatra, pas d’ouverture, pas de savons, bref, ce devait être un jour de M….

Mais il n’en est rien!

Demain c’est annoncé il fera vraiment beau, certains dans le sud continuent de lécher leurs blessures mais ont prouvé encore une fois la belle solidarité qui nous unit face au pire. Bob Dylan fait une tournée en France, Laurent lavera plus Blanc (presque un titre pour l’Equipe Mag ça), le dessin de moi en fille était une blague de Laure (une amie dessinatrice parfois d’un humour énigmatique et brutal) et ce retard d’ouverture non voulu, pas décidé, subit, s’est révélé être une chance.

La chance d’éviter de petites erreurs de formules (colorants naturels trop fragiles). La chance de voir une équipe comme la « Dream-Team » nous trouver une super accroche, et nous faire avancer dans notre projet en soulevant quelques lièvres. (Plus une énorme surprise à venir en terme de communication). Pour ne citer que ces chances là…

Alors oui, aujourd’hui je ne saurais donner de date pour le démarrage de Gaiia, d’ailleurs je ne veux plus en donner  même si Philippe et moi savons bien que c’est imminent. Ce retard n’est pas si grave en soi, les dates que les hommes donnent n’ont pas toujours valeur de couperet vengeur, le monde ne vas pas s’écrouler, se replier sur lui même et imploser de détresse parce que les savons Gaiia ne sont pas sortit le 20 et 21 juin 2010.

Notre projet vas enfin bientôt voir le jour, transporté jusqu’ici par une belle energie, alors fêtons dignement le retour de l’été…

18 réponses
  1. Gloub
    Gloub dit :

    Ah ben si la liste est toujours ouverte… Une si belle invitation ne peut se refuser !
    Luléa : oui, se serait très instructif de comparer les essais. Ca pourrait bien faire l’objet d’un article ça, avec chacune une petite mise en situation illustrée des savons. Je ne rivaliserai pas avec la technique de Ka Fée mais il pourrait y avoir des idées surprenantes, non ?

    Répondre
  2. Luléa
    Luléa dit :

    Han mais c’est super, ça de pouvoir tester pour vous ! J’ai encore plus hâte de découvrir toute la gamme !
    Gloub, je te raconterai, voir même nous pourrons comparer nos tests ! ;-)

    Répondre
  3. Franck
    Franck dit :

    @Swanee: la symbolique c’était ouvrir le premier jour de l’été, mais en réalité il ni y a pas de mauvaises dates pour ouvrir son e-commerce, il n’y a que des mauvais produits ;-)

    @Gloub: La liste est déjà faite pour que nos amies « savonnières » puisse les tester et dire honnêtement ce qu’elle en pensent… (mais elle peux s’élargir)

    Répondre
  4. swanee
    swanee dit :

    Oui il faut positiver!
    Au fait, Y a t’il une bonne date pour l’ouverture d’une e-shop en général?
    20/21 juin, était-ce une date symbolique pour la team?
    Le monde attendra. Ce temps, ne peut être considéré comme un retard mais plus comme un temps d’ajustement à plusieurs niveaux pour satisfaire au mieux.
    Bonne continuation.

    Répondre
  5. Franck
    Franck dit :

    Les essayer, pas de problème Luléa, nous avons même prévu d’envoyer une dizaine de colis d’échantillons à nos blogueuses préférés pour partager ce moment et scoop, t’en fait partie!

    Répondre
  6. shizen
    shizen dit :

    Je crois que Gloub a tout dit !
    En tout cas, nous, on vous attend et cela peu important le temps qu’il vous faudra :) Je sais que c’est et que ce sera un beau projet !

    Répondre
  7. Gloub
    Gloub dit :

    Belle réflexion. Les dates servent à nous stimuler, nous faire avancer… Mais ne sont que des jalons, et s’ils sont mal posés, le projet reste bancal.

    De petites et grandes avancées de votre côté, et des encouragements (encore) de la part de vos lecteurs assidus, même s’ils ne prennent que très occasionnellement la plume virtuelle. Soyez sûrs qu’ils sont à l’affût et bien impatients de voir vos merveilles !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.