« Bling-Bling », néologisme dont le synonyme est tape-à-l’œil.
comptoirLes savons de la marque « le Comptoir des Savonniers » n’ont de transparent que leur look, il n’en va pas de même avec leur communication, opaque comme le marché du savon d’Alep.

C’est pratiquement mission impossible de connaitre la composition INCI de leurs savons,  affiché nul part en magasin (Antibes), Nul part sur leurs différents sites internet, alors que c’est une obligation légale. C’est la moindre des choses quand on vend des savons à 9,79 euro les 100 grammes (presque 100 euro le kilo! Et les gars vous êtes tombés sur la tête!).
Après quelques recherches j’ai trouvé sur un forum la composition d’un de leur savon réclamé par une consommatice qui à brandi la menance de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Sorbitol, prolylène glycol, aqua, sodium stéarate, sodium laureth sulphate, sodium laurate, sodium laureth-13-carboxylate, parfum, sodium chloride, glycerin, sodium behenate, caprilic/capric triglycéride, tetra sodium EDTA, CI 77891, CI 74260.

En gros des savons « Melt & Pour », avec des ingrédients pas franchement naturels comme laisse à penser leur communication, et surtout rien à voir avec les prix prohibitifs affichés en magasin!

Quand je pense qu’il y a 4 ans je bavais devant la vitrine de leur magasin… (pardonnez lui, il ne savait pas).

(Credit photo : Le Comptoir des Savonniers d’Antibes)

MISE A JOUR : J’ai oublié de dire hier, que visuellement et « olfactivement » je trouvais leurs savons très beaux, les photos aussi sont magnifiques. je suis juste déçu par le coté (notre savon est tellement extraordinaire, que nous ne communiquons pas sur sa composition. Bullshit!).

17 réponses
  1. devillers roland
    devillers roland dit :

    bonjour à tous (tes),je suis commerçant et j’avais une boutique à SAN Sébastian (Espagne) quand je commandais via leur boutique à Saint jean de Luz je devais attendre de 4 à 6 mois avant de recevoir une partie de ma commande pas toujours conforme ??? au bout de deux ans j’ai arrêter avec eux manque de sérieux et AUCUN suivi et j’en passe et quelle arrogance de la part du (patron)??????
    vos commentaires sont le bien venu

    Répondre
  2. Eden
    Eden dit :

    Bonsoir!
    Un peu choquée de ce que j’ai pu lire. J’ai découvert la boutique sur Cannes et j’ai trouvé ça tellement jolie que je suis entrée.
    J’ai été très agréablement acceuillie par une vendeuse qui a même ri avec moi du fait que j’ai oublié mon porte monnaie, (ne pouvant donc rien acheter).

    Je suis revenue aujourd’hui. Savon a 2 euros les 100g, les 10 pour 10 euros…
    Un choix formidable d’odeur et de visuels, des savons sans suif ni sodium laureth sulfate et autres. J’ai opté pour celui à la framboise.
    Je sors de la douche et je peux vous dire que désormais, je sais ou acheter mes savons! Un véritable bonheur!
    La marque a dû considérablement changer depuis 2010!

    Répondre
    • chimix
      chimix dit :

      non la amrque n’a pas changé depuis 2010. ils toujours la même merde. sans étiquette indiquant la composition.

    • LOOK
      LOOK dit :

      Bonsoir à tous,

      Nous sommes passés au magasin d’antibes cet après-midi, nous confirmons que c’est bien un piège à touriste, aucune réglementation respectée sur la vente du produit, aucune connaissance du vendeur sur la composition et il a bien apprit les fiches Wikipedia sur les différents produits « naturels » que l’on peut trouver dans des savons de véritables producteurs, il ne connaît même pas la recette de fabrication du savon de Marseille, un comble et que dire du tarif !!! Espérant vous avoir éclairé.

  3. Christine033
    Christine033 dit :

    À Paris, en dehors des prix prohibitifs (10 € les 100g) et de la vendeuse qui n’avait pas envie d’être là, sur deux savons aux boues de la Mer morte demandés, elle m’en donne un déjà emballé et m’en coupe un autre aux mêmes dimensions puis me réclame 20 €. Rentrée chez moi, je m’aperçois qu’en fait le savon prédécoupé était étiqueté à 9 €. La garce s’est fait 2 € de pourboire sur mon dos…

    Répondre
  4. rémy
    rémy dit :

    un réseau???
    j’ai découvert ces produits il y a plus de 7 ans, comme je cherchais à en acheter par correspondance je cherchais des magasins sur le net, c’est une vrai guirlande de noël cette enseigne!!! les magasins ouvrent et ferment à un rythme qui ferait frémir n ‘importe quek franchiseur!!! où sont passé les magasins de sarlat? limoges? rocamadour? toulouse? dax? rennes? nimes? et j’ai du en rater…
    ça inspire pas la confiance :(

    Répondre
  5. Mario
    Mario dit :

    Bonjour,

    Je suis client du comptoir des savonniers et je trouve vos critique extrêmes. Si le produit n’était pas de qualité , je pense que leur réseau n’existerait plus.

    Mario

    Répondre
  6. farisa
    farisa dit :

    J’ai encore mieux sur la boutique Comptoir des savonniers de Guérande.
    J’ai annulé ma commande pendant la période des 7 jours de retractation.
    Le type refuse de me rembourser en cherchant la petite bête.

    Répondre
  7. Alyssandre
    Alyssandre dit :

    Franchement, depuis que j’ai travaillé sur le projet Gaiia j’analyse minutieusement toutes les étiquettes de savons soient disant « naturels ». pardon du langage, mais une belle connerie pour certain qui s’en servent n’importe comment. C’est pour ça qu’il faut vraiment mettre en garde les consommateurs et c’est aussi pour ça que je suis fière de mon père car il s’est penché sur un marché très intéressant qui mérite une vérité : identifier le savon vraiment « naturel ». Merci papa d’apporter un rôle pédagogique et civique à ta marque. Peu de marque le font aujourd’hui, surtout les grandes, elles sont trop préoccupées par l’aspect marketing. C’est la pub qui nous tue. Je sais c’est un peu fort mais pour moi c’est vrai. Aujourd’hui, on sait qu’on ne pourrait plus se passer de pub, alors essayons au moins de la rendre plus sincère. Je sais papa, je me suis lâché mais c’est pour te dire que tu te démarques de ce schéma car tu te préoccupes de l’Homme et tu as des valeurs. Garde toujours ça. C’est le plus important, pour moi en tous cas.

    Répondre
  8. Nad
    Nad dit :

    Ha oui !!! c’est vrai l’histoire de la vitrine à Antibes, j’étais là. A l’ époque nous étions des consommateurs confiants et conditionnés. Faut-il devenir extrémiste ? moins consommer ? Maintenant le bio est discutable, 20% de matières premières bio dans un produit suffisent pour avoir l’appellation bio, est-ce normal ? De nombreux produits sont étiquetés « 100% naturel » ,qui nous dit que c’est 100% vrai. Confusion c’est pas le mot plutôt imbroglio , faut-il être chimiste et analyser les produits avant de les consommer ? Pour les savons j’ai trouvé la solution je fais confiance a un ami.

    Répondre
  9. Philippe
    Philippe dit :

    On a toute la panoplie du petit chimiste!!

    On pourrait dire que la transparence de leur communication est inversement proportionnelle a celle de leus savons!

    Répondre
  10. Franck
    Franck dit :

    @Luléa: En tout cas, ce type de produits marketing ne facilite pas la tache des petits savonniers qui veulent faire de bons produits pas tape à l’oeil, ça créer une confusion pour le consommateur.

    Répondre
  11. Luléa
    Luléa dit :

    A Guérande, je me suis fait envoyer bouler il y a quelques années car mes questions étaient « trop pertinentes »……. J’ai été bien déçue que leur silence ne cache pas un savoir faire mais presque une arnaque…

    Répondre
    • agnès
      agnès dit :

      c’est vrai, j’ai fait la même expérience au même endroit, aucune étiquette aucune liste d’ingrédients et en plus ils disent les faire eux-même ….!!!

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.