vague-verte
Voila une autre phrase que j’entends beaucoup en ce moment. Alors je vais tenter rapidement d’expliquer les événements qui depuis plusieurs années nous on menés Philippe et moi sur la voie du savon naturel.

La première fois que nous avons évoqué la possibilité et le désir de faire du savon avec Philippe remonte à plus de 15 ans. C’était à l’époque ou nous travaillions sur notre marque « Câlin d’Amour », et dans notre dossier de presse nous évoquions déjà la notion « d’entreprise citoyenne » parce que nous voulions reverser une partie de notre chiffre d’affaire à des oeuvres caritatives. A cette époque, nous sommes passés pour des farfelus, alors qu’aujourd’hui de nombreuses entreprises se revendiquent « citoyennes » et participent à des projet comme 1% de son CA pour la planète (entre autres).

A cette époque donc, nous voulions créer un savon didactique pour inciter les enfants à se laver. Notre idée était de mettre un objet (une surprise) à l’intérieur de chaque savonnette pour inciter l’enfant à se servir du savon (donc de se laver sans rechigner et avec plaisir). Nous voulions appeler cette collection « Petit Câlin d’Amour ». Cette idée est resté au stade embryonnaire.

Il ya 6 ans, presque 7 nous avons participer à un projet « Tridosha Expérience » visant à faire connaitre les principes de la médecine « Ayurvedique » en France.

C’est en 2009 lors d’un passage de Philippe à Valence que l’envie de travailler avec des savons nous est revenue. En réalité, pendant toutes ces années nous évoquions souvent le sujet, mais sans donner de suite. Philippe avait donc en 2009, dans ses bagages des savons fabriqués en Inde, pas les savons Indiens classiques que nous utilisions depuis des années comme le savon « Mysore » ou « Chandrika« , mais des savons transparents avec des inclusions de formes et de couleurs à l’intérieur, des savons qu’on appelle « Melt and Pour ». Ce sont des savons à base de glycérine, et c’était là tout notre problème. La glycérine naturel étant très cher, tout ces savons sont en général réalisés a base de glycérine industrielle de synthèse. De notre coté nous voulions faire des savons naturels, donc l’accumulation de produits chimiques dans les savons « Melt and Pour » nous à tout naturellement conduits vers la création de notre propre Savonnerie afin d’élaborer le / les savons qui nous convenaient.

Donc nous ne surfons pas sur une vague, nous sommes la vague…

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.