A l’occasion de la première rencontre de Savonniers à Froid (le Beyond Soap) Michel, savonnier et auteur d’un ouvrage sur les huiles végétales qui fera certainement référence m’avait spécialement concocté un savon rien que pour moi ! Je salivais à l’énoncé des ingrédients : huiles végétales de bourrache et d’onagre / Huiles essentielles de Camphre et de Sarriette. Mais voilà, le bougre l’avait oublié dans sa savonnerie et je restais là, pantois, désolé et chafouin comme un môme à qui l’on avait promis un cadeau qui n’arriverait jamais.

Mais les hommes d’honneur n’ayant qu’une parole, Michel fut prompt à m’envoyer mon savon. Mes savons devrai-je dire, car ayant décelé en moi le collectionneur, j’ai reçu deux savons avec ce petit mot :

« J’ai pensé que tu n’oserais utiliser cette oeuvre d’art pour la tester donc tu as eu droit à deux exemplaires. Michel. »

Lors du Beyond Soap ce savon était accompagné d’une explication retranscrite sur le blog de Swanee, il s’agit du personnage en incrustation sur un des savons, Kokopelli :

« Un savon à base de bourrache et d’onagre , sous forme du  symbole Kokopelli… un personnage mythique souvent représenté comme un joueur de flûte. Kokopelli était une image de la mythologie des Indiens Anasazi, symbole de fertilité, de joie, de fête, de longue vie. C’est aussi un ménestrel, un esprit de la musique, un conteur, un voyageur de commerce, un faiseur de pluie, un guérisseur, un professeur, un magicien farceur, un séducteur, un fertilisateur (il a d’ailleurs aussi comme autres noms « le Casanova Anasazi » ou « Casanova of the Cliff Dwellers » car il est parfois représenté avec un attribut mâle d’une taille exagérée). »

Je ne sais pas comment je doit le prendre… En tout cas je le teste depuis trois jours et j’adore son odeur de Camphre et de Sarriette dosée juste comme il faut, mon corps te dit merci petit savon !

J’en profite pour vous montrer d’autres savons offerts par des savonniers amis que je ne peux me résoudre à utiliser tant j’aprecie leurs présence et leurs parfums dans mon bureau…

Un savon de Ka fée.

Deux savons de Marie.

Un savon de Maud.

Un savon de Raphael.

En avant première et après les avoir testés, voici notre sélection d’éponges naturelles de Méditerranée bientôt disponible en exclusivité sur notre e-shop !

Une petite éponge très fine et vraiment ultra douce spéciale pour la toilette des bébés, pour se démaquiller ou pour l’application de cosmétiques.
Dimension : Environ 9 cm x 3,5 cm.

Une éponge de bain grand modèle de qualité supérieure et à forte resistance (dure des mois sans se déchirer). Un modèle adapté au bain des adultes. Cette éponge est trés agréable et absorbante.
Dimension : Environ 13 cm x 16 cm.

Une autre éponge de bain plus petite avec une texture moins serrée.
Dimension : Environ 11 cm x 8 cm.

Cette éponge peut aussi bien être utilisé humide pour le bain que sèche pour un effet légèrement grattant / exfoliant grâce à sa texture particulière.
Dimension : Environ 11 cm x 15 cm.

Un savon naturel Gaiia + une éponge naturelle = un vrai soin cosmétique lavant !
https://www.gaiia-shop.com/categorie-produit/eponges-naturelles/

C’est depuis quelques jours mon nouveau livre de chevet, enfin un bouquin sur les huiles qui bouscule les idées préconçues et la pensée unique !

Pour vous donnez une idée du contenu voici le texte du quatrième de couverture :


Les huiles végétales – qui représentent un tiers de notre alimentation et sont omniprésentes dans les produits cosmétiques – sont déterminentes dans nos rapports, bons et mauvais à la santé. Cet ouvrage propose un concept original pour les appréhender. La méthode pratique d’utilisation des huiles passe par une explication claire des fonctions, créant ainsi une nouvelle approche méthodologique pour ces produits naturels essentiels.
300 références botaniques complètes précicent les variétés et confirment l’approche scientifique.

Un ouvrage pratique et engagé pour la défense d’une hygiéne de vie, un outil pour comprendre, expliquer les enjeux et les dessous d’un systeme :

– Histoire, définitions, botanique, étymologie, fabrication, transformation : des bases indispensable.
– Plus de 200 huiles végétales et 40 macérâts huileux.
– Un guide d’utilisation en fonction des effets recherchés ou des troubles à soulager.


L’auteur, Michel Pobeda à travaillé dans le négoce international des huiles, ils les à triturés pour en étudier les applications en cosmétique, nutrition et savonnerie.

Un livre à découvrir d’urgence / Editer chez Marabout / En vente chez Amazon ICI…

Une petite photo de l’artiste réalisé par Anthony et un lien vers le site des huiles de Michel : huile.com

Sous l’impulsion de Michel et de Swanee deux grands Saffeurs* devant l’éternel…


* Saffeur

Adjectif masculin singulier (Qui n’existe pas encore dans les dictionnaires)
1  – Relatif à la fabrication et au commerce du savon obtenu à froid par l’action d’une base sur un corps gras.
Nom masculin singulier (Qui sera un jour dans les dictionnaires)
2 – Savonnier qui fabrique et vend du savon à froid.


Une rencontre informel entre Savonniers à Froid, blogueuses et acteurs du métier était organisé juste apres le salon « Beyond Beauty », suivit d’un petit concours sympathique entre Saffeurs, Le Beyond Soap : Créer un savon spécialement pour l’occasion !

Petit 1 – Vu que les photos prisent de la soirée avec mon iPhone sont pitoyables et que Ka fée est venu avec son magnifique Canon 550D.

Petit 2 – Vu que Ka fée à déjà publié un super reportage sur la soirée et la présentation des savons avec tout pleins de photos réussies.

Petit 3 – Vu que je ne pourrais en dire plus, ou le dire mieux, je vous invite à aller voir son article directement sur son site : www.soapsession.com/blog/

Mises à jour du 19/09 :
Swanee aussi à écrit un article trés précis sur cette réunion : Voir son blog ici / www.byswanee.blogspot.com

Mises à jour du 23/09 :
Marie nous raconte les souvenirs de la soirée sur son site : secrets-cosmetiques.com

Et Kafée m’a gentiment accordé la permission de publier quelques photos de la soirée :

1 – Un des gagnants de la soirée : Le savon de Raphael.
La tour Eiffel est peinte à la main avec du beurre de cacao sur du papier sulfurisé et tatoué sur le savon lors de la saponification !

2 – L’autre savon gagnant, celui de Swanee (envoutant).
Basé sur une boisson Antillaise « le décollage » à base de Rhum, lait de Coco, Citron vert et sucre de canne !

Ce sont deux savons extrêmements créatifs qui ont fait l’unanimité.

(Source photo noir & blanc : Life magazine / Natahlie Wood et Warren beatty)
(Source photo couleurs Kafée : Life magazine / Natahlie Wood et Warren beatty)

Vu que que le salon de la cosmétique « Beyond beauty » se déroulait au même endroit et les mêmes jours que le salon de l’e-commerce à Paris, j’ai fait les deux salons la même journée pour finir par une formidable soirée ou quelques savonniers à froid ont débattus autour de Croze hermitage, de pizzas et de gateaux fait maisons…

Ces trois événements méritent un article chacun et, après l’avoir lu, j’aurais encore un article à écrire sur le livre d’un des savonnier à froid historique en France : Michel Pobeda (qui nous recevais dans sa boutique Codina hier soir) et son ouvrage « Les bienfaits des huiles végétales » Marabout éditeur.

Commençons par le salon de l’e-commerce 2011 :
Si l’année dernière la grande question était « Magento ou Prestashop ? » cette année, tout ce qui touche au M-commerce semblait être à l’honneur. Pour ma part j’ai été séduit par une solution de paiement via son numéro de téléphone portable : www.buyster.fr.
Cette solution semble trés trés simple à installer sur son e-shop et pour l’avoir testé elle parait rapide et fiable. Pour le client c’est « easy », il possède un compte et un code secret un peu comme sur un compte Payal et au moment de payer, il donne son numéro de portable à la place du N° de CB… Secure, efficace donc à suivre (Je crois que je vais l’installer sur notre e-shop).

Autre grosse mise en avant : Les logisticiens du type délégation e-commerce, transporteurs, gestion des retours, externalisations  etc…  182 exposants rien qu’en Logistique / Transport !

Une autre chose m’a aussi beaucoup étonné, c’est la profusion de goodies offerts sur cette session 2011, des sacs, des badges, des stylos, des boites de bonbons… En fait c’était le salon du cadeau d’entreprise ;-) Non sérieusement il y a longtemps que je n’ai vu une telle profusion d’objet publicitaire sur un salon !

J’ai aussi retrouver Fred de fmconseil.com qui m’a parler de son nouveau projet (déjà fonctionnel) qui permet d’économisez jusqu’à 15 % sur votre facture Coliposte.
14 % des colis ont été livrés hors délais en 2010 (source Coliposte).
Vigicolis.com détecte automatiquement vos colis hors délais ou non livrés, et vous permet de lancer des réclamations auprès de votre transporteur et de vous faire rembourser. Fred m’a donné quelques codes pour tester la bêta privée gratuitement et je vous les fait passer à mon tour : 020REP –  018NYH – 019FYO.

Une spéciale dédicace pour le sourire et la gentillesse d’Olivier Arly sur le stand de blog-ecommerce.com (c’est l’autre Olivier de l’équipe).
A l’accueil et aux explications des wizishopiens et au sourire du stand iAdvize

Et pour terminer, quand je vois l’explosion  de ce salon en quelques années, je me demande comment de futurs e-commerçants arrivent à s’y retrouver dans cette jungle de stands. Il est clairement impératif de préparer un tel salon à l’avance en déterminant bien ses besoins, commencer l’identification des futures prestataires en amont pour gagner du temps. J’ai l’impression que ceux qui sont venus la fleur au fusil sont partis au case pipe !

Ah oui aussi ! Les 5 pères Noël vert et goguenards de chez oney.com étaient juste insuportables. Je devais aussi assister à la remise des E-Commerce Awards 2011 mais à 18h00 j’étais avec mes amis savonniers à froid.

PS : Les éponges ont été « sourcés » au salon « Beyond Beauty ». Il faut bien y mettre des produits dans notre e-shop pardi !

Toujours suite à la présence de Philippe en France, nous avons aussi travaillé sur un truc qui nous tenaient à coeur depuis un moment sur l’e-shop : Un guide de recherche.

Encore une fois grace aux retours des clients et des utilisateurs de l’e-shop nous nous sommes aperçu qu’il nous manquait de quoi guider et aider nos clients dans leurs choix. Nous avons donc mis en place un petit guide sur la page d’accueil du site qui permet de sélectionner rapidement une typologie de savons les plus demandé, a savoir :

1 – les « hypoallergeniques »
2 – les « Parfumés »
3 – les « Sans parfum »

Nous essayerons encore d’améliorer nos outils de recherche en direction des typologies de peau dans les semaines à venir.

Voilà une des raisons pour laquelle j’aime passionnément notre métier : Voir et lire des emails de clients heureux et qui nous le font savoir. J’ai reçu aujourd’hui un email d’Aude, une nouvelle cliente qui nous fait un riche retour d’expérience tant sur les savons que sur « l’usabilité » de notre e-shop. Merci Aude ! Je répondrais dans les commentaires…

 » Bonjour ,

J’ai commandé courant Aout quelques savons GAIIA. J’avais été séduite par le blog, votre démarche et puis aussi les formules de ces savons. Et voilà, j’ai attendu de les avoir utilisé plusieurs fois avant de donner mon avis! Vous pourrez le publier si vous voulez, mais je voulais avant tout vous fournir un retour sur votre produit.

Alors voilà, j’ai mis bien longtemps avant de me décider sur quels parfums choisir… Ils me faisaient tous envie! ^^ Finalement, je choisis le pack fresh so fresh, calme et volupté, et puis un savon unique très doux. J’ai hâte de les recevoir!
Petit bémol pour la livraison : pas de mail qui signale l’envoi du courrier, ou de uméro de suivi. Mais l’envoi fut rapide (4 jours), et je recevais le colis tant attendu!

J’ouvre, je les sens tous (tient, l’enthousiaste n’est pas enveloppé dans du papier comme les autres), et vraiment en ouvrant le carton ça embaumait. Je ne sais pas par lequel commencer…

Après moult hésitations, je me décide pour l’intuitif, il sent bon les agrumes, l’été :)

THE TEST:
J’ai attendu de m’être douchée plusieurs fois avec ce savon pour juger de son efficacité.
Première douche, je mouille le savon… waaaa! Mais qu’est ce qu’il mousse! Vous m’aviez dit dans un commentaire qu’il moussait, mais à ce point là! Je vérifie la formule… nan nan, rien de méchant qui pourrait créer cette mousse aussi abondante et onctueuse. Là je suis vraiment surprise et je sens que je vais bien aimer ce savon. Le savon sent très bon et embaume la salle de bain… J’ai essayé d’utiliser le savon à même la peau comme vous me l’aviez conseillé, mais finalement je préfère le frotter légèrement à une fleur de douche (et là il y a une tonne de mousse).
Suite à des commentaires que j’avais lu sur le blog, j’ai essayé de laver mes cheveux avec. J’ai des cheveux brun bouclés mi longs. Je frotte le savon directement sur ma tête (je vais pas dire que ça mousse, je risquerais de me répéter, mais effectivement ça mousse autant qu’un « vrai » shampoing). Ptite peur au rinçage quand même, mes cheveux sont crissants… Mais au final, une fois secs ils sont doux et légers! Et j’ai rarement eu d’aussi jolies boucles juste après un shampoing (d’habitude je dois mettre de la mousse coiffante). Même après plusieurs shampoings, ils ne sont pas asséchés ^^ Et la peau est douce après la douche… (par contre l’odeur ne reste pas trop, ce qui me convient vu que je me parfume).
J’ai aussi essayé pour l’hygiène intime, mais je pense que le très doux est mieux adapté. (oui j’essaye tout par ce que je vais voyager et j’essaye de faire léger… ce savon est parfait pour ça!)

Au final je suis extrêmement satisfaite de ce savon. Il fait tout. Je n’ai pas testé sur le visage car je suis un traitement dermatologique, et j’ai donc un savon spécial. Mais pour le reste, il est parfait! C’est un vrai plaisir de se doucher avec. J’ai hâte de le finir pour tester une autre odeur, mais j’ai l’impression qu’il va me faire un ptit bout de temps! « 

C’est un moment assez rare pour Philippe et moi que de pouvoir travailler au même endroit et en même temps. Au quotidien, séparés par 10 000 kilomètres de distance nous travaillions avec Skype, mais les choses avancent toujours plus vite pendant ces trop rares petits moments. Le prochain à se déplacer se sera moi, en février direction Goa !
Et croyez moi, je vais faire mon petit Tintin reporter et revenir avec des tonnes de photos et de trucs à raconter. Mais bon, pour excuser Philippe (qui nous envoie trop rarement des photos d’Inde) faut dire aussi que ce sont les Parisiens qui prennent le moins en photo la tour Eiffel non ?

Bon là sur la photo (ou on essaye d’être le plus naturel possible) on finalise les derniers détails du Savon de Goa, la base est prête, on fignole juste les parfums, le but est de créer un parfum envoutant mais pas entêtant qui puisse convenir aux plus grand nombre.