Pourquoi utiliser un savon à froid plutôt qu’un gel douche !


« Bis repetita » pour un leitmotiv qui nous tient à coeur : halte au gel douche !

Mais pourquoi tant de haine me direz-vous contre cet objet qui fait partie de notre patrimoine culturel et hygiénique ?
Réponse : Tout simplement parce que c’est le mal incarné et que les fabricants prennent leurs clients pour des idiots ! (ça c’est pour rajouter un petit coté dramatique…) Enfin je parle surtout des gels douches que l’on trouve en grande distribution, vous savez ces trucs ou toutes les semaines ils nous sortent un nouveau produit un jour à la cerise et à la mangue, le lendemain aux extraits d’un truc qui pousse à l’autre bout du monde. Soyons clair, les magnifiques matières première mises en avant dans leur pub ne représente en générale même pas 1% du produit fini !

Et les 99% restant, c’est quoi ? Dressons une petite liste simple à vérifier la prochaine fois que vous serez au supermarché. pour la démonstration j’ai pris au hazard dans la gamme Ushuaia un truc qui fait rêver  :
Douche Crème Nourrissante Au Lait De Figue d’Anatolie.

Bon déjà respect, c’est pas un vulgaire gel douche mais une crème de douche qui à pour vocation de nourrir ma peau avec du lait de figue qui viendrait de Turquie… Chapeau bas.

Ingrédient principal : De l’eau ! Bon, rien de plus sain que de l’eau non ?
Deuxième ingrédient : Sodium Laureth Sulfate (SLES) DANGER !
Suivi de PPG-5-Ceteth-20 et autres Propylene Glycol Dicaprylate/Dicaprate, Polyquaternium-7.  Que des trucs qui m’évoqueraient plutôt une boite de petit chimiste que le Bosphore…

Bon maintenant ça suffit, elle est ou cette figue pleine de lait ?
Après la lecture d’une liste de 20 ingrédients aussi naturels que l’était la poitrine de la défunte Lolo ferrari j’ai trouvé à la 17ème position notre fameuse figue : Ficus Carica (Fig) Extrait de fruits de Figuier. Et là, impossible d’en savoir plus sur la provenance réelle de cette figue et de son lait. La seul certitude est la proportion infinitésimale de cet ingrédient dans la composition de cette bombe dermatologique à retardement, alors que c’est cette même (malheureuse) figue laitière qui est mise en avant.

Et là je ne vous parle que de vilains ingredients issus de l’industrie pétrochimique, mais nous pourrions parler du prix exorbitant (et des marges folles) quant on ramène le prix au kilo sans l’eau qui représente 60 à 70 % du produit (chiffre fourni par Jean-Florent, un employé de L’Oréal sur un commentaire de notre blog). L’impact écologique désastreux de millions de petites bouteilles en plastique jeté à la poubelle pour 250ml de produit utilisé. Et du lavage de cerveau généralisé de l’industrie de l’hygiéne et de la beauté qui depuis des décennies polluent nos corps et la planète.

Ce n’est pas la premiére fois que je suis en colère contre les gels douche sur ce blog et ajoute que pour ceux qui ne peuvent se passer de gels douches, de toujours préférer dans le doute un gel douche « Bio » acheté dans un magasin spécialisé.

D’autres articles (je sais, je ne suis pas très objectif sur le sujet…) :

http://la-grande-vague.fr/woocommerce/savons-naturels/sans-ceci-avec-0-de-cela/
http://la-grande-vague.fr/woocommerce/savons-naturels/savon-naturel-ou-bio/
http://la-grande-vague.fr/woocommerce/savons-naturels/savon-naturel-vs-gel-douche/

18 réponses
  1. Olivier
    Olivier dit :

    Bien d’accord avec ton article Franck,
    dommage qu’il y ai pas de bouton « partager la colère » car je pense qu’il y a un paquet de gens qui lorsqu’ils découvrent tout cela sont révoltés (moi en premier).

    Signé un autre râleur, membre des râleurs anonymes et des antigel boys.

    Répondre
  2. Philippe
    Philippe dit :

    Et concretement ces ‘gels douche’ c’est 80% d’eau dans des flacons en platiques, qu’on doit acheminer dans nos magnifiques ‘grandes surfaces’!… donc une aberration de plus dans ce monde aberrant de contradictions!

    Répondre
    • Franck
      Franck dit :

      Merci Raphael, j’ai vu ce reportage lors de sa diffusion, et comme toi je le conseille à tout ceux qui l’auraient raté…
      J’en profite pour te féliciter pour ton reportage à toi en live lors de la « conf » de Julien sur la Slow Cosmétique ;-)

  3. Raphael
    Raphael dit :

    Merci Franck pour cet article, je plussoie bien évidemment :-)
    A voir ou à revoir l’émission « Cash investigation » diffusé sur France 2 (disponible en rattrapage sur Pluzz.fr) consacré au « marketing vert » et ces joyeusetés.

    Répondre
  4. magali
    magali dit :

    Bonsoir je suis entièrement d’accord avec vous!!! Pourtant se serait très simple de faire une loi, pourrait être mis en avant qu’un composants du produits si il en contient au moins, je ne sais pas moi 20% se serait déjà pas mal !!! les gel douche soit disant bio alors que seulement 1% de composants bio grrrrrrrrrrr (gel douche à l’aloe vera bio ,en fait c l’aloe qui est bio et le gel douche en contient moins de 1% re grrrrrrrrrrr) vive les savons !!!! home made c encore mieux !!! je découvrirai vos savons le 23 juin^^

    Répondre
  5. nitnec
    nitnec dit :

    Je reste béat devant la puissance de persuasion des agences de communication via la pub… Et devant l’ignorance (pour ne pas dire la bêtise) des consommateurs.
    Vive Gaiia et vive la Savonnerie Bourbonnaise (qui m’a envoyé le lien du billet)

    Répondre
  6. David
    David dit :

    Voilà pourquoi je suis passé au savons Gaiia ;-)
    Des coups de gueule, il en faut et c’est hélas la seule façon de sensibiliser les marques et de faire bouger les lignes…

    Répondre
  7. Olga
    Olga dit :

    Bravo pour ce coup de gueule! Comme quoi, prendre soin de son corps sans aucun danger est tout à fait possible, il suffit de se réconcilier avec de la nature.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.