UN VRAI SAVON DE MARSEILLE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

,
Savon de Marseille saponifié à froid de Gaiia en salle de cure.
Savon de Marseille Gaiia en salle de cure.

LE DÉFINITION D’UN VRAI SAVON DE MARSEILLE FAIT DÉBAT.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce qui caractérise un vrai savon de Marseille et qui pourrait être la base pour obtenir un cadre juridique protecteur, ne fait toujours pas consensus entre les différents fabricants de savon de Marseille au chaudron. Certains fabricants, mais pas tous, se sont regroupés autour d’un label savon de Marseille, qui est une marque figurative (sous forme de logo) qui ne leur ouvre pas la propriété exclusive de la dénomination “Savon de Marseille”. Le plus surprenant est que la scission vient notamment des évolutions techniques apportées par l’un des principaux acteurs pour produire un savon de Marseille moins gourmand en énergie et en eau, donc plus écologique. Être attaché à la tradition c’est bien, si cela permet de préserver un savoir faire tout en lui permettant de bénéficier d’évolutions technologiques vertueuses pour le produit, l’environnement et l’utilisateur. Toujours est-il que sans cadre juridique clair, n’importe quel liquide ou bloc de tensioactif peut se faire passer pour un vrai Savon de Marseille.
Alors quels sont les critères qui définissent un vrai savon de Marseille, respectueux des traditions et des attentes légitimes des utilisateurs ? Voilà ce que nous allons vous expliquer.

UN VRAI SAVON DE MARSEILLE SE DÉFINIT-IL PAR SA COMPOSITION ?

La composition est effectivement un élément majeur pour définir ce qu’est un vrai savon de Marseille. Car la tradition d’un savon Pur Olive est née de l’édit de Colbert de 1668 fixe des règles de fabrication strictes du savon à Marseille, dont celle de n’utiliser que “des huiles d’olives pures”. L’objectif était alors d’exclure l’usage d’huiles végétales frelatées ainsi que de beurres ou de graisses animales. Cela a eu pour effet d’améliorer notablement la qualité des savons produits à Marseille. Par la suite, d’autres huiles telles que l’huile de coco ou l’huile de palme ont été intégrées à la fabrication des savons à Marseille.
Voici quelques repères pour identifier dans les compositions les différentes huiles qui peuvent composer ce que l’on appelle un vrai savon de Marseille :
– Sodium Olivate = Huile d’Olive Saponifiée.
– Sodium Cocoate = Huile de Coco saponifiée
– Sodium Sunflowerseedate = Huile de Tournesol saponifiée
– Sodium Cannabisate = Huile de Chanvre saponifiée
– Sodium Palmate = huile de palme saponifiée.
– Sodium palm kernelate = Huile de Palmiste saponifiée.

Attention ! si l’on s’en tient à la tradition d’un savon de Marseille naturel, composé uniquement d’huiles végétales et sans parfum, les ingrédients suivants ne devraient absolument pas être utilisés :
– Sodium tallowate = graisses animales saponifiées
– Parfum = qu’il soit synthétique ou composé par des huiles essentielles.
– Tetrasodium EDTA = agent chélateur non biodégradable et nocif pour la nature.
– CI 77891 = colorant blanc.

La composition des savons de Marseille de Gaiia : uniquement du naturel !
Chez Gaiia, non seulement nous avons fait le choix d’utiliser seulement des Huiles Végétales naturelles et Bio, mais nous avons aussi décidé de ne jamais utiliser d’Huile de Palme dans nos savons et donc pas d’huile de Palme dans nos savons de Marseille non plus.
Nous utilisons de l’Huile d’Olive Bio, de l’Huile de Coco Bio et de l’huile de Chanvre Bio pour réaliser nos savons de Marseille Type 1 (Pur Olive), Type 2 (Olive Coco), Type 3 (Olive Coco Chanvre).

Savon de marseille naturel pur olive de Gaiia : 100% naturel - 79,9% BIO
Notre savon de Marseille Type 1 Pur Olive contient 100% d’ingrédients naturels dont 79,9% sont issus de l’agriculture biologique

UN VRAI SAVON DE MARSEILLE SE DÉFINIT-IL PAR SA MÉTHODE DE FABRICATION ?

Si la méthode de fabrication au chaudron est défendue par un certain nombre de fabricants marseillais au nom du respect de la tradition, il est évident que cette méthode n’amène pas une qualité supérieure au produit comparée à d’autres méthodes de saponification des huiles végétales et notamment à la méthode de saponification à froid.
Il faut aussi savoir que des savons Pur Olive ont été saponifiés à froid dès 1828 par Louis Favre à Marseille. Le brevet qu’il a déposé et qui figure en page 56 du Recueil Industrielle publié en 1830 en atteste.
La saponification à chaud n’est donc pas la seule méthode permettant de fabriquer des savons de Marseille.
Voici un rapide comparatif de ces deux méthodes de fabrication :

Savon de Marseille saponifié au chaudron :
– Les huiles végétales utilisées ne sont généralement pas bio.
– Le relargage qui consiste à extraire la glycérine et les acides gras non saponifiés est fait avec de l’eau salée.
– La pâte de savon est cuite pendant des jours, cela consomme beaucoup d’énergie.
– Une grosse quantité d’eau est dépensée pour effectuer plusieurs lavages à l’eau claire de la pâte, notamment pour faire baisser la teneur en sel dans le savon.
– Ne contient pas de surgras et des traces de glycérine.

Savon de Marseille saponifié à froid par Gaiia :
– Les huiles végétales utilisées sont toutes BIO
– La saponification est réalisée SANS CUISSON, par le simple mélange des ingrédients.
– La fabrication de savons saponifiés à froid nécessite TRÈS PEU D’EAU car il n’y a pas de relargage ni de rinçage.
– Le savon de Marseille Gaiia contient 6% SURGRAS et 8% GLYCÉRINE naturelle végétale.

UN VRAI SAVON DE MARSEILLE SE DÉFINIT-IL PAR SON LIEU DE FABRICATION ?

Chez Gaiia nous sommes convaincus qu’il est possible de faire un vrai savon de Marseille respectueux de la tradition où que l’on soit. Il s’agit avant tout d’avoir les bons ingrédients et du savoir faire en saponification.
Tout comme il est possible de faire un bon croissant au beurre à Tokyo ou à Paris ;-)
C’est pourquoi nous sommes fiers de fabriquer nos bons savons de Marseille dans notre atelier de Montélier dans la Drôme.

De plus, la jurisprudence s’est prononcée plusieurs fois au sujet de l’appellation Savon de Marseille sans la relier à un quelconque lieu de fabrication. Le Bulletin d’Information et de Documentation n° 11 – 1082 – 1980 – 82-301 considère que :
« Le savon de Marseille est de renom très ancien et désigne un produit typiquement français car il n’existe plus de corrélation obligatoire entre ce genre de savon et la ville de Marseille, même si une variété dudit savon fabriquée dans cette ville à l’aide d’huile d’olive, bénéficie de la protection d’une marque particulière. Le savon dénommé « Savon de Marseille » peut, en conséquence, être fabriqué dans la France entière dès lors que les caractéristiques précitées sont respectées. »

UN VRAI SAVON DE MARSEILLE SE DÉFINIT-IL PAR SON USAGE ?

Ce point est très important, non pas pour déterminer l’authenticité d’un savon de Marseille, mais pour distinguer à quels usages vont être destinés les savons de Marseille selon leur mode de fabrication car il modifie leur composition et donc leurs compétences.
En effet, comme cela est précisé plus haut, les savons de Marseille au chaudron ne contiennent pas de surgras et pas de glycérine qui est évacuée lors du relargage. Cela confère au savon plus de détergence ce qui est une qualité appréciable pour un savon destiné au lavage du linge. Et oui, le savon de Marseille au chaudron est un savon de ménage. Vous avez certainement en mémoire la reproduction de publicités anciennes où le savon de Marseille est mis en scène dans les mains d’une lavandière.
Quand aux savons de Marseille saponifiés à froid par Gaiia, sont de véritables soins lavants ! Il prendront soin des peaux les plus sensibles tout en douceur car ils contiennent 6% de Surgras (constitué d’huiles végétales Bio non saponifiées) et 8% de Glycérine naturelle végétale, qui participent tous deux au maintient du film hydrolipidique et à l’hydratation de la peau.

Le Savon de Marseille saponifié à froid par Gaiia contient 6% de surgras et 8% de glycérine naturelle végétale.

EN CONCLUSION, UN VRAI SAVON DE MARSEILLE RESPECTE AVANT TOUT LA TRADITION.

Lorsque nous avons créé nos savons de Marseille, nous avons pensé nos recettes dans le respect de la tradition initiée par Colbert en créant un vrai savon de Marseille Pur Olive saponifié à froid, le Type 1. Nous nous sommes aussi inspirés des évolutions de recettes liées au développement maritime et commercial de Marseille en créant un vrai savon de Marseille Olive Coco saponifié à froid, le Type 2. Nous avons fait un clin d’œil historique à la Canebière en créant le vrai savon de Marseille Olive Coco Chanvre saponifié à froid, le Type 3.
Face à l’absence de cadre juridique, savoir reconnaitre et choisir un vrai savon de Marseille peut se faire en étant attentif à ses ingrédients et son mode de fabrication selon l’usage que l’on veut en faire. Le bon sens des acheteurs et la sincérité des marques seront les seuls garants de la perpétuation de cette belle tradition culturelle française qu’est le savon de Marseille.

3 recettes de savons de Marseille Olive, Coco et Chanvre par Gaiia
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.