LE SAVON AU LAIT DE CHÈVRE !


Avant de commencer à raconter le pourquoi du comment d’un savon au lait de chèvre dans la gamme Gaiia, je me dois de faire mon mea-culpa… Pendant des années je n’ai pas cru une seconde au vertus du lait de chèvre dans un savon. J’ai même été jusqu’à dire que je pensais que cela n’étais qu’un argument marketing a la mode.

Et puis un jour, un éleveur de chèvres du coin voulant changer de fabriquant de savon, frappe a la porte de la savonnerie. Il me montre les savons en question : de pures mochetés fabriquées par “empatage”, sans glycérine ni surgras et à base d’huile de Palme. Un truc tout sec au touché et qui ne contenait, au final, que très très peu de son lait.

J’ai beau lui dire que nous ne travaillons pas à façon, que toute notre gamme est végane etc… Le type insiste, et comme il est très sympathique, je lui propose de faire un test avec son lait de chèvre lui assurant a l’avance que lui comme moi finirions déçus.

Occupé à autre chose dans la semaine, je file de dossier à Philippe qui se marre comme une baleine vu qu’il pense comme moi sur le sujet. Là, il me sort un poncif du genre : “Ça coûte rien d’essayer…” et retourne bosser. Quelques jours plus tard, il reviens vers moi, m’assène d’arguments comme quoi, entre temps, il à lu une étude sérieuse sur le sujet, qu’il faut creuser le truc, qu’il à recontacter l’éleveur Drômois pour qu’il ramène plus de lait pour faire plus de tests, qu’il à une intuition, qu’il ne faudrait pas mourir idiot et il se calme pour reprendre une nécessaire respiration.

Je crois que j’ai grommelé un “Hum, ok, toute façon…” en m’éloignant vers des expériences qui me semblaient plus fructueuses.
Quelques semaines plus tard, mon “Filou” débarque en courant dans mon bureau. J’insiste sur le “en courant”! Vu que la dernière fois ou j’ai vu courir Philippe s’était derrière un frisbee au Parc de la Tête d’or à Lyon en 1998. Des témoins m’ont dit l’avoir vu courir aussi derrière un frisbee sur une des plages de Goa en Inde en 2008 et en 2012, mais peut on faire confiance à des gars de plus de 45 ans, chauve mais avec une queue de cheval et qui dansent sur de la techno, les pieds nus dans le sable en portant des t-shirt a message bariolés…

Mon Philippe donc, en courant, me balance au visage :
“Incroyable, ça marche! Faut que tu essayes ça, c’est un truc de dingue !”
Au départ j’imagine qu’il est en train de me vanter le dernier truc de geek découvert sur un blog Coréen, mais non.
J’essaye d’entretenir une sorte de suspense alors que vous voyez très ou je veux en venir hein ?
“La savon au lait de Chèvre c’est une tuerie Franck !”
Connaissant l’animal, je le prends au sérieux et commence un test par un banal lavage des mains.
Effectivement, il y a un touché, une sensorialité différente, agréable, c’est léger, mais perceptible.
Une belle sensation de protection après séchage, ça se sent quand on frotte le bout de nos doigts entre eux.
Ce savon mérite effectivement qu’on lui prête plus d’attention, plus de test sur des peaux sensibles, ultra-sensibles…

Il n’y a que les idiots qui ne changent jamais d’avis, pour ma part, j’ai non seulement changé d’avis sur le sujet, mais je suis devenus aussi un fan inconditionnel de nos savons au lait de chèvre. De mon coté, je n’ai pas de problème de peau, je les aiment pour leur douceur, leur velouté, le mélange des vertus d’un savon à froid et celui du lait.

Nous les avons aussi fait tester par de nombreuses personnes aux retours d’expériences tout aussi dithyrambiques.
Un soin lavant parfait pour les peaux à problèmes type dermatoses, eczéma, psoriasis, acné…
Testez le et faites moi confiance, vous ne serez pas déçus :-)


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00