Articles


Vous êtes nombreux à vous poser cette question. D’abord sachez qu’une peau atopique est souvent un héritage familial qui prédisposera votre peau à développer une allergie cutanée (dermatite). Merci maman et papa ! En revanche, il est tout à fait possible de bien vivre son atopie. Le secret réside avant tout dans l’hydratation.

Pour ceux qui se posent encore la question : qu’est-ce qu’une peau atopique ?

Lorsque que votre peau présente une atopie légère qui se manifeste par des rougeurs et des démangeaisons ou plus sévère avec de l’eczéma, ou du psoriasis, cela veut dire que son film hydrolipidique protecteur est détérioré  et que sa barrière cutanée peut être altérée. Votre peau protège alors moins bien votre organisme des différentes agressions extérieures. Vous aurez des sensations de tiraillement, votre peau sera plus sensible, plus irritée, plus réactive et quelques fois rugueuse.
L’enjeu pour une peau atopique est donc de maintenir ce film hydrolipidique en bonne santé, avant tout en utilisant un soin lavant doux.

Voici la routine Gaiia spéciale peau atopique ?

1 – SE LAVER AVEC UN SAVON SURGRAS SAPONIFIE A FROID

Utiliser un savon surgras saponifié à froid préserve et entretient votre film hydrolipidique : il lave en douceur et aide la peau à maintenir et/ou reconstituer sa barrière protectrice grâce aux huiles en surgras, à la glycérine végétales qu’il contient et qui restent sur la peau après rinçage. Ils laissent ainsi sur la peau un léger film protecteur et hydrate votre peau en douceur : plus de sensation de tiraillement. Une peau lavée avec un savons surgras saponifié à froid reste bien hydratée et garde sa souplesse.

En utilisant un savon surgras saponifié à froid, vous évitez une cause potentielle de création ou d’aggravation des symptômes d’une peau atotique : les détergents à base de sulfates.

On les retrouve dans les gels douches, ils ont un fort pouvoir détergent et peuvent provoquer de gros dégâts sur une peau atopique. Vous les retrouvez entre autres sous le nom de Sodium lauryl sulfate, Sodium laureth sulfate (SLES) dans la longue liste des ingrédients, et très très souvent, vous ne trouverez aucune huile végétale ou agent hydratant naturel dans ce type de produit.

Chez Gaiia tous nos savons sont surgraissés entre 6.5 et 7.5 % d’huiles végétales dans leur formule. Résultat, ils ne tiraillent absolument pas votre peau, l’hydratent et la laissent incroyablement douce !

Pour les peaux atopiques et sensibles, nous recommandons très fréquemment 3 savons de notre gamme :

UNIQUE TRES DOUX  : ce véritable savon saponifié à froid a été surgraissé à hauteur de 7.5% d’huiles végétales dans sa formule. Ce savon ne tiraille absolument pas votre peau et la laisse incroyablement douce ! Il protège votre peau des agressions extérieures, l’hydrate et l’assouplit en empêchant l’évaporation de l’eau contenue dans la peau.

UNIQUE CURCUMA  : Le curcuma utilisé en médecine Ayurvédique, agit comme un antiseptique naturel et anti-bactérien. Il est particulièrement adapté aux problèmes de peau ultra sensibles tels que l’acné, l’eczéma, le psoriasis…

SAVON DE MARSEILLE TYPE 1  : Notre savon de Marseille Type 1 (100% huile d’Olive) est naturellement peu moussant mais procure une belle crème très onctueuse. Ce savon lave tout en douceur, nourrit et protège les peaux même les plus délicates comme celle de bébé.

2 – S’HYDRATER AVEC UN BAUME REELLEMENT NOURRISSANT
Pour renforcer l’action hydratante d’un vrai savon surgras saponifié à froid, vous pouvez également appliquer un baume qui nourrira et apaisera les peaux les plus sèches et sensibles auxquelles une eau calcaire et dure, peut causer du tort.
Gaiia vous propose son baume universel neutre sans parfum. Il contient de la cire de Candellila (filmogène naturel) et des huiles végétales bio de Jojoba (riche en stérols structurants) ou de Karité (Vitamines A, K et E). Ces ingrédients d’origine végétale nourriront réellement votre peau, ils la protègeront du dessèchement et des agressions extérieures.

Notre baume hydratant universel est multi-usages. Il s’utilise sur le visage et le corps, et permet de réparer les zones sèches et sensibles. Il est aussi idéal en soin bébé !

Par contre, notre baume universel, même si il est très efficace, ne pourra pas, à lui seul, réparer les dommages provoqués par un gel douche trop détergent. C’est pourquoi nous vous proposons notre Coffret Ultra-douceur adaptée aux peaux atopiques comprenant : Notre savon surgras le très doux, notre savon de Marseille surgras visage & corps, notre baume universel et notre déodorant douceur.


Amis Dromois ou de plus loin, vous pouvez dès à present nous rendre visite à l’Atelier Gaiia et y faire quelques emplettes pour Noel ! Attention, l’extérieur est encore en friche, mais à l’intérieur il y règne une belle chaleur.

Atelier Gaiia
17 Rue des Tilleuls / ZA des Tilleuls
26120 Montelier.
Horaires : du lundi au vendredi / de 9h00 à 17h30

Vous nous avez fait passer encore une merveilleuse année avec vos commandes, vos commentaires, vos implications et votre amour. Toute l’équipe Gaiia vous remercie chaleureusement et pour ma part, je vous fait d’énormes bisous tendres et barbus !

En ce qui concerne vos commandes pour Noël, vous pouvez avec certitude (c’est la Poste qui le dit) commander jusqu’au mercredi 21 décembre à 12h00 dernier carat pour mettre des savons sous le sapin :-)

Franck PEIFFER
Votre savonnier Gaiia


Ou comment les rencontres de savonniers à froid organisés par l’ADNS (Association Des Nouveaux Savonniers) ont un effet « Love-Soap-Booster » sur tous les participants…

Ce 23 juin là, après Paris, Toulouse et Monflanquin, la caravane des passionnés de savon naturel à froid, de Slow Cosmétique et d’usages différents et raisonnés de produits de beauté c’est arrêté chez nous, à Chabeuil, dans la Drôme.

Pour nous, savonniers d’une nouvelle génération,  tradition et modernité se côtoient en parfaite harmonie pour apporter aux utilisateurs de nos savons le meilleur des principes actifs naturels trop longtemps délaissé par une industrie plus avide de rentabilité que de bénéfices clients. L’amour du bon produit et notre passion commune nous ont une fois de plus rassemblé afin d’échanger sur nos techniques, nos trucs, astuces et expériences.

Nos journées commencent toujours par un repas commun façon auberge Espagnole.

Il y avait,  du Comté 20 mois d’affinage, des patisseries Tunisiennes (et oui, on viens de loin pour nos rencontres, merci Taoufik!), des salades du jardin, du paté-croute aux truffes, des fraises au chocolat, des fromages de région, des préparation faites maison (Ail d’ours à l’huile d’Olive), des croustades de pommes…

C’est désormais une tradition, après le repas, chacun se présente, présente ses savons ou cosmétiques, évoque ses joies et ses retours d’expériences lors d’un tour de table où un sujet déclenche parfois de grandes discussions à baton rompu… Mais notre maitre Yoda (Il se reconnaitra) veille au bon déroulement des présentations.

Savons de Swanee (organisatrice en chef des rencontres) et de Taoufik (Savonnerie tunisienne : La main verte) Savon au lait de Chamelle…

Savons d’Olivier, de la Savonnerie Bourbonnaise, De Claude et Michael de Jurassens et ceux de Jeff et d’Olga…

Savons de Isa et jeff, puis dessous des oeufs savons de Taoufik!

Les savons Gaiia et ceux « Souvenir du maine » de notre amie Québécoise Marie-Jo.

Et tant et tant d’autres merveilles avec lesquelles votre serviteur ne se lasse pas de s’enivrer et de se laver depuis plus d’une semaine.

Et pour terminer, la photo de famille des savonniers présents ce jour là, de gauche à droite en commençant par le dernier rang :

Olga, Maria, Olivier, Claude Olivier « LE SAVONNIER CAIOLAIS », Jeff, Karine, Swanee, Claude, Sophie, Michael, Lucie, Marie-Jo, Sandrine, Céline, Michel, Franck, Taoufik « LA SAVONNERIE LA MAIN VERTE », Séverine, Isabelle.

Les conjoints et enfants de chacun étaient et sont bien entendu les bienvenue à nos rencontres. Comme vous pouvez l’imaginer nous avons passé une merveilleuse journée sous le soleil de la Drome et je n’ai qu’un seul regret, c’est que Philippe, le maitre savonnier de Gaiia n’ait pas pu venir, mais nous nous rattraperons lors de sa présence en juillet avec quelques surprises en prime!

D’autres rencontres seront bientôt organisés pour nos amis du nord, de l’est et de l’ouest que nous n’avons pas encore rencontrés « in the real life »…

D’autres articles sur cette journée :
Olga     http://www.histoiredunsavon.com/2012/06/rencontre-adns.html
Lucie   http://savonnaute.wordpress.com/2012/06/26/rencontre-face-au-vercors/
Céline   http://sealeha.canalblog.com/archives/2012/06/30/24611369.html

(Crédit photos: Sabine et karine)

SWAP* : Echange / partage de cadeaux entre internautes autour d’un thème donné, en l’occurrence, la saponification à froid. Ce SWAP est à l’initiative de Lucie via son blog : Savonnaute. L’intérêt de ce SWAP est qu’il regroupe des savonniers « pro » comme des savonniers amateurs et illustre bien la diversité de la saponification à froid en france.

Il faut savoir que gérer un SWAP est gros boulot, il faut animer le groupe, récupérer tout les savons, refaire des colis pour tout le monde, entretenir flamme et suspens et tout cela sur une longue période puisque rien que le temps de « cure » moyen des savons (durée correspondant à un séchage optimal) dure 4 semaines. Encore bravo Lucie !

Et puis il y a la reception du colis, ce Noël de printemps en 3 étapes :
1 –  Les parfums au déballage (une sensation incroyable)
2 – La découverte des emballages (d’une créativité folle)
3 – La découverte du savon lui même, parfum / surgras / textures / motifs…

Chaque savon est une oeuvre unique, la représentation ultime d’un art re-développer par des savonniers qui marient avec brio l’élégance du nez et la fantaisie du regard :

1 – Marie-Jo : Nunavut / Pamplemousse – Verveine et mousse de chêne.
2 – Zinette : May Chang / Huiles essentielles de patchoulis et de May Chang.
3 – Raphaël : Pluie de pastels / Ylang Ylang ou Menthe Poivrée.
4 – Annabelle : Savon Ketchup / Macération alcoolique de tomate faite maison.
5 – Laura : Mille et une nuit / Anis – Basilic tropical et Vetiver.
6 – Michel : Savon Loofah / Coprah – karité – Huile essentielle de Menthe forte.
7 – Marie : Inspiration féline / Vétiver  – Cèdre et Cannelle.
8 – Pascale : Savon Bergamotine / Huile essentielle de bergamote.
9 – Karine : Immortel des neiges : Extrait d’Edelweiss, Perles de Jojoba et Combawa.
10 – Maud : Il était une fois / HE de Geranium, Lavande, Patchouli et pétales de rose.
11 –  Franck : Le Colosse / Huile essentielle de Cèdre de l’Himalaya – Santal et Vetiver.
12 – Jessica : Oh My Gold / Feuille d’or  et lavandin.
13 –  Céline : Savon de Pan / Infusion de fleurs d’Ylang Ylang et parfum de fleurs.
14 – Swanee :  Savon au sel / HE de PaloSanto, Okoume, Maniguette sucré, Benjoin…
15 – Sandrine : l’Impromptue / He d’orange – Geranium  – Palmarosa – Patchouli…
16 – Séverine :  Savon Vanille Bean / Vanille et graines de Pavots.
17 – Anja : Savon Alain / Huile essentielle de Menthe Poivrée et pierre d’Alun.
18 –  Claude : Bug’Bunny Soap / Huile essentielle de carotte.
19 – Michaël : bulles gourmandes / HE de verveine – Orange – Ylang Ylang…
20 –  Lucie : Eucalium / Huile essentielle Eucalyptus – Patchouli – Géranium.

Un beau moment de partage non ?

Carole viens de m’envoyer quelques photos du Burkuna Faso ou elle savonne avec  des femmes de Boussouma. Dés son retour en Italie, carole nous fera un topo complet des actions menés par son ONG et le centre de transformation « Des Femmes Actives de Boussouma » en nous racontant la belle histoire de leur savon au Karité…


Comment détourner l’histoire, inspiré d’une image qui tourne sur internet en ce moment.

Ce matin je vous délivre tel quel le mail de Yves, artiste bijoutier talentueux qui crée à Paris des collections de bijoux en métaux précieux (allez voir son site par ici : yvesgratas.com/). Présent à Jaïpur la cité rose, capitale du Rajasthan pour choisir les pierres des ses futures collections, il nous raconte avec humour sa rencontre avec une savonnière indienne sur un marché.

« Bonjour Franck,

Je reviens de Jaïpur où j’ai par hasard rencontré cette charmante dame qui vendait ses savons naturels sur un marché itinérant.  Je suis reparti avec quelques échantillons délicatement parfumés…
Et ces quelques images pour illustrer le blog.
Une petite déception après l’usage d’un de ces savons, la peau semble rêche, ce qui ne s’était pas produit avec l’échantillon Gaiia que m’avait offert Philippe. J’ai subitement un gros doute, sur l’image ci-dessus le savon a un aspect de fromage, je me demande après coup si je n’ai pas mangé le savon accompagné d’un verre de côte du Rhône et de pain et pris ma douche au Reblochon? « 

Merci Yves pour l’histoire, les photos et pour le sourire de cette savonnière de l’autre bout de monde… Son site : http://www.saundarya.in/

Un exemple d’une des créations de Yves pour mettre l’eau à la bouche des Parisiennes de passage dans le 11e, faites un petit détour par sa Boutique-Atelier au 9 rue Oberkampf !

En matière de savons comme de gadgets pour « geek », les Japonais ne sont jamais en manque d’idées : Les Soap tablet, le savon pilule de voyage par excellence. Je trouve ça drole, par contre la mention savon naturel sur la boite me laisse perplexe.

A voir en détails sur le site : www.dreams6.com

(Une info de notre envoyée spéciale au royaume du Geek / Hype : « Cracotte »)