Pour un jardin sans arrosage !

L’excellent livre « Pour un jardin sans arrosage » d’Olivier Filippi est une de nos lectures d’été, comment créer un jardin sec sans arrosage ? Cela fait deux ans que nous tournons autour de ce sujet et l’ouvrage de O. Philippi vas nous aider à formaliser tout ça. Un chantier à penser dès maintenant pour choisir les plantes que nous planterons au printemps prochain.

« Pour de nombreux jardiniers, la sécheresse est devenue une préoccupation majeure. Les restrictions d’arrosage fréquentes, la prise de conscience que l’eau est une ressource précieuse, inscrivent le jardin dans une perspective nouvelle.

Créer un jardin sans arrosage est non seulement possible, mais extrêmement gratifiant. En jardinant avec la sécheresse, on peut réaliser un jardin remarquable, à la fois beau et original. La principale difficulté réside dans le peu d’informations disponibles : ce n’est pas tant la sécheresse qui est un problème mais la méconnaissance des plantes et des techniques adaptées. Pour aider les jardiniers à évoluer vers une pratique nouvelle du jardinage, Clara et moi menons, depuis de nombreuses années, une recherche approfondie sur les plantes tolérant la sécheresse. Dans ce livre je vous propose une aide concrète en partageant notre expérience, près de vingt ans de travail quotidien avec les plantes pour jardin sec. »

L’auteur possède une Pépinière à Meze dans le Languedoc, et un site internet avec pleins de conseils de plantation, une vrai mines d’informations.

3 réponses
  1. Franck
    Franck dit :

    @Shizen : Oui, j’ai raté le film de Coline Serreau, mais grace a la carte des solutions de leur site j’ai trouvé un AMAP juste à coté de chez moi…
    http://www.solutionslocales-lefilm.com/cartes-des-solutions

    J’en parlerais de tant en tant au fur et a mesure de l’évolution de notre projet. Le jardin sec outre son coté éco-responsable peut être aussi trés beau. Nous avons commencé l’année dernière avec des rocailles et des plantes aromatiques type lavande, romarin, thym… C’est beau, pas besoin d’arrosage (ou trés peu) c’est bon et militant !

    En fait c’est en parlant de ça que je me rend compte que notre démarche est plutôt globale et que les savons naturels c’est pas un hazard ! Le crottin de notre jument et de notre poney est utilisé par un gars qui cultive un grand potager « Bio » à coté de chez nous, notre prochain chantier à court terme est la mise en place de composteurs… Dans la même démarche, mes fauteuils éco-design Staukwood.

    Mince on dirait que je suis devenu un foutu écolo alors qu’avant j’étais un graphiste des villes ! ;-)

    Répondre
  2. shizen
    shizen dit :

    Je ne connaissais pas les techniques de culture sans arrosage avant de mes découvrir en lisant le livre issu du film « Solutions locales pour un désordre global » (que je conseille en passant).
    Je trouve ça formidable comme technique, et c’est vrai qu’il serait intéressent que cela se développe dans le monde agricole.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.